Synopsis : Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles »? Une fois devenue adulte, Odette libère sa parole, et se plonge corps et âme dans sa carrière de danseuse, dans le tourbillon de la vie…

♥♥♥♥

 

Les Chatouilles - affiche

Les Chatouilles – affiche

Réaliser une œuvre sur la pédophilie est une entreprise à risque. Andréa Bescond et Eric Métayer, les deux co-réalisateurs des Chatouilles, ont déjà pourtant réussi cette entreprise au théâtre et adaptent aujourd’hui leur pièce pour le grand écran, présenté à Un Certain Regard à Cannes. À ses huit ans, Odette s’est fait violer plusieurs fois par un ami proche de sa famille qui l’invitait à venir faire des « chatouilles ». À l’âge adulte, elle peine encore à crever l’abcès et à en parler. Elle décide alors de se rendre chez une psychanalyste pour démarrer une thérapie et raconter ce qui lui est arrivé mais le chemin est long avant qu’elle puisse se livrer à quelqu’un d’autre. Les Chatouilles est un film essentiel sur un sujet malheureusement important. Inspiré des faits dont a été victime la réalisatrice et actrice Andréa Bescond dans sa jeunesse, il se révèle d’une grande force, refusant de verser dans l’absolu noirceur ou le misérabilisme. Le film est majoritairement lumineux, célébrant la vie et le désir d’aller de l’avant mais qui n’élude pas pour autant les scènes d’horreur des abus sexuels. La mise en scène est dynamique et inventive avec un récit toujours en mouvement, centré sur le pouvoir de la danse comme thérapie (rappelons que le sous-titre de la pièce originale est « la danse de la colère »). Les Chatouilles contient des scènes théâtrales et fantasmées pour imager les souvenirs d’enfance d’Odette, qu’elle peut embellir à sa guise. Il est fait d’allers-retours entre passé et présent dans un montage inventif où les deux sont parfois efficacement imbriqués. Sur un ton jamais moralisateur, il expose avec précision la fracture que représente un tel événement dans la vie d’une victime comme de son entourage. Il n’oublie également pas de montrer que, malgré sa lumière et son personnage principal combatif, certaines vies se trouvent brisées à jamais. Devant la caméra, Andréa Bescond se sert de son expérience personnelle pour offrir une prestation pleine de vie et de rage et donne un visage authentique au drame. Elle est entourée par un casting exemplaire, mené par une Karin Viard convaincante en mère cassante et dans le déni. Cette dernière trouve en Clovis Cornillac un contrepoint parfait de douceur. Quant à Pierre Deladonchamps, également présent dans Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré, présenté en compétition officielle, sa prestation est glaçante dans le rôle de ce prédateur sexuel au physique loin de l’image caricatural de l’homme libidineux. Illustration parfaite du mal se cachant souvent là où on ne l’attend pas.

 

 

 

  • LES CHATOUILLES
  • Sortie salles : 26 septembre 2018
  • Réalisation : Andréa Bescond, Eric Métayer
  • Avec : Andréa Bescond, Karin Viard, Pierre Deladonchamps, Clovis Cornillac, Grégory Montel, Carole Franck, Gringe, Ariane Ascaride, Cyrille Mairesse, Guillaume Tranchant
  • Scénario : Andréa Bescond, Eric Métayer
  • Production : François Kraus, Denis Pineau-Valencienne
  • Photographie : Pierre Aïm
  • Montage : Valérie Deseine
  • Décors : Eric Barboza
  • Costumes : Isabelle Pannetier
  • Musique : Clément Ducol
  • Distribution : Orange Studio Cinéma / UGC Distribution
  • Durée : 1h43

 

Commentaires

A la Une

Top 10 des stars aux multiples rôles

De plus en plus de productions donnent l’opportunité aux stars de pouvoir incarner des multiples rôles dans un même film…. Lire la suite >>

Musique / Concert John Williams à Chicago : une absolue perfection

La dernière fois que John Williams avait dirigé le Chicago Symphony Orchestra était en 2012, pour l’enregistrement de la musique… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Palme d’or pour Une affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda (palmarès complet)

La présidente Cate Blanchett, accompagnée de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent Une affaire de Famille de… Lire la suite >>

Cannes 2018 / Sprint final (jour 11, photos)

Deux films en Compétition avant la diffusion du Palmarès samedi soir. Les pronostics de la presse française et internationale et… Lire la suite >>

Cannes 2018 / L’enfance maltraitée et les réfugiés (jour 10, photos)

Entrée en lice du quatrième et dernier film français de la Compétition, Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVENGERS : INFINITY WAR 767 431 3 4 384 210
2 EVERYBODY KNOWS 391 207 1 391 207
3 RAMPAGE - HORS DE CONTROLE 255 384 2 600 178
4 TAXI 5 251 720 5 3 436 623
5 MONSIEUR JE-SAIS-TOUT 186 907 1 186 907
6 ACTION OU VERITE 177 182 2 405 407
7 DEATH WISH 145 073 1 145 073
8 ABDEL ET LA COMTESSE 109 355 1 109 355
9 LARGUEES 104 657 4 707 924
10 PIERRE LAPIN 102 360 6 1 657 915

Source: CBO Box office