Lego Batman de Chris McKay : critique

Publié par Antoine Gaudé le 8 février 2017

Synopsis : Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

♥♥♥♥♥

 

Lego Batman le film - affiche

Lego Batman le film – affiche

Suite à l’immense succès de La grande aventure Lego en 2014 – trip sous acide façonné par les nouveaux rois de la comédie US, Phil Lord et Chris Miller -, la Warner s’est empressé de creuser le filon avec cette suite directe centrée sur le héros le plus emblématique de son inventaire, Batman. Mais alors que son prédécesseur parvenait à s’approprier visuellement le concept ludique du jouet, avec cette idée des master builder, Lego Batman n’investit que très rarement le caractère modélisable des Lego, personnages et univers compris. Le studio préfère capitaliser sur la valeur de leur répertoire (Voldemort, Sauron, King-Kong…). Le film patauge dans ses références et citations, incapable d’alimenter le récit de manière dramatique ou comique : Batman ayant la fâcheuse tendance à phagocyter ces petits camarades Robin, la nouvelle commissaire et le Joker. On ne retrouve jamais ces seconds rôles rutilants (Wyldstyle, Vitrius, Bad Cop), ces sidekick improbables (Metalbeard, Spaceman) et autres univers foisonnants qui faisaient alors le charme du premier volet. Il n’y en a que pour Batman et son ego trip ; drôle au début, lassant à la fin. Et faisant le choix de se limiter à un paysage cinématographique connu (l’univers de Batman, Gotham et les grandes sagas cultes), cette suite perd la part créatrice et imaginative du concept Lego. Toujours pourvu d’un rythme de narration extrêmement soutenu qui ne s’autorise aucun temps mort, Lego Batman est une hystérie efficace à défaut d’être sincère, et parodie chaque seconde de l’image, chaque centimètre de l’écran. Car ici, toute image renvoie explicitement à une autre image, une autre fiction, passée à la moulinette d’un postmodernisme arrivé à saturation. Aucune surprise, seulement des clins d’œil teintés d’ironie dont certains font sourires par leur audace (critiquer Suicide Squad) tandis que d’autres n’obtiennent qu’un soupir par leur facilité (les blagues crypto-gays). Le film déserte également l’envers du décor, celui de l’enfance matérialisé dans le précédent film par la salle de jeu d’un père (Will Ferrell) qui refusait l’entrée à son fils. Un décalage qui n’existe plus dans Lego Batman, bien trop focalisé sur son discours « méta », racoleur et inoffensif. Le cinéma d’animation semble être désormais pris d’assaut par le « méta » au détriment d’autres formes d’humeur, mais avec la certitude toujours plus grande qu’une multitude de références s’offrent à elle, sans que la cohérence du « réel », de l’abstraction aux ayant droits, viennent la limiter.

.

.

.

  • LEGO BATMAN (The Lego Batman Movie) de Chris McKay en salles le 8 février 2017.
  • Avec les voix de : Will Arnett, Zack Galifianakis, Michael Cera, Ralph Fiennes, Rosario Dawson, Billy Dee Williams, Jenny Slate, Mariah Carey…
  • Scénario : Seth Grahame-Smith, Chris McKenna, Erik Sommers d’après les personnages de Bob Kane et Bill Finger
  • Production : Roy Lee, Dan Lin, Phil Lord, Chris Miller
  • Montage : David Burrows, John Venzon
  • Décors : Grant Freckelton
  • Musique : Lorne Balfe
  • Distribution : Warner Bros
  • Durée : 1h45

.

Commentaires

A la Une

RIP Jerry Lewis (1926 – 2017)

Jerry Lewis, l’un des plus grands humoristes et acteurs américains, nous a quittés ce dimanche 20 août 2017 à l’âge… Lire la suite >>

Chris Columbus a annoncé avoir terminé le scénario de Gremlins 3

Chris Columbus, le scénariste originel de Gremlins, bijou d’horreur culte de Joe Dante, a annoncé avoir terminé le scénario de… Lire la suite >>

Stephen Daldry en pourparlers pour réaliser le spin-off de Obi-Wan Kenobi

Le spin-off sur Obi-Wan Kenobi est désormais en développement chez Disney, avec Stephen Daldry en pourparlers préliminaires pour en prendre les commandes.  …. Lire la suite >>

Top des héroïnes de cinéma les plus badass

À l’occasion de la sortie d’Atomic Blonde de David Leitch, porté par une Charlize Theron bien badass, retour sur des… Lire la suite >>

Une nouvelle version du Portrait de Dorian Gray au cinéma par St Vincent

Annie Clark, alias St Vincent, artiste et multi-instrumentiste américaine, va réaliser son premier long métrage dans une nouvelle adaptation au… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA PLANETE DES SINGES - SUPREMATIE 673 389 2 1 777 256
2 VALERIAN ET LA CITE DES MILLE PLANETES 601 282 3 3 076 707
3 CARS 3 590 037 2 1 668 305
4 ANNABELLE 2 481 309 1 481 309
5 MOI, MOCHE ET MECHANT 3 289 577 6 5 040 346
6 DUNKERQUE 258 970 4 2 053 207
7 LA TOUR SOMBRE 193 407 1 193 407
8 SPIDER-MAN HOMECOMING 119 134 5 2 164 616
9 SLEEPLESS 114 663 1 114 663
10 LES AS DE LA JUNGLE 106 709 3 462 588

Source: CBO Box office