Court métrage/ Black Holes : critique

Publié par Erwin Haye le 13 février 2017

Synopsis : Dave Nicholson est un astronaute chevronné chargé du plus important saut de l’humanité vers l’avenir : la conquête de Mars. À la veille de son départ, Dave découvre qu’il sera forcé de faire équipe avec un melon doué de conscience et plus intelligent que lui, conduisant l’astronaute au bord de la paranoïa et de la folie.

♥♥♥♥♥

 

Black Holes - affiche

Black Holes – affiche

Certains d’entre vous connaissent peut-être sans le savoir le travail des frères Nicolas. Réalisateurs de nombreux clips musicaux, dont le fameux Starlight des Supermen Lovers, et de publicités décalées pour Quick, Coca-Cola ou encore Belin, David et Laurent Nicolas ont eu la reconnaissance critique et médiatique sur le tard, grâce notamment à la popularité grandissante des séries animées Les Lascars et L’Abécédaire de François-Rémy Jeansac, toutes deux diffusées sur Canal + et largement relayées par la suite sur Internet. Présenté il y a quelques semaines dans la sélection « Short Program » du 33e Festival de Sundance, Black Holes est la dernière folie des deux vidéastes français. Une dernière folie qui est curieusement l’une des premières de leur carrière. En 2000, les deux frères avaient réalisé le pilote d’une série s’intitulant Pierre le cosmonaute, racontant les mésaventures d’un homme explorant les confins de l’univers avec pour seul compagnon, un melon (de Cavaillon ?) doué de raison. Dix-sept ans plus tard, l’histoire est toujours la même, sauf que Pierre est devenu Dave et que l’animation 2D a pris une dimension supérieure. Black Holes rassemble toutes les collaborations artistiques de David et Laurent Nicolas gravitant autour du studio Noodles et notamment autour de la figure de Quentin Dupieux, alias Mr.Oizo pour les mélomanes, attaché au design sonore du court métrage. Steve Little, William Fichtner et Lola Delon, acteurs récurrents du réalisateur, y prêtent leur voix. Kevin Van Der Meiren, producteur de ses films depuis Rubber, est à la production ainsi qu’à la réalisation. SebastiAn et Pépé Bradock, amis de Quentin Dupieux, apportent une touche électronique aux ambiances musicales. Conrad Vernon, co-réalisateur de Sausage Party, vient s’ajouter à liste des nombreuses personnalités en doublant la voix de Dave, le personnage principal.

.

Black Holes

Black Holes

.

L’univers de chaque artiste est perceptible mais fait également corps avec ceux des autres. Les dialogues loufoques et l’esthétique provocante des dessins de David et Laurent Nicolas répondent à l’atmosphère sonore lunaire, insufflée par les différentes compositions des musiciens issus en grande partie de la French Touch. Cette association tout autant improbable qu’incroyablement harmonieuse fait de Black Holes un OFNI surréaliste et complètement barré. Si l’imposante référence à 2001, l’Odyssée de l’espace, qui occupe près de la moitié des treize minutes du film, avale un peu trop l’énergie créatrice de l’ensemble du court-métrage, ce pilote de série se propulse sur des bases très encourageantes, qu’il faudra bien évidemment maintenir et étendre sur le long terme. La création des frères Nicolas est une belle promesse qu’il reste à concrétiser. Comme un melon mûr, le projet a pris son temps pour arriver à maturation. Et si Black Holes avait un pédoncule, on pourrait déclarer à coup sûr que le résultat final sent bon et qu’à sa sortie, cette future potentielle série d’animation sera à consommer sans modération. D’ailleurs, il est possible depuis le 21 février de visionner le premier épisode pilote sur Vimeo Staff Picks Premiere (ci-dessous) et de contribuer au développement de la série en participant au financement participatif créé sur Kickstarter.

.

.

.

  • BLACK HOLES réalisé par David Nicolas, Laurent Nicolas et « Kevos » Van Der Meiren
  • Avec les voix de : Conrad Vernon, Steve Little, William Fichtner, David Nicolas, Lola Delon, Jon Amirkhan, Michael Tomassetti…
  • Scénario : David Nicolas, Laurent Nicolas, Lola Delon
  • Production : David Nicolas, « Kevos » Van Der Meiren
  • Montage : « Kevos » Van Der Meiren
  • Concepteur story-board : David Nicolas, Laurent Nicolas, « Kevos » Van Der Meiren
  • Musique : Flying Lotus, SebastiAn, Dennis Hamm, Lola Delon, Pépé Bradock
  • Design sonore : Quentin Dupieux, Robert Stambler, Louis Naudin
  • Site officiel
  • Durée : 13 minutes

.

.

Trailer

Commentaires

A la Une

Cannes 2017 : Palme d’or pour The Square de Ruben Östlund (palmarès complet)

Le président Pedro Almodovar, accompagné de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent The Square de Ruben Östlund qui… Lire la suite >>

Cannes Soundtrack 2017: Oneohtrix Point Never remporte le prix de la meilleure BO pour Good Time

Oneohtrix Point Never alias Daniel Lopatin remporte le Prix Cannes Soundtrack pour Good Time des frères Safdie, parmi les films de la… Lire la suite >>

Cannes 2017/ les pronostics pour le palmarès de la 70e édition

Le 70e Festival de Cannes touche à sa fin. Avant de connaître les choix du Jury présidé par Pedro Almodovar,… Lire la suite >>

Cannes 2017/ Quatre femmes à l’affiche (Jours 9 et 10 – photos)

Diane Kruger, Marine Vacth, Emmanuelle Seigner et Eva Green sont les vedettes des trois derniers films de la Sélection officielle… Lire la suite >>

Cannes 2017/ Des bas-fonds de New-York à Il était une fois dans l’Est de l’Europe (Jour 8, photos)

Avec deux fictions pas très éloignées des réalités, la Compétition officielle de Cannes invite, en secousses, à un voyage d’Ouest… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ALIEN : COVENANT 675 785 1 675 785
2 LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 333 945 3 2 553 225
3 GET OUT 239 606 2 804 226
4 FAST & FURIOUS 8 124 233 5 3 698 165
5 PROBLEMOS 96 600 1 96 600
6 BRAQUAGE A L'ANCIENNE 84 040 2 295 211
7 BABY BOSS 74 074 7 3 605 867
8 DJANGO 67 058 3 374 537
9 AURORE 64 954 3 330 921
10 LES SCHTROUMPFS ET LE VILLAGE PERDU 54 468 6 1 651 718

Source: CBO Box office