Cannes 2017/ L’Amant d’un jour de Philippe Garrel : critique

Publié par Antoine Gaudé le 19 mai 2017

Synopsis : Après une rupture, une jeune femme dans la vingtaine rentre chez son père. Elle y découvre ce dernier en couple avec une femme du même âge qu’elle

♥♥♥♥

 

LAmant dun jour de Philippe Garrel - affiche

L’Amant d’un jour de Philippe Garrel – affiche

Avec L’Amant d’un jour, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du 70e Festival de Cannes, Philippe Garrel continue son exploration atypique et riche des sentiments amoureux, mais également celle des besoins et des désirs propres à la nature humaine ainsi que de toute une palette d’émotions dissonantes et denses qui ne tombe jamais dans la pure facilité emphatique. À l’image de son précédent film, L’Ombre des Femmes, qui ouvrit la Quinzaine en 2015, cette condensation stylistique joue essentiellement de la variation et de la reformulation subtiles, anecdotiques et cycliques des événements. Fort d’une équipe fidèle et talentueuse (Berta, Aubert, Carrière, etc.), Garrel récite une partition qu’il maîtrise du bout des doigts : montage elliptique, voix-off détachée, lumière binaire. Sa maestria visuelle et son sens de la narration restent au service des comédiens et comédiennes, dans la manière dont ils se meuvent, errent, pleurent, rigolent ou baisent, car ce sont eux qui donnent corps à son aspiration artistique. Il fait ainsi d’un « cinéma de chambre », ou, comme c’est le cas dans L’amant d’un jour, de « toilettes et de buanderies », un mélodrame romanesque à la portée universelle. Filmer des moments douloureux de nos vies tels que la fin d’un premier amour pour Jeanne (Esther Garrel) ou encore l’amour impossible entre un professeur (Eric Caravaca) et son étudiante (Louise Chevillotte), nécessite une distance de regard, une maturité, pour tenter d’échapper aux clichés larmoyants et discours moralisateurs qu’entraînent ces relations houleuses.

.

L'Amant d'un jourL'Amant d'un jour

.

Toutes ces tares naturalistes que l’on retrouve habituellement dans le cinéma français sont vite évacuées par le réalisme poétique du cinéaste : la séparation de Jeanne est aussitôt prise au sérieux par son père et Ariane, jamais méprisants à son égard.  Jeanne, quant à elle, ne semble pas le moins du monde dérangé par le fait que la nouvelle copine de son père ait le même âge qu’elle. Loin de ces à priori et postures que génèrent ces passions amoureuses qualifiées de fragiles, déraisonnables ou insouciantes, Garrel préfère exalter les pulsions. Celles qui, libres, dangereuses et primitives, intensifient la banalité de notre quotidien. Celles qui, pour le dire plus simplement, nous font sentir vivants. Derrière la carapace usée d’un père attentiste et meurtri, Garrel agence deux magnifiques aspirations : bouillonnantes chacune à sa manière, Jeanne et Ariane vivent leur passion intensément, irréductiblement et irréversiblement. Œuvre romanesque à l’intemporalité envoûtante, L’Amant d’un jour s’amuse du réel, intensifie les affects, densifie les sentiments et exalte deux idéaux, à la fois extrêmes et purs, pour nous offrir une nouvelle et éclatante démonstration du talent de Garrel, l’un des rares cinéastes masculins à représenter des figures féminines aussi belles, mystérieuses et fantasques.

.

.

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Nathalie Dassa : ♥♥♥

.

.

.

  • L’AMANT D’UN JOUR de Philippe Garrel en salles le 31 mai 2017.
  • Avec : Esther Garrel, Louise Chevillotte, Eric Caravaca
  • Scénario : Philippe Garrel, Jean Claude Carrière, Caroline Deruas, Arlette Langmann
  • Production : Saïd Ben Saïd, Michel Merkt
  • Coproduction : Olivier Père
  • Photographie : Renato Berta
  • Montage : François Gédigier
  • Décors : Emmanuel de Chauvigny
  • Costumes : Justine Pearce
  • Musique : Jean-Louis Aubert
  • Distribution : SBS Distribution
  • Durée : 1h10

.

Commentaires

A la Une

Cannes 2017 : Palme d’or pour The Square de Ruben Östlund (palmarès complet)

Le président Pedro Almodovar, accompagné de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent The Square de Ruben Östlund qui… Lire la suite >>

Cannes Soundtrack 2017: Oneohtrix Point Never remporte le prix de la meilleure BO pour Good Time

Oneohtrix Point Never alias Daniel Lopatin remporte le Prix Cannes Soundtrack pour Good Time des frères Safdie, parmi les films de la… Lire la suite >>

Cannes 2017/ les pronostics pour le palmarès de la 70e édition

Le 70e Festival de Cannes touche à sa fin. Avant de connaître les choix du Jury présidé par Pedro Almodovar,… Lire la suite >>

Cannes 2017/ Quatre femmes à l’affiche (Jours 9 et 10 – photos)

Diane Kruger, Marine Vacth, Emmanuelle Seigner et Eva Green sont les vedettes des trois derniers films de la Sélection officielle… Lire la suite >>

Cannes 2017/ Des bas-fonds de New-York à Il était une fois dans l’Est de l’Europe (Jour 8, photos)

Avec deux fictions pas très éloignées des réalités, la Compétition officielle de Cannes invite, en secousses, à un voyage d’Ouest… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ALIEN : COVENANT 675 785 1 675 785
2 LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 333 945 3 2 553 225
3 GET OUT 239 606 2 804 226
4 FAST & FURIOUS 8 124 233 5 3 698 165
5 PROBLEMOS 96 600 1 96 600
6 BRAQUAGE A L'ANCIENNE 84 040 2 295 211
7 BABY BOSS 74 074 7 3 605 867
8 DJANGO 67 058 3 374 537
9 AURORE 64 954 3 330 921
10 LES SCHTROUMPFS ET LE VILLAGE PERDU 54 468 6 1 651 718

Source: CBO Box office