Cannes 2018 / Solo : A Star Wars Story de Ron Howard : critique

Publié par Cyril Perraudat le 16 mai 2018

Synopsis : Embarquez à bord du Faucon Millenium et partez à l’aventure en compagnie du plus célèbre vaurien de la galaxie. Au cours de périlleuses aventures dans les bas-fonds d’un monde criminel, Han Solo va faire la connaissance de son imposant futur copilote Chewbacca et croiser la route du charmant escroc Lando Calrissian… Ce voyage initiatique révèlera la personnalité d’un des héros les plus marquants de la saga Star Wars.

♥♥♥♥

 

Solo A Star Wars Story - affiche

Solo A Star Wars Story – affiche

Dans la lignée des spin-off annoncés sur la planète Star Wars après Rogue One – A Star Wars Story, Disney nous livre Solo – A Star Wars Story, centré sur les débuts du personnage emblématique, incarné par Harrison Ford. Après des problèmes de production qui ont mené au départ de ses deux réalisateurs initiaux, Phil Lord et Chris Miller, remplacés par Ron Howard, le projet ne s’engageait pas sur la meilleure voie. On y suit donc les aventures de Han Solo ; de sa rencontre avec Chewbacca à son arrivée au sein d’un groupe de flibustiers jusqu’à sa confrontation avec Lando Calrissian autour du fameux Faucon Millenium. Il fait face à Dryden Vos qui veut l’utiliser pour récupérer des conteneurs de liquide explosif rare, et est secondé par Q’ira, la femme dont il était amoureux avant qu’ils ne soient séparés par un malheureux incident. Le risque était grand autour de ce second spin-off et le pari est clairement manqué. Ce Solo – A Star Wars Story est dépourvu de tout ce qui fait la richesse des Star Wars. C’est un blockbuster sans âme, terriblement mécanique dans sa construction, avec un scénario sans enjeux palpitants. Au lieu de prendre le temps de nous présenter ses personnages et leur donner une épaisseur psychologique, le film n’offre que des scènes d’action sans inspiration. Plutôt que de nous montrer un cheminement qui mène vers le Han Solo connu de tous, on découvre une version pré-mâchée du personnage. Sa rencontre avec Chewbacca ou la scène du pari gagné du Faucon Millenium, sous-exploité dans le film, semblent alors être des passages obligés pour flatter les fans mais sans prendre soin de magnifier ces moments-clés. L’ensemble est d’une tiédeur inouï, nous livrant un méchant de pacotille avec lequel le pauvre Paul Betany tente de se débattre comme il peut. Quant à Alden Ehrenreich, les premières images diffusées quelques temps avant sa sortie le laissait présager, il n’a pas le charisme d’Harrison Ford et sa prestation transparente ne rend pas justice à ce personnage à la gouaille certaine. Face à lui, Emilia Clarke peine à convaincre, à l’image de Terminator Genisys. Donald Glover est sans doute celui qui s’en sort le mieux mais sa présence à l’écran est assez réduite. On peut sauver malgré tout les orchestrations musicales et la photographie soignée mais le sentiment de gâchis est énorme devant ce film. La faute n’est pas à imputer systématiquement à la mise en scène de Ron Howard dont la patte ici est impersonnelle et parfaitement méconnaissable. C’est davantage Disney et leur gestion de ce projet qu’il faut blâmer.

 

 

 

  • SOLO – A STAR WARS STORY
  • Sortie salles : 23 mai 2018
  • Réalisation : Ron Howard
  • Avec : Alden Ehrenreich, Woody Harrelson, Emilia Clarke, Donald Glover, Paul Bettany, Thandie Newton, Joonas Suotamo, Ian Kenny, John Tui, Anna Francolini
  • Scénario : Lawrence Kasdan, Jonathan Kasdan
  • Production : Simon Emmanue, Kathleen Kennedy, Allison Shearmur
  • Photographie : Bradford Young
  • Montage : Pietro Scalia
  • Décors : Neil Lamont
  • Costumes : David Crossman, Glyn Dillon
  • Musique : John Powell, John Williams
  • Distribution : Disney
  • Durée : 2h15

 

Commentaires

A la Une

Top 10 des stars aux multiples rôles

De plus en plus de productions donnent l’opportunité aux stars de pouvoir incarner des multiples rôles dans un même film…. Lire la suite >>

Musique / Concert John Williams à Chicago : une absolue perfection

La dernière fois que John Williams avait dirigé le Chicago Symphony Orchestra était en 2012, pour l’enregistrement de la musique… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Palme d’or pour Une affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda (palmarès complet)

La présidente Cate Blanchett, accompagnée de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent Une affaire de Famille de… Lire la suite >>

Cannes 2018 / Sprint final (jour 11, photos)

Deux films en Compétition avant la diffusion du Palmarès samedi soir. Les pronostics de la presse française et internationale et… Lire la suite >>

Cannes 2018 / L’enfance maltraitée et les réfugiés (jour 10, photos)

Entrée en lice du quatrième et dernier film français de la Compétition, Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVENGERS : INFINITY WAR 767 431 3 4 384 210
2 EVERYBODY KNOWS 391 207 1 391 207
3 RAMPAGE - HORS DE CONTROLE 255 384 2 600 178
4 TAXI 5 251 720 5 3 436 623
5 MONSIEUR JE-SAIS-TOUT 186 907 1 186 907
6 ACTION OU VERITE 177 182 2 405 407
7 DEATH WISH 145 073 1 145 073
8 ABDEL ET LA COMTESSE 109 355 1 109 355
9 LARGUEES 104 657 4 707 924
10 PIERRE LAPIN 102 360 6 1 657 915

Source: CBO Box office