Cannes 2017/ L’Amant d’un jour de Philippe Garrel : critique

Publié par Antoine Gaudé le 19 mai 2017

Synopsis : Après une rupture, une jeune femme dans la vingtaine rentre chez son père. Elle y découvre ce dernier en couple avec une femme du même âge qu’elle

♥♥♥♥

 

LAmant dun jour de Philippe Garrel - affiche

L’Amant d’un jour de Philippe Garrel – affiche

Avec L’Amant d’un jour, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du 70e Festival de Cannes, Philippe Garrel continue son exploration atypique et riche des sentiments amoureux, mais également celle des besoins et des désirs propres à la nature humaine ainsi que de toute une palette d’émotions dissonantes et denses qui ne tombe jamais dans la pure facilité emphatique. À l’image de son précédent film, L’Ombre des Femmes, qui ouvrit la Quinzaine en 2015, cette condensation stylistique joue essentiellement de la variation et de la reformulation subtiles, anecdotiques et cycliques des événements. Fort d’une équipe fidèle et talentueuse (Berta, Aubert, Carrière, etc.), Garrel récite une partition qu’il maîtrise du bout des doigts : montage elliptique, voix-off détachée, lumière binaire. Sa maestria visuelle et son sens de la narration restent au service des comédiens et comédiennes, dans la manière dont ils se meuvent, errent, pleurent, rigolent ou baisent, car ce sont eux qui donnent corps à son aspiration artistique. Il fait ainsi d’un « cinéma de chambre », ou, comme c’est le cas dans L’amant d’un jour, de « toilettes et de buanderies », un mélodrame romanesque à la portée universelle. Filmer des moments douloureux de nos vies tels que la fin d’un premier amour pour Jeanne (Esther Garrel) ou encore l’amour impossible entre un professeur (Eric Caravaca) et son étudiante (Louise Chevillotte), nécessite une distance de regard, une maturité, pour tenter d’échapper aux clichés larmoyants et discours moralisateurs qu’entraînent ces relations houleuses.

.

L'Amant d'un jourL'Amant d'un jour

.

Toutes ces tares naturalistes que l’on retrouve habituellement dans le cinéma français sont vite évacuées par le réalisme poétique du cinéaste : la séparation de Jeanne est aussitôt prise au sérieux par son père et Ariane, jamais méprisants à son égard.  Jeanne, quant à elle, ne semble pas le moins du monde dérangé par le fait que la nouvelle copine de son père ait le même âge qu’elle. Loin de ces à priori et postures que génèrent ces passions amoureuses qualifiées de fragiles, déraisonnables ou insouciantes, Garrel préfère exalter les pulsions. Celles qui, libres, dangereuses et primitives, intensifient la banalité de notre quotidien. Celles qui, pour le dire plus simplement, nous font sentir vivants. Derrière la carapace usée d’un père attentiste et meurtri, Garrel agence deux magnifiques aspirations : bouillonnantes chacune à sa manière, Jeanne et Ariane vivent leur passion intensément, irréductiblement et irréversiblement. Œuvre romanesque à l’intemporalité envoûtante, L’Amant d’un jour s’amuse du réel, intensifie les affects, densifie les sentiments et exalte deux idéaux, à la fois extrêmes et purs, pour nous offrir une nouvelle et éclatante démonstration du talent de Garrel, l’un des rares cinéastes masculins à représenter des figures féminines aussi belles, mystérieuses et fantasques.

.

.

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Nathalie Dassa ♥♥♥♥♥
  • Philippe Descottes ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • L’AMANT D’UN JOUR de Philippe Garrel en salles le 31 mai 2017.
  • Avec : Esther Garrel, Louise Chevillotte, Eric Caravaca
  • Scénario : Philippe Garrel, Jean Claude Carrière, Caroline Deruas, Arlette Langmann
  • Production : Saïd Ben Saïd, Michel Merkt
  • Coproduction : Olivier Père
  • Photographie : Renato Berta
  • Montage : François Gédigier
  • Décors : Emmanuel de Chauvigny
  • Costumes : Justine Pearce
  • Musique : Jean-Louis Aubert
  • Distribution : SBS Distribution
  • Durée : 1h10

.

Commentaires

A la Une

La série des frères Coen pour Netflix tournée en numérique

Joel et Ethan Coen tournent en numérique pour leur première série, The Ballad of Buster Scruggs, produite par Netflix.  … Lire la suite >>

Arnold Schwarzenegger rejoint Michael Fassbender dans Kung Fury 2

Arnold Schwarzenegger rejoint Michael Fassbender et David Hasselhoff dans Kung Fury 2, toujours réalisé par David Sandberg.      … Lire la suite >>

Box office France : Cinquante nuances plus claires et Les Tuche 3 au coude à coude

Au top hebdo du 7 au 13 février, Cinquante nuances plus claires déloge de peu Les Tuche 3 tandis que… Lire la suite >>

Le monde de la musique en deuil avec la disparition de Johann Johannsson à 48 ans

Johann Johannsson, le compositeur de Premier Contact, récompensé pour Une Merveilleuse Histoire Du Temps, est décédé ce vendredi 9 février… Lire la suite >>

Alex Garland développe une série télévisée pour FX

Alex Garland, le réalisateur de Ex-Machina, planche sur une série télévisée en huit parties pour FX, alors que Annihilation est… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CINQUANTE NUANCES PLUS CLAIRES 1 257 650 1 1 257 650
2 LES TUCHE 3, LIBERTE, EGALITE, FRATERNITUCHE 1 254 001 2 3 455 008
3 LE LABYRINTHE : LE REMEDE MORTEL 751 040 1 751 040
4 LE 15H17 POUR PARIS 204 845 1 204 845
5 PENTAGON PAPERS 198 541 3 978 336
6 CRO MAN 191 950 1 191 950
7 JUSQU'A LA GARDE 122 946 1 122 946
8 WONDER WHEEL 102 050 2 253 371
9 LE VOYAGE DE RICKY 92 127 1 92 127
10 THE GREATEST SHOWMAN 91 857 3 479 607

Source: CBO Box office