Hommage à Bill Paxton (1955-2017)

Publié par Thierry Carteret le 2 mars 2017
Bill Paxton - Titanic

Bill Paxton – Titanic / Crédit Yahoo

Bill Paxton nous a quittés brutalement le 25 février 2017 à l’âge de 61 ans des suites d’une opération de chirurgie cardiaque. Cette figure essentielle du cinéma hollywoodien depuis les années 80 a participé aux succès de nombreux films devenus cultes. Hommage à un acteur d’exception.

.

.

.

Bill Paxton - Terminator

Bill Paxton – Terminator

Certains acteurs, et surtout leurs personnages qu’ils incarnent, nous marquent dès qu’il apparaissent sur grand écran. On décide alors de les suivre, de films en films, jusqu’à l’âge adulte. On ne connaît pas toujours leurs noms d’emblée, mais ils hantent les oeuvres que l’on redécouvre à force de visionnage.

.

Bill Paxton était de cette trempe. Dès qu’il entrait dans le champ de la caméra, il n’était pas seulement un comédien de second rôle ou un acteur de complément, il imposait son personnage, sa personnalité, son charisme et son énergie.

.

Bill Paxton, né à Fort Worth (Texas) le 17 mai 1955, a fait ses premiers pas devant la caméra dans Crazy Mama de Jonathan Demme (1975) avant de collaborer avec Roger Corman, comme décorateur de plateau. Grâce au réalisateur-producteur légendaire de séries B, il fait la rencontre de James Cameron, qui lui permet en 1984 de faire une apparition remarquée en incarnant un punk survolté dans TerminatorCette même année, il apparaît également dans le clips Shadows of the Night de la chanteuse Pat Benatar et dans Les Rues de Feu de Walter Hill en incarnant Clyde le barman. Puis l’année suivante, il devient Chet, le grand frère demeuré d’un nerd dans la comédie fantastique culte Une Créature de Rêve de John Hughes.

.

Bill Paxton - Aliens

Bill Paxton – Aliens

Mais c’est en 1986 qu’il se révèle véritablement au grand public. Pour sa seconde collaboration avec James Cameron, il prête ses traits mémorables au marine Private Hudson pour combattre dans Aliens, le retour la horde de Xénomorphes, aux côtés du Sergent Ellen Ripley (Sigourney Weaver) et du caporal Dwayne Hicks (Michael Biehn). Suit un autre rôle important, celui du vampire sanguinaire et très rock dans le tout aussi culte Aux frontières de l’aube, second long métrage de Kathryn Bigelow, ex-Madame Cameron.

.

À la même époque, s’enchaînent plusieurs classiques du genre, comme Predator 2 de Stephen Hopkins (1990), le western Tombstone de George P. Cosmatos (1993) puis True Lies (1994), remake de La Totale de Claude Zidi, pour lequel il retrouve James Cameron pour la troisième fois, en interprétant un séducteur minable et mytho. Deux ans plus tard, il prend l’affiche au premier plan du film catastrophe Twister de Jan de Bont (1996), avec en co-vedette Helen Hunt. On le découvre la même année dans le succulent thriller d’humour noir L’ultime souper de Stacy Title. S’il a souvent su mettre en lumière son sens de l’humour, Bill Paxton savait aussi se montrer grave et profond. On retient notamment le polar oublié mais remarquable Un faux mouvement de Carl Franklin (1993) et le fabuleux thriller de Sam Raimi, Un plan simple (1999).

.

Bill Paxton - Titanic

Bill Paxton – Titanic

Deux grands succès hollywoodiens se sont ensuite succédé : Apollo 13 de Ron Howard (1995) et bien sûr Titanic, le chef-d’œuvre aux 11 Oscars de James Cameron en 1997.

.

Si sa carrière a été ainsi ponctuée par des rôles phares, Bill Paxton est également passé derrière la caméra en signant l’excellent thriller obscur, Emprise, qui montre en 2002 une autre facette de son talent et dans lequel il y incarne un père meurtrier hallucinant de noirceur. Il récidive en 2005 en réalisant le drame historique Un parcours de légende, sur un scénario de Mark Frost (Twin Peaks) d’après son livre. Dès la décennie 2010, il joue dans plusieurs productions de qualité variable, comme 2 Guns, The Colony, mais aussi dans le très bon thriller de science-fiction Edge of Tomorrow, avec Tom Cruise et Emily Blunt, et dans l’excellente satire acerbe sur les médias et la société, Night Call de Dan Gilroy, aux côtés de Jake Gyllenhaal. Il s’était tourné dernièrement vers les séries télévisées, telles Big Love, pour laquelle il reçoit trois nominations aux Golden GlobesHatfields & McCoysMarvel : Les Agents du SHIELD ou encore Training Day adapté du film.

.

Parti trop tôt, à l’âge de 61 ans le 25 février des suites d’une opération du coeur, Bill Paxton, qui s’est essayé dans plusieurs autres fonctions (production, scénario, décors…) laisse derrière lui sa femme et ses deux enfants ainsi qu’un vide immense à Hollywood et à ses admirateurs, que sa filmographie va tenter désormais de combler. 

.

Hommage en dix rôles marquants…

Commentaires

A la Une

Cannes 2017/ les pronostics pour le palmarès de la 70e édition

Le 70e Festival de Cannes touche à sa fin. Avant de connaître les choix du Jury présidé par Pedro Almodovar,… Lire la suite >>

Cannes 2017/ Quatre femmes à l’affiche (Jours 9 et 10 – photos)

Diane Kruger, Marine Vacth, Emmanuelle Seigner et Eva Green sont les vedettes des trois derniers films de la Sélection officielle… Lire la suite >>

Cannes 2017/ Des bas-fonds de New-York à Il était une fois dans l’Est de l’Europe (Jour 8, photos)

Avec deux fictions pas très éloignées des réalités, la Compétition officielle de Cannes invite, en secousses, à un voyage d’Ouest… Lire la suite >>

Cannes 2017/ Interview Philippe Sarde pour Rodin

L’album de Rodin, dans les bacs depuis le 19 mai, est construit comme une suite musicale qui raconte l’histoire intérieure… Lire la suite >>

Joseph Kosinski pourrait réaliser Top Gun 2

« Take your breath away » car Maverick revient dans Top Gun 2 avec potentiellement aux commandes Joseph Kosinski. Cette suite devrait… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ALIEN : COVENANT 675 785 1 675 785
2 LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 333 945 3 2 553 225
3 GET OUT 239 606 2 804 226
4 FAST & FURIOUS 8 124 233 5 3 698 165
5 PROBLEMOS 96 600 1 96 600
6 BRAQUAGE A L'ANCIENNE 84 040 2 295 211
7 BABY BOSS 74 074 7 3 605 867
8 DJANGO 67 058 3 374 537
9 AURORE 64 954 3 330 921
10 LES SCHTROUMPFS ET LE VILLAGE PERDU 54 468 6 1 651 718

Source: CBO Box office