Synopsis : Basé sur le Manga du même nom publié pour la première fois en 1993, le film évoque l’histoire d’un guerrier samouraï immortel, qui ne peut lever sa malédiction que d’une seule manière : tuer 1000 hommes…

♥♥♥♥

 

Blade of the Immortal de Takashi Miike - affiche

Blade of the Immortal de Takashi Miike – affiche

Avec une filmographie inégale, le prolifique Takashi Miike a souvent suscité la controverse pour son contenu assez violent. Habitué du Festival de Cannes avec deux films sélectionnés en Compétition officielle (Shield of Straw et Hara-Kiri), le cinéaste japonais de 13 Assassins marque son retour sur la Croisette après avoir présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2015 son Yakusa Apocalypse, un thriller d’horreur et d’action fouillis, poussé à l’extrême parodie, qui confrontait des vampires, des gangsters et toutes sortes de monstres saugrenus. Miike revient cette fois, hors compétition, un film de sabre et de vengeance de 2h20 d’une violence graphique non stop, parfaitement délectable, gore et sauvagement drôle. Blade of the Immortal est tiré d’une série de mangas, Mugen no Junin (L’habitant de l’infini en français) créés par Hiroaki Samura entre 1993 et 2012. Notons que cette transposition à l’écran est produite par l’efficace Jeremy Thomas, connu pour avoir collaboré avec de grands réalisateurs tels Nicolas Roeg, Bernardo Bertolucci, Nagisa Ōshima ou encore David Cronenberg. Le récit se concentre sur un samouraï (excellent Takuya Kimura), maudit d’immortalité, après avoir massacré, dans la scène d’introduction en noir et blanc, une centaine d’hommes suite à la mort de sa jeune sœur, orchestrée par un guerrier impitoyable (Sota Fukushi). Pour s’en libérer et retrouver son âme, il doit tuer 1000 hommes maléfiques. Cinquante ans plus tard, une jeune fille (Hanna Sugisaki) va faire appel à ce guerrier solitaire pour se venger de la mort de ses parents, causée par le même homme. Pour les fans de Wolverine et sa capacité de guérison, Blade of the Immortal devrait être un régal en perspective ; grâce à des « vers de sang, notre héros est en effet capable de régénérer son corps de ses multiples blessures. Avec sa maîtrise indéniable de la mise en scène, Miike enchaîne généreusement à répétition les scènes sanglantes de combat au sabre, brillamment chorégraphiées. Au menu, membres découpés, corps empilés et giclée de sang à volonté. Les costumes, les coiffures et surtout les armes faites de lames tranchantes de toutes formes excentriques contribuent à ce délire ludique et graphique. Si la bonne dose d’humour rend ce Blade of the Immortal parfaitement jubilatoire et outrancière, renforcée par la musique de Kôji Endô, l’autre point fort émane aussi des personnages. Le cinéaste présente un samouraï instable mais aux bonnes valeurs et aux répliques savoureuses, qui va protéger cette jeune fille, adorablement incarnée par Hana Sugisaki. Tout comme on retient les deux autres figures féminines jouées par Erika Toda ou encore Chiaki Kuriyama (Kill Bill). Miike dynamite ici le film de sabre et signe un retour au genre parfaitement exutoire.

.

.

  • Note de la rédaction cannoise
  • Antoine Gaudé : ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • BLADE OF THE IMMORTAL (Mugen no jûnin) de Takashi Miike ne dispose pas encore de date de sortie en salles.
  • Avec : Takuya Kimura, Hana Sugisaki, Sôta Fukushi, Erika Toda, Chiaki Kuriyama…
  • Scénario : Tetsuya Oishi d’après l’oeuvre de Hiroaki Samura
  • Production : Jeremy Thomas, Shigeji Maeda, Misako Saka
  • Photographie : Kita Nobuyasu
  • Montage : Kenji Yamashita
  • Décors : Toshiyuki Matsumiy
  • Costumes : Yûya Maeda
  • Musique : Kôji Endô
  • Durée : 2h20

.

Commentaires

A la Une

Top 10 des stars aux multiples rôles

De plus en plus de productions donnent l’opportunité aux stars de pouvoir incarner des multiples rôles dans un même film…. Lire la suite >>

Musique / Concert John Williams à Chicago : une absolue perfection

La dernière fois que John Williams avait dirigé le Chicago Symphony Orchestra était en 2012, pour l’enregistrement de la musique… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Palme d’or pour Une affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda (palmarès complet)

La présidente Cate Blanchett, accompagnée de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent Une affaire de Famille de… Lire la suite >>

Cannes 2018 / Sprint final (jour 11, photos)

Deux films en Compétition avant la diffusion du Palmarès samedi soir. Les pronostics de la presse française et internationale et… Lire la suite >>

Cannes 2018 / L’enfance maltraitée et les réfugiés (jour 10, photos)

Entrée en lice du quatrième et dernier film français de la Compétition, Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVENGERS : INFINITY WAR 767 431 3 4 384 210
2 EVERYBODY KNOWS 391 207 1 391 207
3 RAMPAGE - HORS DE CONTROLE 255 384 2 600 178
4 TAXI 5 251 720 5 3 436 623
5 MONSIEUR JE-SAIS-TOUT 186 907 1 186 907
6 ACTION OU VERITE 177 182 2 405 407
7 DEATH WISH 145 073 1 145 073
8 ABDEL ET LA COMTESSE 109 355 1 109 355
9 LARGUEES 104 657 4 707 924
10 PIERRE LAPIN 102 360 6 1 657 915

Source: CBO Box office