Livre/ Scènes de la vie familiale. Ingmar Bergman : critique

Publié par Jacques Demange le 20 août 2017

Résumé : Ingmar Bergman a toujours filmé le sujet humain dans toutes ses complexités : que ce soit l’affrontement conjugal, l’incertitude face à Dieu ou le rôle de l’artiste dans le monde qui l’entoure… Mais qu’en est-il de la filiation ? Si les liens conflictuels qu’avait Bergman avec son père pasteur sont connus et font partie du mythe du cinéaste, comment met-il en scène la relation parent-enfant ? De manière paradoxale, peu de films traitent frontalement de la question – parmi eux, Sonate d’automne (1978), Fanny et Alexandre (1982) et Sarabande (2003). À partir de plusieurs analyses filmiques, ce livre entend révéler la particularité et les spécificités de cette relation dans l’oeuvre de Bergman. On interrogera ces scènes de la vie familiale au gré d’un nouage de deux approches, l’une esthétique, l’autre psychanalytique, en vue de réfléchir aux problèmes de l’image en général.

♥♥♥♥♥

 

Scenes de la vie familiale Ingmar Bergman - couverture

Scenes de la vie familiale Ingmar Bergman – couverture

Un titre en forme de clin d’oeil pour une étude dont la taille dissimule la densité mais pas l’esprit de synthèse. Parmi les nombreux ouvrages consacrés au réalisateur du Septième Sceau, celui de Raphaël Yung Mariano, doctorant à l’Université Paris 8, se distingue d’abord par son approche psychanalytique. À la description précise des séquences correspond une interprétation particulièrement stimulante s’attachant au rapport filiale, si important dans la vie et l’oeuvre de Bergman. Se détachant avec raison de toute velléité psychobiographique, l’auteur s’attache quasi exclusivement aux films et à leurs images. De fait, c’est par le prisme de ces dernières que s’articule le développement de l’étude. Qu’elle soit aliénante, productrice d’un passage, ou matériau propice à la création, l’image suppose un désir qu’on en partage la plupart des enfants bergmaniens. La catégorisation proposée par Yung Mariano se voit servie par un véritable souci de complétude. Les analyses des scénarios, dialogues, personnages, couleurs, scénographies et bandes-sonores assurent une concrétisation particulièrement alerte des concepts énoncés. Si la réputation de Bergman s’est forgée pour l’essentiel à travers ses productions des années cinquante et soixante, c’est au contact de ses films plus tardifs que l’auteur consolide ses théories. Fanny et Alexandre bien sûr, mais aussi Sarabande et Sonate d’automne, dont l’ouvrage rappelle l’importance parfois un peu oubliée dans la filmographie du réalisateur suédois. La dernière partie de l’essai permet de revenir sur quelques autres pièces maîtresses (Le Silence, À travers le miroir, Les Fraises sauvages, Cris et Chuchotements) appréhendées par le biais du fragment. Page après page, Scènes de la vie familiale découvre de nouvelles images, prouvant toute la richesse du cinéma de Bergman. On pourra seulement regretter qu’aucun index ne vienne baliser la lecture de cet ouvrage particulièrement érudit.

.

.

.

  • SCÈNE DE LA VIE FAMILIALE – Ingmar Bergman
  • Auteur(s) : Raphaël Tung Mariano
  • Édition : L’Harmattan
  • Collection : Eidos
  • Date de parution : juillet 2017
  • Pages : 124
  • Tarif : 14 € (papier) – 9,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Musique / Concert John Williams à Chicago : une absolue perfection

La dernière fois que John Williams avait dirigé le Chicago Symphony Orchestra était en 2012, pour l’enregistrement de la musique… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Palme d’or pour Une affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda (palmarès complet)

La présidente Cate Blanchett, accompagnée de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent Une affaire de Famille de… Lire la suite >>

Cannes 2018 / Sprint final (jour 11, photos)

Deux films en Compétition avant la diffusion du Palmarès samedi soir. Les pronostics de la presse française et internationale et… Lire la suite >>

Cannes 2018 / L’enfance maltraitée et les réfugiés (jour 10, photos)

Entrée en lice du quatrième et dernier film français de la Compétition, Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez… Lire la suite >>

Cannes 2018 / Deux habitués en Compétition (jour 9, photos)

Whitney, John, Daniel, Romain en séances de minuit ou spéciale, et les autres en compétition.       Avant la… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVENGERS : INFINITY WAR 767 431 3 4 384 210
2 EVERYBODY KNOWS 391 207 1 391 207
3 RAMPAGE - HORS DE CONTROLE 255 384 2 600 178
4 TAXI 5 251 720 5 3 436 623
5 MONSIEUR JE-SAIS-TOUT 186 907 1 186 907
6 ACTION OU VERITE 177 182 2 405 407
7 DEATH WISH 145 073 1 145 073
8 ABDEL ET LA COMTESSE 109 355 1 109 355
9 LARGUEES 104 657 4 707 924
10 PIERRE LAPIN 102 360 6 1 657 915

Source: CBO Box office