Livre/ Le temps de voir par Serge Toubiana : critique

Publié par Jacques Demange le 9 novembre 2017

Résumé : Le cinéma est intrinsèquement lié au partage dans la communauté éphémère et aléatoire des salles obscures. Serge Toubiana le sait mieux que quiconque, pour avoir dirigé Les Cahiers du Cinéma et plus tard la Cinémathèque française. De cette vie consacrée entièrement au 7e art, il retient ici quelques rencontres particulièrement importantes, dans des portraits de cinéastes, d’actrices et d’acteurs qui sont autant de coups de cœur. Dès lors, les souvenirs du lecteur se réveillent ou sa curiosité s’anime, pris qu’il est d’un irrésistible désir de voir ou revoir les nombreux films évoqués avec enthousiasme et érudition. Ces exercices d’admiration, fondés sur la générosité, suscitent un formidable appétit d’images.

♥♥♥♥

 

Le Temps de Voir par Serge Toubiana

Le Temps de Voir par Serge Toubiana

Ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, Serge Toubiana livre ici ses miscellanées qui s’offrent comme les prolongements du travail de mémoire inauguré par Les Fantômes du souvenir, publié en 2016 chez Grasset. Le cinéma qui se décline ici s’apparente, selon les mots de l’auteur, à « un art sur la défensive », soumis aux imprécations des changements de lieux et de méthodes. Marqué par son travail à la direction de la Cinémathèque française, l’ensemble de ces textes délivre un discours amoureux et scientifique, propre à une plume critique aguerrie. De sources diverses (article, discours, entretien), les écrits se divisent en trois parties consacrées tour à tour aux réalisateurs, aux acteurs et actrices, et à une série d’hommages. De longueur diverse, chaque sujet profite de la faconde littéraire de Toubiana qui opte pour une structure libre mais néanmoins cohérente. Ainsi, du choix de la forme épistolaire pour percer le mystère de l’actrice Bulle Ogier, et le caractère emblématique de Catherine Deneuve, de la série d’hypothèses permettant de cerner la singularité du cinéma de Marco Ferreri, ou de l’abécédaire concocté avec facétie par Claude Chabrol. Aux côtés des noms connus (François Truffaut, Maurice Pialat, Gérard Depardieu, Éric Rohmer, Alain Resnais), Toubiana accorde une place de choix à des figures essentielles mais encore trop peu étudiées (Alain Cavalier, Benoît Jacquot, Juliette Binoche, Isabelle Huppert). L’ouvrage se révèle alors nécessaire à une meilleure compréhension de l’histoire du cinéma hexagonal (et plus largement européen à travers les analyses poussées des œuvres de Nanni Moretti, Marco Ferreri, et Michael Haneke).  Au fil des pages, se révèlent des perspectives inattendues. Ainsi, des parcours croisés de Jean Renoir et Philippe Cartier-Bresson, ou de l’influence jouée par l’écriture de Georges Simenon sur le cinéma français. Toubiana sort alors des sentiers battus de la critique institutionnelle pour viser une approche pluridisciplinaire : la littérature, la photographie, mais aussi le sport à travers ce très bel article consacré aux rapports (visuels et narratifs) entretenus par le cinéma et le football. On ne peut donc que conseiller la lecture de cette étude plurielle dont la première qualité tient à la pérennité d’un regard modulé par le passage du temps et des multiples découvertes qui nous sont à présent offertes.

 

 

 

  • LE TEMPS DE VOIR
  • Auteur(s) : Serge Toubiana
  • Éditions : Seuil
  • Collection : Fiction & Cie
  • Date de parution : 19 octobre 2017
  • Format : 224 pages
  • Tarif : 19 € (version print) – 13,99 € (version numérique)

Commentaires

A la Une

La série des frères Coen pour Netflix tournée en numérique

Joel et Ethan Coen tournent en numérique pour leur première série, The Ballad of Buster Scruggs, produite par Netflix.  … Lire la suite >>

Arnold Schwarzenegger rejoint Michael Fassbender dans Kung Fury 2

Arnold Schwarzenegger rejoint Michael Fassbender et David Hasselhoff dans Kung Fury 2, toujours réalisé par David Sandberg.      … Lire la suite >>

Box office France : Cinquante nuances plus claires et Les Tuche 3 au coude à coude

Au top hebdo du 7 au 13 février, Cinquante nuances plus claires déloge de peu Les Tuche 3 tandis que… Lire la suite >>

Le monde de la musique en deuil avec la disparition de Johann Johannsson à 48 ans

Johann Johannsson, le compositeur de Premier Contact, récompensé pour Une Merveilleuse Histoire Du Temps, est décédé ce vendredi 9 février… Lire la suite >>

Alex Garland développe une série télévisée pour FX

Alex Garland, le réalisateur de Ex-Machina, planche sur une série télévisée en huit parties pour FX, alors que Annihilation est… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CINQUANTE NUANCES PLUS CLAIRES 1 257 650 1 1 257 650
2 LES TUCHE 3, LIBERTE, EGALITE, FRATERNITUCHE 1 254 001 2 3 455 008
3 LE LABYRINTHE : LE REMEDE MORTEL 751 040 1 751 040
4 LE 15H17 POUR PARIS 204 845 1 204 845
5 PENTAGON PAPERS 198 541 3 978 336
6 CRO MAN 191 950 1 191 950
7 JUSQU'A LA GARDE 122 946 1 122 946
8 WONDER WHEEL 102 050 2 253 371
9 LE VOYAGE DE RICKY 92 127 1 92 127
10 THE GREATEST SHOWMAN 91 857 3 479 607

Source: CBO Box office