Cannes 2018 / Les Filles du soleil de Eva Husson : critique

Publié par Cyril Perraudat le 13 mai 2018

Synopsis : Au Kurdistan, Bahar, commandante du bataillon Les Filles du Soleil, se prépare à libérer sa ville des mains des hommes en noir, avec l’espoir de retrouver son fils. Une journaliste française, Mathilde, vient couvrir l’offensive et témoigner de l’histoire de ces guerrières d’exception. Depuis que leur vie a basculé, toutes se battent pour la même cause : la femme, la vie, la liberté.

♥♥♥♥♥

 

Les filles du soleil - photo

Les filles du soleil – photo

Deux ans après son Bang Gang qui n’a pas laissé indifférent, Eva Husson voit son deuxième film sélectionné en compétition au Festival de Cannes. Les Filles du soleil suit le bataillon du même nom mené par Bahar au Kurdistan, en lutte contre les forces de Daesh. Une journaliste, Mathilde, les rejoint pour couvrir l’offensive qu’elles s’apprêtent à mener. Il s’agit d’un grand défi pour la réalisatrice française qui prend à bras le corps cette histoire sur le courage et la détermination de ce groupe de femmes dans un conflit horrible. Eva Husson personnalise les événements en se focalisant sur deux protagonistes, la chef de bataillon et la journaliste, quitte à laisser le reste du groupe de combattantes en retrait. Un choix totalement assumé et une volonté de recourir à l’emphase à travers les parcours tumultueux de ces femmes. Le récit fait de flashbacks peut paraître scolaire mais le procédé reste effectif pour évoquer simultanément ce qui a mené Bahar a prendre les armes et la mission exécutée sur la période relatée. La réalisatrice prend son temps -peut-être un peu trop- pour exposer ses événements. Si elle y gagne dans le traitement factuel, elle y perd en émotion. Cependant, Eva Husson fait preuve d’une vraie ambition esthétique et d’une envie débordante de faire du beau cinéma sur le plan formel. Elle livre de nombreux plans léchés qui donnent un véritable cachet à l’ensemble et profite de la belle photographie de Mattias Troelstrup. Golshifteh Farahani, dont le personnage est un condensé de plusieurs témoignages recueillis par la réalisatrice, offre une prestation tout en retenue matérialisant la colère sourde qui règne dans le cœur de ces femmes extraordinaires. Emmanuelle Bercot est plus en retrait en tant que journaliste, témoin des événements. Si Les Filles du soleil se révèle un intéressant témoignage sur ces femmes qui ont résisté et combattu contre la barbarie, il rend également un hommage au métier difficile de reporter de guerre, symbolisé dans un dialogue du personnage de Bercot « Tout le monde s’en fout de ce qui se passe ici, les gens veulent du beau et du brillant ».

 

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Philippe Descottes ♥♥
  • Nathalie Dassa ♥♥♥♥♥

 

 

 

  • LES FILLES DU SOLEIL
  • Sortie salles : 21 novembre 2018
  • Réalisation : Eva Husson
  • Avec : Golshifteh Farahani, Emmanuelle Bercot, Zübeyde Bulut, Sinama Alievi, Roza Mirzoiani, Zinaida Gasoiani, Maia Shamoevi, Nia Mirianashvili, Evin Ahmad, Behi Djanati Atai
  • Scénario : Eva Husson
  • Production : Didar Domehri
  • Photographie : Mattias Troelstrup
  • Montage : Emilie Orsini
  • Décors : David Bersanetti
  • Musique : Morgan Kibby
  • Distribution : Wild Bunch
  • Durée : 1h55

  

 

Commentaires

A la Une

Top 10 des stars aux multiples rôles

De plus en plus de productions donnent l’opportunité aux stars de pouvoir incarner des multiples rôles dans un même film…. Lire la suite >>

Musique / Concert John Williams à Chicago : une absolue perfection

La dernière fois que John Williams avait dirigé le Chicago Symphony Orchestra était en 2012, pour l’enregistrement de la musique… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Palme d’or pour Une affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda (palmarès complet)

La présidente Cate Blanchett, accompagnée de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent Une affaire de Famille de… Lire la suite >>

Cannes 2018 / Sprint final (jour 11, photos)

Deux films en Compétition avant la diffusion du Palmarès samedi soir. Les pronostics de la presse française et internationale et… Lire la suite >>

Cannes 2018 / L’enfance maltraitée et les réfugiés (jour 10, photos)

Entrée en lice du quatrième et dernier film français de la Compétition, Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVENGERS : INFINITY WAR 767 431 3 4 384 210
2 EVERYBODY KNOWS 391 207 1 391 207
3 RAMPAGE - HORS DE CONTROLE 255 384 2 600 178
4 TAXI 5 251 720 5 3 436 623
5 MONSIEUR JE-SAIS-TOUT 186 907 1 186 907
6 ACTION OU VERITE 177 182 2 405 407
7 DEATH WISH 145 073 1 145 073
8 ABDEL ET LA COMTESSE 109 355 1 109 355
9 LARGUEES 104 657 4 707 924
10 PIERRE LAPIN 102 360 6 1 657 915

Source: CBO Box office