RIP Harry Dean Stanton (1926-2017)

Publié par Nathalie Dassa le 16 septembre 2017
Harry Dean Stanton

Harry Dean Stanton

Harry Dean Stanton, acteur légendaire de Paris Texas, Twin Peaks, Alien, New York 1997, Sailor et Lula, et tant d’autres, nous a quittés à l’âge de 91 ans ce vendredi 15 septembre 2017.

.

.

.

Acteur immense, tristesse immense. Harry Dean Stanton s’est éteint à l’âge de 91 ans au centre médical Cedars-Sinai à Los Angeles, Californie, a annoncé son agent, John S. Kelly.

.

Né le 14 juillet 1926 d’un père agriculteur et d’une mère coiffeur à Irvine dans l’État du Kentucky, réputé pour sa culture du tabac, Harry Dean Stanton a servi dans la Marine durant la Seconde Guerre mondiale et s’est battu pendant la bataille d’Okinawa. Il a ensuite fréquenté l’Université du Kentucky avant de déménager à Los Angeles. 

.

Homme au visage émacié, au regard souvent triste et à la cigarette au bec, Harry Dean Stanton a à son actif quelques deux cent cinquante films au cinéma et à la télévision sur soixante ans de carrière. Des seconds rôles pour la plupart, mais pour certains essentiels. S’il a passé les deux premières décennies cantonné à des petits rôles de méchants dans des westerns, en débutant au cinéma dans Tomahawk Trail en 1957 et dans plusieurs séries (Rawhide, Bonanza, La Grande Vallée, Gunsmoke), sa carrière a pris un tournant vers la fin des années 70.

.

Harry Dean Stanton - Paris Texas

Harry Dean Stanton – Paris Texas

Reconnaissance internationale

.

On lui doit de nombreux films notables, souvent signés par de grands cinéastes. On a pu ainsi le découvrir dans Le Parrain 2 de Francis Ford Coppola (1974), Le Malin de John Huston (1979), Alien de Ridley Scott (1979), The Rose de Mark Rydell (1979), New York 1997 et Christine de John Carpenter (1981 et 1983), Repo Man de Alex Cox (1984). Puis dans Rose Bonbon de John Hughes (1986), La Dernière Tentation du Christ de Martin Scorsese (1988), La quatrième guerre de John Frankenheimer (1990) ou encore dans La Ligne Verte de Frank Darabont (1999).

 

Mais la reconnaissance internationale, il la trouve dans le road-movie Paris Texas de Wim Wenders, lauréat de la Palme d’or en 1984, dans lequel il incarne à l’âge de 56 ans un père amnésique, aux côtés de belle Nastassja Kinski. Dans sa critique de l’époque, relayée par The Hollywood Reporter, le journaliste Roger Ebert dit de lui, « Stanton a longtemps habité les coins les plus sombres de l’Amérique, avec son visage maigre et ses yeux affamés, et il crée ici une triste poésie ». Deadline souligne de son côté que ce film, comme Fool for Love de Robert Altman (1985), a su capturer « toute la quintessence de cet acteur iconoclaste, homme solitaire et outsider à la rage contrôlée ».

.

Stanton a tourné plusieurs fois avec son ami de longue date, Jack Nicholson, et ce dès 1965, dans L’Ouragan de la vengeance de Monte Hellman dont le scénario est également signé par Nicholson. D’autres films ensemble suivent, comme The Missouri Breaks de Arthur Penn (1976), avec également son ami Marlon Brando, Man Trouble de Bob Rafelson (1992), The Pledge de Sean Penn (2001) ou encore Self Control (2003).

.

Harry Dean Stanton et David Lynch - Partly Fiction

Harry Dean Stanton et David Lynch – Partly Fiction

Harry Dean, chanteur et musicien

.

Au cours de sa carrière, il a l’occasion de révéler d’autres facettes de ses talents artistiques. Il chante et joue de la guitare et de l’harmonica dans un groupe Tex-Mex qui fait plusieurs concerts hebdomadaires à Los Angeles. 

.

Il interprète Just a Closer Walk With Thee dans Luke la main froide de Stuart Rosenberg (1967), dont le rôle principal était tenu par Paul Newman qui lui-même s’adonne à la chanson

.

En 2012, il signe la musique du documentaire Harry Dean Stanton : Partly Fiction, où plusieurs stars lui rendent hommage. Comme le rappelle Deadline, l’acteur emblématique, resté célibataire, évoque dans ce film l’amour perdu de sa vie, Rebecca de Mornay.

.

Harry Dean Stanton - Lucky

Harry Dean Stanton – Lucky

Sa collaboration avec David Lynch

.

Et puis sa rencontre avec David Lynch. C’est le début d’une longue collaboration entre les deux hommes. D’abord sur le court métrage The Cowboy and the Frenchman (1988), puis sur Sailor et Lula (1990), Twin Peaks : Fire Walk With Me (1992), Une histoire vraie (1999) et Inland Empire (2007). En 2017, ce sont les belles retrouvailles dans le cadre de la troisième saison de la série mythique des années 90, Twin Peaks

.

Ils se retrouvent également dans le film posthume Lucky (sur les écrans français le 13 décembre) où Stanton incarne le rôle principal pour John Carroll Lynch, qui marquera ses débuts derrière la caméra. L’histoire suit le voyage spirituel vers l’illumination d’un athée, qui vit dans une petite ville au milieu du désert, tandis qu’il croise d’autres personnages tout aussi excentriques portés par David Lynch, Tom Skerritt, Ed Begley Jr et Ron Livingston.

.

David Lynch lui a rendu hommage dans un communiqué relayé sur Twitter : « Le grand Harry Dean Stanton nous a quittés. Il n’y a personne comme Harry Dean. Tout le monde l’aimait. Et pour de bonnes raisons. C’était un grand acteur (au-delà même de l’excellence), et un être humain fantastique, tellement fabuleux d’avoir été auprès de lui ! Tu vas nous manquer Harry Dean. Plein d’amour où que tu sois ! ».

.

Si l’acteur emblématique a récemment tenu des petits rôles dans This Must Be the Place (2011), Avengers (2012) ou encore Sept Psychopathes (2012), il a surtout marqué les esprits dans la série dramatique acclamée de HBO, Big Love, avec Bill Paxton, décédé en février dernier, où il interprète un chef de secte autoproclamé et polygame, qui pousse également la chansonnette.

.

Depuis 2011, Lexington, ville du Kentucky dont il est originaire, accueille chaque année le Harry Dean Stanton Festival.

.

.

.

.

..

..

 

Commentaires

A la Une

Le Parrain de Coppola a 45 ans, retour sur une œuvre magistrale

Le Parrain a fêté son 45e anniversaire au Festival de Tribeca avec tout le casting en avril dernier. À notre tour de… Lire la suite >>

Trent Reznor et Atticus Ross revisitent le theme de Halloween de John Carpenter

Trent Reznor et Atticus Ross, membres du groupe Nine Inch Nails, se sont réappropriés le theme mythique de Halloween de… Lire la suite >>

Jeanne Moreau à l’honneur sur l’affiche des César 2018

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a dévoilé l’affiche de la 43ème Cérémonie des César, qui met à l’honneur… Lire la suite >>

Musique/ Howard Shore acclamé en concert à la salle Pleyel à Paris

Howard Shore, le compositeur privilégié de David Cronenberg et de Martin Scorcese, starifié pour Le Seigneur des Anneaux et ses… Lire la suite >>

Nouveau trailer et nouvelle affiche pour Star Wars – Les Derniers Jedi

À deux mois de sa sortie en salles, le huitième épisode de la saga Star Wars, Les Derniers Jedi, en… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LE SENS DE LA FETE 808 544 1 808 544
2 BLADE RUNNER 2049 544 508 1 544 508
3 CA 318 521 3 1 808 360
4 SEVEN SISTERS 122 584 6 1 687 354
5 CAPITAINE SUPERSLIP 103 937 1 103 937
6 LE PETIT SPIROU 101 870 2 326 382
7 CONFIDENT ROYAL 72 053 1 72 053
8 BARRY SEAL : AMERICAN TRAFFIC 70 085 4 618 296
9 MON GARCON 67 492 3 358 473
10 UN BEAU SOLEIL INTERIEUR 60 024 2 190 859

Source: CBO Box office