Synopsis : Basé sur le Manga du même nom publié pour la première fois en 1993, le film évoque l’histoire d’un guerrier samouraï immortel, qui ne peut lever sa malédiction que d’une seule manière : tuer 1000 hommes…

♥♥♥♥

 

Blade of the Immortal de Takashi Miike - affiche

Blade of the Immortal de Takashi Miike – affiche

Avec une filmographie inégale, le prolifique Takashi Miike a souvent suscité la controverse pour son contenu assez violent. Habitué du Festival de Cannes avec deux films sélectionnés en Compétition officielle (Shield of Straw et Hara-Kiri), le cinéaste japonais de 13 Assassins marque son retour sur la Croisette après avoir présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2015 son Yakusa Apocalypse, un thriller d’horreur et d’action fouillis, poussé à l’extrême parodie, qui confrontait des vampires, des gangsters et toutes sortes de monstres saugrenus. Miike revient cette fois, hors compétition, un film de sabre et de vengeance de 2h20 d’une violence graphique non stop, parfaitement délectable, gore et sauvagement drôle. Blade of the Immortal est tiré d’une série de mangas, Mugen no Junin (L’habitant de l’infini en français) créés par Hiroaki Samura entre 1993 et 2012. Notons que cette transposition à l’écran est produite par l’efficace Jeremy Thomas, connu pour avoir collaboré avec de grands réalisateurs tels Nicolas Roeg, Bernardo Bertolucci, Nagisa Ōshima ou encore David Cronenberg. Le récit se concentre sur un samouraï (excellent Takuya Kimura), maudit d’immortalité, après avoir massacré, dans la scène d’introduction en noir et blanc, une centaine d’hommes suite à la mort de sa jeune sœur, orchestrée par un guerrier impitoyable (Sota Fukushi). Pour s’en libérer et retrouver son âme, il doit tuer 1000 hommes maléfiques. Cinquante ans plus tard, une jeune fille (Hanna Sugisaki) va faire appel à ce guerrier solitaire pour se venger de la mort de ses parents, causée par le même homme. Pour les fans de Wolverine et sa capacité de guérison, Blade of the Immortal devrait être un régal en perspective ; grâce à des « vers de sang, notre héros est en effet capable de régénérer son corps de ses multiples blessures. Avec sa maîtrise indéniable de la mise en scène, Miike enchaîne généreusement à répétition les scènes sanglantes de combat au sabre, brillamment chorégraphiées. Au menu, membres découpés, corps empilés et giclée de sang à volonté. Les costumes, les coiffures et surtout les armes faites de lames tranchantes de toutes formes excentriques contribuent à ce délire ludique et graphique. Si la bonne dose d’humour rend ce Blade of the Immortal parfaitement jubilatoire et outrancière, renforcée par la musique de Kôji Endô, l’autre point fort émane aussi des personnages. Le cinéaste présente un samouraï instable mais aux bonnes valeurs et aux répliques savoureuses, qui va protéger cette jeune fille, adorablement incarnée par Hana Sugisaki. Tout comme on retient les deux autres figures féminines jouées par Erika Toda ou encore Chiaki Kuriyama (Kill Bill). Miike dynamite ici le film de sabre et signe un retour au genre parfaitement exutoire.

.

.

  • Note de la rédaction cannoise
  • Antoine Gaudé : ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • BLADE OF THE IMMORTAL (Mugen no jûnin) de Takashi Miike ne dispose pas encore de date de sortie en salles.
  • Avec : Takuya Kimura, Hana Sugisaki, Sôta Fukushi, Erika Toda, Chiaki Kuriyama…
  • Scénario : Tetsuya Oishi d’après l’oeuvre de Hiroaki Samura
  • Production : Jeremy Thomas, Shigeji Maeda, Misako Saka
  • Photographie : Kita Nobuyasu
  • Montage : Kenji Yamashita
  • Décors : Toshiyuki Matsumiy
  • Costumes : Yûya Maeda
  • Musique : Kôji Endô
  • Durée : 2h20

.

Commentaires

A la Une

Premier aperçu de la saison 2 de Handmaid’s Tale avec Elisabeth Moss

Hulu a livré trois premières images de la seconde saison de la série-phénomène Handmaid’s Tale avec Elisabeth Moss.    … Lire la suite >>

Leonardo DiCaprio retrouve Quentin Tarantino

Leonardo DiCaprio rejoindra bien le casting du neuvième long métrage de Quentin Tarantino qui impliquera les meurtres de Charles Manson…. Lire la suite >>

Box office France : Star Wars Les Derniers Jedi, toujours leader à la fin des vacances

Au TOP hebdo du 3 au 10 janvier 2018, le huitième volet de la saga Star Wars conserve le leadership… Lire la suite >>

Millie Bobby Brown va mener les enquêtes de Enola Holmes

Millie Bobby Brown, la jeune sensation de la série Stranger Things, va tenir une double casquette dans un nouveau projet… Lire la suite >>

Top des films avec des personnages miniatures

Alexander Payne rétrécit Matt Damon dans Downsizing, l’occasion de revenir sur ces films qui ont mis en vedette des personnages… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 STAR WARS : EPISODE 8, LES DERNIERS JEDI 828 401 4 6 502 423
2 JUMANJI : BIENVENUE DANS LA JUNGLE 733 820 3 2 340 274
3 FERDINAND 588 505 3 1 805 600
4 COCO 528 618 6 3 953 519
5 PADDINGTON 2 331 341 5 1 712 299
6 INSIDIOUS : LA DERNIERE CLE 293 466 1 293 466
7 LE GRAND JEU 262 258 1 262 258
8 LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS 231 073 4 1 196 725
9 LES HEURES SOMBRES 218 083 1 218 083
10 SANTA & CIE 215 681 5 1 941 667

Source: CBO Box office