Hommage à Bill Paxton (1955-2017)

Publié par Thierry Carteret le 2 mars 2017
Bill Paxton - Titanic

Bill Paxton – Titanic / Crédit Yahoo

Bill Paxton nous a quittés brutalement le 25 février 2017 à l’âge de 61 ans des suites d’une opération de chirurgie cardiaque. Cette figure essentielle du cinéma hollywoodien depuis les années 80 a participé aux succès de nombreux films devenus cultes. Hommage à un acteur d’exception.

.

.

.

Bill Paxton - Terminator

Bill Paxton – Terminator

Certains acteurs, et surtout leurs personnages qu’ils incarnent, nous marquent dès qu’il apparaissent sur grand écran. On décide alors de les suivre, de films en films, jusqu’à l’âge adulte. On ne connaît pas toujours leurs noms d’emblée, mais ils hantent les oeuvres que l’on redécouvre à force de visionnage.

.

Bill Paxton était de cette trempe. Dès qu’il entrait dans le champ de la caméra, il n’était pas seulement un comédien de second rôle ou un acteur de complément, il imposait son personnage, sa personnalité, son charisme et son énergie.

.

Bill Paxton, né à Fort Worth (Texas) le 17 mai 1955, a fait ses premiers pas devant la caméra dans Crazy Mama de Jonathan Demme (1975) avant de collaborer avec Roger Corman, comme décorateur de plateau. Grâce au réalisateur-producteur légendaire de séries B, il fait la rencontre de James Cameron, qui lui permet en 1984 de faire une apparition remarquée en incarnant un punk survolté dans TerminatorCette même année, il apparaît également dans le clips Shadows of the Night de la chanteuse Pat Benatar et dans Les Rues de Feu de Walter Hill en incarnant Clyde le barman. Puis l’année suivante, il devient Chet, le grand frère demeuré d’un nerd dans la comédie fantastique culte Une Créature de Rêve de John Hughes.

.

Bill Paxton - Aliens

Bill Paxton – Aliens

Mais c’est en 1986 qu’il se révèle véritablement au grand public. Pour sa seconde collaboration avec James Cameron, il prête ses traits mémorables au marine Private Hudson pour combattre dans Aliens, le retour la horde de Xénomorphes, aux côtés du Sergent Ellen Ripley (Sigourney Weaver) et du caporal Dwayne Hicks (Michael Biehn). Suit un autre rôle important, celui du vampire sanguinaire et très rock dans le tout aussi culte Aux frontières de l’aube, second long métrage de Kathryn Bigelow, ex-Madame Cameron.

.

À la même époque, s’enchaînent plusieurs classiques du genre, comme Predator 2 de Stephen Hopkins (1990), le western Tombstone de George P. Cosmatos (1993) puis True Lies (1994), remake de La Totale de Claude Zidi, pour lequel il retrouve James Cameron pour la troisième fois, en interprétant un séducteur minable et mytho. Deux ans plus tard, il prend l’affiche au premier plan du film catastrophe Twister de Jan de Bont (1996), avec en co-vedette Helen Hunt. On le découvre la même année dans le succulent thriller d’humour noir L’ultime souper de Stacy Title. S’il a souvent su mettre en lumière son sens de l’humour, Bill Paxton savait aussi se montrer grave et profond. On retient notamment le polar oublié mais remarquable Un faux mouvement de Carl Franklin (1993) et le fabuleux thriller de Sam Raimi, Un plan simple (1999).

.

Bill Paxton - Titanic

Bill Paxton – Titanic

Deux grands succès hollywoodiens se sont ensuite succédé : Apollo 13 de Ron Howard (1995) et bien sûr Titanic, le chef-d’œuvre aux 11 Oscars de James Cameron en 1997.

.

Si sa carrière a été ainsi ponctuée par des rôles phares, Bill Paxton est également passé derrière la caméra en signant l’excellent thriller obscur, Emprise, qui montre en 2002 une autre facette de son talent et dans lequel il y incarne un père meurtrier hallucinant de noirceur. Il récidive en 2005 en réalisant le drame historique Un parcours de légende, sur un scénario de Mark Frost (Twin Peaks) d’après son livre. Dès la décennie 2010, il joue dans plusieurs productions de qualité variable, comme 2 Guns, The Colony, mais aussi dans le très bon thriller de science-fiction Edge of Tomorrow, avec Tom Cruise et Emily Blunt, et dans l’excellente satire acerbe sur les médias et la société, Night Call de Dan Gilroy, aux côtés de Jake Gyllenhaal. Il s’était tourné dernièrement vers les séries télévisées, telles Big Love, pour laquelle il reçoit trois nominations aux Golden GlobesHatfields & McCoysMarvel : Les Agents du SHIELD ou encore Training Day adapté du film.

.

Parti trop tôt, à l’âge de 61 ans le 25 février des suites d’une opération du coeur, Bill Paxton, qui s’est essayé dans plusieurs autres fonctions (production, scénario, décors…) laisse derrière lui sa femme et ses deux enfants ainsi qu’un vide immense à Hollywood et à ses admirateurs, que sa filmographie va tenter désormais de combler. 

.

Hommage en dix rôles marquants…

Commentaires

A la Une

Les Tommyknockers de Stephen King adapté au cinéma

Universal Pictures a remporté les droits pour porter sur grand écran le bestseller Les Tommyknockers de Stephen King, paru en… Lire la suite >>

David Leitch va adapter le jeu vidéo The Division

David Leitch a été choisi pour diriger l’adaptation cinématographique du jeu vidéo à succès The Division, avec Jessica Chastain et… Lire la suite >>

Les Maîtres de l’Univers ont trouvé leurs réalisateurs

Sony Pictures a trouvé le duo pour mener la nouvelle adaptation cinéma des Maîtres de l’Univers, avec les frères Aaron et… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Compléments de sélection

Comme annoncé par Thierry Frémaux lors de la conférence de presse le 12 avril dernier, voici les films qui rejoignent… Lire la suite >>

Box Office France : Taxi 5 double la concurrence

Au top hebdo du 11 au 17 avril, Taxi 5 ne laisse personne dans son sillage même s’il réalise un… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 TAXI 5 1 524 218 1 1 524 218
2 PIERRE LAPIN 377 820 2 873 308
3 READY PLAYER ONE 360 023 3 1 719 988
4 RED SPARROW 231 629 2 563 592
5 TOUT LE MONDE DEBOUT 192 720 5 2 221 367
6 GASTON LAGAFFE 147 036 2 383 792
7 SHERLOCK GNOMES 145 139 1 145 139
8 L'ILE AUX CHIENS 139 267 1 139 267
9 LA CH'TITE FAMILLE 87 095 7 5 502 509
10 DANS LA BRUME 85 451 2 208 848

Source: CBO Box office