Cannes 2018 / Le Grand bain de Gilles Lellouche : critique

Publié par Cyril Perraudat le 15 mai 2018

Synopsis : C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie…

♥♥♥♥♥

 

Le Grand bain - affiche

Le Grand bain – affiche

Gilles Lellouche, qui s’était déjà fait remarquer à la co-réalisation en 2004 avec Narco, signe ici son premier long métrage en solo, sélectionné hors compétition au Festival de Cannes. Le Grand Bain est une surprise sympathique qui vogue du côté de la comédie sociale à la Full Monty. On y suit une bande d’hommes un peu bedonnants dans une équipe de natation synchronisée. Chacun est là pour fuir leur situation personnelle pas folichonne. Lorsqu’ils apprennent qu’un championnat du monde de la discipline est organisé, ils se mettent en tête d’y participer. La force de cette comédie n’émane pas forcément du scénario sans grande surprise ni originalité mais s’avère suffisamment bien construit pour faire affleurer l’émotion par instants. Ses atouts, nombreux, résident dans cette pléiade d’acteurs qui prend un plaisir communicatif à incarner ces losers magnifiques à la vie plombée par des problèmes divers. On sent que Gilles Lellouche aime ses personnages, suffisamment, pour qu’ils prennent corps à l’écran et qu’on s’attache à eux. Il célèbre le courage et l’audace de ces personnes qui s’appliquent à faire ce qu’elles aiment en dépit des regards extérieurs. Il permet à son casting de luxe de briller chacun dans leur domaine. Mentions à Leïla Bekhti en coach handicapée gueularde, Benoît Poelvoorde en entrepreneur raté au bagout inépuisable ou encore à Philippe Katerine en introverti qui a du mal à s’imposer. Quant à Virginie Efira et Jean-Hugues Anglade, ils se révèlent assez touchants, respectivement en ex-championne de natation synchronisée déprimée et en rocker déchu qui s’accroche à ses rêves de jeunesse. Derrière la caméra, Gilles Lellouche dévoile une certaine ambition esthétique, cherchant constamment le bon plan pour rendre sa mise en scène agréablement dynamique. Le Grand bain se délecte sans déplaisir.

 

 

 

  • LE GRAND BAIN
  • Sortie salles : 24 octobre 2018
  • Réalisation : Gilles Lellouche
  • Avec : Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Marina Foïs, Philipe Katerine, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira, Félix Moati, Leïla Bekhti, Alban Ivanov, Noée Abita, Pierre Pirol, Jonathan Zaccaï, Mélanie Doutey, Claire Nadeau
  • Scénario : Gilles Lellouche, Ahmed Hamidi, Julien Lambroschini
  • Production : Patrick Quinet
  • Photographie : Laurent Tangy
  • Montage : Simon Jacquet
  • Décors : Florian Sanson
  • Costumes : Elise Bouquet
  • Musique : John Brion
  • Distribution : StudioCanal
  • Durée : 2h02

 

Commentaires

A la Une

Top 10 des stars aux multiples rôles

De plus en plus de productions donnent l’opportunité aux stars de pouvoir incarner des multiples rôles dans un même film…. Lire la suite >>

Musique / Concert John Williams à Chicago : une absolue perfection

La dernière fois que John Williams avait dirigé le Chicago Symphony Orchestra était en 2012, pour l’enregistrement de la musique… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Palme d’or pour Une affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda (palmarès complet)

La présidente Cate Blanchett, accompagnée de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent Une affaire de Famille de… Lire la suite >>

Cannes 2018 / Sprint final (jour 11, photos)

Deux films en Compétition avant la diffusion du Palmarès samedi soir. Les pronostics de la presse française et internationale et… Lire la suite >>

Cannes 2018 / L’enfance maltraitée et les réfugiés (jour 10, photos)

Entrée en lice du quatrième et dernier film français de la Compétition, Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVENGERS : INFINITY WAR 767 431 3 4 384 210
2 EVERYBODY KNOWS 391 207 1 391 207
3 RAMPAGE - HORS DE CONTROLE 255 384 2 600 178
4 TAXI 5 251 720 5 3 436 623
5 MONSIEUR JE-SAIS-TOUT 186 907 1 186 907
6 ACTION OU VERITE 177 182 2 405 407
7 DEATH WISH 145 073 1 145 073
8 ABDEL ET LA COMTESSE 109 355 1 109 355
9 LARGUEES 104 657 4 707 924
10 PIERRE LAPIN 102 360 6 1 657 915

Source: CBO Box office