Selection officielle - 70e Festival de Cannes

Sélection officielle – 70e Festival de Cannes

Le président et le délégué général, Pierre Lescure et Thierry Frémaux, ont révélé la Sélection officielle du 70e Festival de Cannes lors de la conférence de presse ce jeudi matin à l’UGC Normandie.

.

.

.

Claudia Cardinale - affiche 70e Festival de Cannes

Claudia Cardinale – affiche 70e Festival de Cannes

Le voile est désormais levé sur la Sélection officielle du 70e Festival de Cannes après des mois de spéculations, de rumeurs, de pronostics et surtout de souhaits. Une édition qui se déroulera dans le cadre particulier des élections présidentielles.

.

Dans son discours d’ouverture, Pierre Lescure, a souligné lors de la conférence de presse qu’il s’agissait d’un « moment un peu suspendu » (…), un « moment politique comme chaque jour amène un nouveau mouvement de Donald Trump » et qu’il espérait que « La Syrie, la Corée du Nord… ne viendront pas ombrer cette 70e édition que l’on veut stable et festive ».

.

Le Festival de Cannes soufflera donc son 70e anniversaire. Cette année, 1930 longs métrages ont été soumis pour retenir 49 films en Sélection officielle. 18 titres sont pressentis en Compétition afin de succéder à Moi, Daniel Blake de Ken Loach, palme d’or l’année dernière. 29 pays dont 9 premiers films seront présentés, 12 réalisatrices y figurent contre 9 l’an dernier, et près de 5000 courts métrages ont été également soumis. 2h40 est la durée du plus long film.

.

Le Festival de Cannes, qui fut l’un des premiers événements cinématographiques à projeter des films en numérique, reste toujours tourné vers les évolutions technologiques. Thierry Frémaux a de nouveau précisé que l’événement est « comme un laboratoire, une introspection du passé et du futur ». Ainsi, un film en réalité virtuelle Carne y Arena d’une durée de 6 minutes, réalisé par Alejandro Gonzales Inarritu, sera présenté dans le cadre d’une installation. Il s’agit d’une avant-première issue d’une exposition qui aura lieu après l’événement. « La réalité virtuelle nous emmène vers des espaces et des mondes imaginaires nouveaux. », a-t-il également déclaré.

.

GRANDS NOMS ET PREMIÈRES VENUES EN COMPÉTITION

.

Thierry Frémaux a poursuivi, « Le festival est une manifestation dédié à l’art, au septième art, mais aussi a une rencontre, une vision du monde, une promesse du vivre ensemble ». De grands noms, dont on espérait – voire soupçonnait – leur présence ont été donc officiellement annoncés en Compétition. 

.

Si quelques habitués comme Michael Haneke, en lice pour sa troisième Palme d’or, Todd Haynes, Michel Hazanavicius, Sofia Coppola ou encore Yorgos Lanthimos y figurent, John Cameron Mitchell, Bong Joon-ho, Noah Baumbach, les frères Benny et Josh Safdie ou encore Robin Campillo y font leur entrée pour la première fois. Notons que 4 films français sont représentés, dont l’un, Rodin, marquera le retour sur la Croisette de Jacques Doillon vingt-trois ans après La Pirate (1984).

.

Après avoir fait l’ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs en 2015 avec Trois Souvenirs de ma Jeunesse, Arnaud Desplechin revient cette fois pour ouvrir cette 70e édition avec Les fantômes d’ismaël, qui met en vedette Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg.

.

DES FILMS ENGAGÉS, DU CINÉMA DE GENRE, UNE SÉRIE-PHÉNOMÈNE

.

Dans les attentes espérées, on retient la présence d’une série-phénomène d’importance, Twin Peaks de David Lynch pour Showtime, dont les deux premiers épisodes seront projetés en séances spéciales. De son côté, Netflix fera son entrée en grande pompe sur la Croisette puisque le géant du streaming américain viendra soutenir en Compétition officielle Okja du cinéaste sud-coréen Bong Joon-ho, mais aussi The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach.

.

Le cinéma coréen est d’ailleurs à nouveau très présent. À l’instar de l’édition précédente avec entre autres l’excellent Train pour Busan, les séances de minuit seront trustés par deux polars racés en provenance de la Corée du Sud, Bulhandang (The Merciless) de Byun Sung-Hyun et AK-Nyeo (The Villainess) de Jung Byung Gil. Hong Sangsoo représentera également les couleurs avec deux films, The Day After en Compétition et La Caméra de Claire en séances spéciales. Ce dernier, dans lequel quatre histoires s’entrecroisent, a été tourné à Cannes, avec Isabelle Huppert.

.

Pour la section parallèle, Un Certain Regard, 16 films sur 18 font partie de la sélection dont Barbara de Matthieu Amalric fera l’ouverture. Parmi les compétiteurs, du cinéma de genre que le Festival de Cannes souhaite toujours mettre en valeur. Il sera notamment représenté par le premier long métrage de Taylor Sheridan, scénariste de Sicario et de Comancheria, qui nous plongera dans une réserve d’indiens dans un Wyoming enneigé.

.

Ont été annoncés également pêle-mêle : des documentaires engagés en séances spéciales, comme Une suite qui dérange avec Al Gore, qui reviendra sur la Croisette après Une vérité qui dérange, Napalm de Claude Lanzmann, le réalisateur de Shoah âgé de 91 ans, qui abordera le sujet de la Corée du Nord. Mais aussi Sea Sorrow de Vanessa Redgrave et Visages Villages de Agnès Varda. Sont attendues également Kristen Stewart pour son premier court métrage en tant que réalisatrice, Come Swim (17 minutes), et Jane Campion, seule réalisatrice palme d’or, qui sera de retour avec la projection de la saison 2 de sa série Top of the Lake.

.

.

En résumé précédemment, la comédienne Sandrine Kiberlain sera la présidente du Jury de la Caméra d’Or qui récompense une première oeuvre issue de la Sélection officielle, de la Quinzaine des Réalisateur et de la Semaine de la Critique. Divines de Houda Benyamina avait remporté le trophée l’année dernière. Cristian Mungiu, réalisateur, scénariste, producteur et représentant éminent de la Nouvelle Vague roumaine, présidera le jury de la Cinéfondation et des Courts Métrages. Il est reparti précédemment avec le Prix de la Mise en Scène pour Baccalauréat, ex-aequo avec Personal Shopper d’Olivier Assayas.

.

Avec pour belle affiche une Claudia Cardinale joyeuse et rayonnante, le 70e Festival de Cannes, présidé par Pedro Almodovar, se déroulera du 17 au 28 mai 2017. Les cérémonies d’ouverture et de clôture seront animées par Monica Bellucci. À l’instar de l’édition précédente, pas de film de clôture, les organisateurs présenteront la Palme d’or. 

.

Découvrez ci-après la liste de la Sélection officielle…

Commentaires

A la Une

Jesse Eisenberg va jouer, écrire et réaliser une série pour JJ Abrams

Jesse Eisenberg se lance dans une aventure télévisée à travers une série comique, avec J J. Abrams via Bad Robot,… Lire la suite >>

Damien Chazelle prépare une série musicale à Paris

Damien Chazelle, le plus jeune réalisateur à avoir été oscarisé, travaille actuellement sur un projet de série musicale, The Eddy,… Lire la suite >>

Michael Mann a trouvé un co-auteur pour le prequel littéraire de Heat

Heat reste une référence incontournable dans la filmographie de Michael Mann. Aujourd’hui, le cinéaste à trouvé son co-auteur et relance… Lire la suite >>

Cannes 2017 : compléments de sélection

Comme annoncé par Thierry Frémaux lors de la conférence de presse le 13 avril dernier, voici les films qui rejoignent… Lire la suite >>

David Fincher devrait bien réaliser World War Z 2

Après le succès de World War Z réalisé par Marc Forster en 2013, Brad Pitt s’était lancé en quête d’un… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 FAST & FURIOUS 8 864 108 2 2 725 216
2 BABY BOSS 467 563 4 2 947 987
3 LES SCHTROUMPFS ET LE VILLAGE PERDU 314 552 3 1 163 781
4 SOUS LE MEME TOIT 261 235 1 261 235
5 LA BELLE ET LA BETE 256 314 5 3 094 419
6 LIFE - ORIGINE INCONNUE 222 132 1 222 132
7 A BRAS OUVERTS 136 328 3 832 432
8 BOULE & BILL 2 119 039 2 315 754
9 POWER RANGERS 75 732 3 497 269
10 GHOST IN THE SHELL 74 264 4 952 519

Source: CBO Box office