The Visit – une rencontre extraterrestre de Michael Madsen: critique

Publié par Yvan Lozac'hmeur le 14 septembre 2015

Synopsis : Un événement encore inédit : première rencontre de l’homme avec une forme de vie intelligente venue de l’espace. Avec le « Bureau des affaires spatiales de l’ONU » et des experts d’agences spatiales, le film explore le scénario d’un premier contact. Un voyage au-delà de la perspective terrienne, dévoilant les peurs, les espoirs et les rites d’une espèce contrainte à faire face à la fois à la vie extraterrestre et à sa propre image.

 

♥♥♥♥♥

 

The Visit - une rencontre extraterrestre - affiche

The Visit – une rencontre extraterrestre – affiche

Avec The Visit, le réalisateur danois Michael Madsen s’intéresse à ce que tout bon mordu de science-fiction espère autant qu’il craint : la rencontre avec l’extraterrestre. Après un premier travail sur la viabilité du programme d’entreposage des déchets nucléaires dans le nord de la Finlande dans Into Eternity, qui fut un succès critique en 2010, Michael Madsen poursuit dans cette veine philosophique orientée vers le futur. The Visit, présenté au dernier Festival de Sundance, est un mockumentary bien particulier puisqu’il ne revient pas sur des faits, mais envisage plutôt cette hypothétique rencontre du troisième type afin de questionner la réaction des diverses agences gouvernementales concernées. Ce postulat de départ permet au réalisateur, au moyen de questions posées par les scientifiques aux aliens (que le public incarne), de nous exposer le processus d’accueil prévu par les institutions, mais aussi d’aller plus loin. Si The Visit relate une rencontre avec l’alien et que les premières questions tournent forcément autour du troisième type et des grands points d’ombre de notre connaissance sur la vie et l’univers, paradoxalement, à mesure que le film avance, le questionnement se recentre sur un autre sujet : l’Homme. Qui dit rencontre, dit présentation. Mais sommes-nous capables de dire qui nous sommes ? Outre les questions sensibles comme celle de cacher ou non notre nature belliqueuse et la capacité d’autodestruction de notre civilisation, avons-nous réellement connaissance de ce qui fait l’Homme ?

 

The Visit - une rencontre estraterrestre de Michael Madsen

The Visit – une rencontre estraterrestre de Michael Madsen

 

The Visit se meut alors peu à peu en véritable réflexion philosophique, qui donne quelque peu le vertige. L’interrogation principale est d’ailleurs très claire : serions-nous dignes d’intérêt ? Dans une grande tradition de la science-fiction, l’extraterrestre parle ici bel et bien de l’Homme avant tout. Le film réussit à regrouper des intervenants convaincants, ayant tous des rôles et des postes importants, qui sont de toutes les origines, venant des quatre coins du monde. Nous y retrouvons avocats spécialistes dans le droit interstellaire, membres du bureau des Nations Unies pour les affaires spatiales, représentants gouvernementaux et militaires, porte-paroles et scientifiques, biologistes ou encore des membres de la NASA. Ce large panel éclectique permet de voir ce à quoi ressemblerait la réponse prévue du monde face à un tel évènement. Michael Madsen entrecoupe les réponses apportées par les diverses figures interrogées par différents longs plans de paysages au ralenti (natures, urbains, civils, militaires). Ils semblent illustrer cet œil qui se fixe sur l’Homme, le découvre, l’étudie, et finalement l’effraie. Car cet être, qui domine la Terre, n’a-t-il pas comme plus grande peur de descendre d’une marche sur la grande pyramide des espèces ? Ces plans aériens qui semblent planer doucement sont sertis d’une bande son renforçant cette sensation de flottement amorcée dès le départ. C’est peut-être ce qui fait manquer à The Visit d’un peu de rythme. Mais que se laissent tenter les aficionados de science-fiction, ou les adeptes sur la réflexion existentielle, car cette visite parle tout autant de l’être venu d’ailleurs que de celui qui vient d’ici.

 

 

 

  • THE VISIT – UNE RENCONTRE EXTRATERRESTRE (The Visit) écrit et réalisé par Michael Madsen en salles le 4 novembre 2015.
  • Avec : Intervenants et spécialistes scientifiques, gouvernementaux et militaires
  • Production : Lise Lense-Moller
  • Photographie : Heikki Färm.
  • Montage: Nathan Nugent, Sundlof Stefan
  • Son : Peter Albrechtsen
  • Musique: Karsten Fundal
  • Distribution : Pickup
  • Durée : 1h23

.

Commentaires

A la Une

Parallel : un film de casse et de science-fiction pour Netflix par l’auteur de Source Code

Ben Ripley, le scénariste de Source Code, a écrit un nouveau projet à peu près dans la même veine pour… Lire la suite >>

District 10 : Neill Blomkamp s’est mis à l’écriture de la suite de District 9

Le réalisateur sud-africain Neill Blomkamp prépare une suite au film qui a lancé sa carrière, District 9.      … Lire la suite >>

Premières images d’Oxygène d’Alexandre Aja avec Mélanie Laurent

Le film de science-fiction réalisé par Alexandre Aja, avec Mélanie Laurent, devrait sortir sur Netflix ce printemps. Les premières images… Lire la suite >>

Le Tueur : Michael Fassbender envisagé au casting du prochain David Fincher

David Fincher revient au genre qui a fait son succès avec Le Tueur, un polar sombre d’après une bande dessinée… Lire la suite >>

Guy Ritchie prépare un film sur la Seconde Guerre mondiale

Le réalisateur britannique Guy Ritchie a signé avec Paramount pour réaliser Ministry of Ungentlemanly Warfare, un film sur les premières… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts