Livre/ Paul Verhoeven, Total Spectacle: critique

Publié par Jacques Demange le 23 novembre 2016

Résumé : Paul Verhoeven est insaisissable. Tour à tour qualifié de misogyne et féministe, fasciste et libertaire, vendu aux sirènes d’Hollywood, puis artiste sauvage et intenable, le cinéaste trace son propre sillon, pulvérisant de l’intérieur les codes des genres qu’il se réapproprie La puissance manipulatrice de l’image est au coeur de son cinéma : qu’il traite des systèmes politiques qui écrasent les Individus, de la place des femmes au sein de nos sociétés ou du devenir du corps humain face à la technologie, ses procédés retors et l’ambiguïté de son message donnent à ses films une portée subversive tors du commun « Basic Instinct » à « Elle » en passant par « Starship Troopers », son oeuvre n’a cessé, depuis plus de quarante ans, de susciter controverses et fascination.

♥♥♥♥♥

 

Paul Verhoeven, Total Spectacle - couverture

Paul Verhoeven, Total Spectacle – couverture

En 2016, la sélection de Elle en compétition officielle au Festival de Cannes a continué de le prouver : les films de celui que l’on surnomme le « Hollandais violent » ne laissent personne indifférent. Souvent au coeur des débats et des polémiques, l’oeuvre de Paul Verhoeven se pose comme un parfait paradoxe, à la fois ancrée dans le contexte d’une époque, tout en résistant aux diktats du temps. Verhoeven est un commentateur incisif, habile à disséquer les moeurs d’une nation, y inséminant ses propres obsessions et thématiques pour accéder à ce qu’Axel Cadieux, journaliste et auteur de plusieurs essais sur le cinéma, nomme dans son introduction : « un statut hybride », porteur d’ « une somme de malentendus et interprétations contradictoires. » Plutôt que de s’attarder sur une figure en particulier, cet ouvrage collectif publié chez la récente mais déjà essentielle Playlist Society, a choisi de problématiser ses perspectives autour de l’un des tropes incontournables du cinéma de Verhoeven : le spectacle. Benoît Marchisio analyse ainsi comment les personnages du réalisateur évoluent toujours entre le conformisme et la révolte, finissant in fine par se confondre avec les rouages d’un système accueillant leurs aspérités pour mieux les annihiler ensuite. Cette ambiguïté, Hugues Derolez et Linda Belhadj la retrouvent à travers la représentation des corps et de la Femme, en tant que perpétuels (in)soumis. Julien Abadie entérine la réflexion à travers une mise en parallèle originale et particulièrement intéressante avec l’oeuvre du compositeur russe Chostakovitch. Partant d’une ironie vectrice de stimuli, Veroheven aboutit au grotesque dont la première richesse résiderait dans sa faculté à effacer les « frontières entre deux pôles également radicaux et dans la possibilité d’interpréter les choses de deux manières diamétralement opposées. ». L’ambiguïté encore et toujours. De ses premiers films réalisés aux Pays-Bas à sa renaissance française, en passant par sa faste période hollywoodienne, l’étude collective aborde l’ensemble de la filmographie du cinéaste tout en maintenant une certaine cohérence autour de la question du spectacle qui apparaît comme un nécessaire fil d’Ariane. L’écriture limpide permet une certaine ouverture et assure à l’essai un public élargi. En bonus, le lecteur saura apprécier un entretien inédit avec le réalisateur qui revient sur les thématiques abordées par son dernier film, sa vision du cinéma (un art plus visuel que verbal), ses relations avec Arnold Schwarzenegger sur Total Recall, ou encore son rapport avec les séries télévisées et les jeux vidéo. Ce Paul Verhoeven, Total spectacle apparaît, à la suite de ses entretiens avec Nathan Réra publiés chez Rouge Profond, comme un nouvel incontournable pour qui s’intéresse de près ou de loin à ce réalisateur singulier.

.

.

.

  • PAUL VERHOEVEN, TOTAL SPECTACLE écrit par un collectif sous la direction de Axel Cadieux disponible depuis le 6 octobre 2016 aux éditions Playlist Society.
  • 176 pages
  • 14 € (version papier)
  • 7 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Kirstie Alley, la star de Cheers et d’Allô maman ici bébé, est décédée à 71 ans

Kirstie Alley, célèbre pour son rôle de Rebecca dans la série Cheers, mais aussi dans Allô maman ici bébé, avec… Lire la suite >>

Ang Lee va réaliser un biopic sur Bruce Lee, avec son propre fils dans le rôle principal

Le réalisateur de Tigre et Dragon et de L’Odyssée de Pi est annoncé aux commandes d’un biopic sur Bruce Lee,… Lire la suite >>

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 : Une bande-annonce pour la conclusion de la trilogie spatiale de Marvel

La dernière aventure des Gardiens de la galaxie se dévoile à travers une première bande-annonce.       Depuis la… Lire la suite >>

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : Premier trailer pour le cinquième opus de la saga

Le nouveau film Indiana Jones se révèle à travers une première bande-annonce entre nostalgie et grande aventure.      … Lire la suite >>

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 241 476 4 3 051 766
2 LE TORRENT 153 920 1 153 920
3 ENZO LE CROCO 132 431 1 132 431
4 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 126 609 8 2 151 225
5 VIOLENT NIGHT 88 083 1 88 083
6 FUMER FAIT TOUSSER 87 446 1 87 446
7 RESTE UN PEU 81 518 3 347 263
8 LE MENU 71 102 2 195 381
9 COULEURS DE L'INCENDIE 70 833 4 691 504
10 ANNIE COLERE 68 373 1 68 373

Source: CBO Box office

Nos Podcasts