Equipe de Solo A Star Wars Story de Ron Howard - Cannes2018 / Credit Philippe Prost pour CineChronicle

Equipe de Solo A Star Wars Story de Ron Howard – Cannes2018 / Crédit Philippe Prost pour CineChronicle

Des plongées au cœur d’un conflit social, dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges ou dans les bas-fonds d’un monde criminel intergalactique.

 

 

 

Equipe de En Guerre de Stephane Brize - Cannes 2018 - Credit Philippe Prost pour CineChronicle

Equipe de En Guerre de Stephane Brize – Cannes 2018 – Credit Philippe Prost pour CineChronicle

Trois ans après La loi du marché qui avait permis à Vincent Lindon d’obtenir le Prix d’interprétation, Stéphane Brizé revient en Compétition avec En Guerre. Comme le titre le suggère, la lutte continue pour le réalisateur qui fait de nouveau appel à Vincent Lindon pour le rôle principal.

 

L’ancien chômeur qui trouve un emploi de vigile dans une grande surface est désormais Laurent Amédéo, l’un des salariés et un porte-parole syndical des 1 100 employés de l’usine Perrin Industrie, dont la direction a décidé la fermeture totale malgré un bénéfice record et d’importants sacrifices financiers de la part des salariés. Un drame social dont le scénario n’a malheureusement rien d’une fiction.


Le deuxième film de la Compétition officielle, Under The Silver Lake, emmène les Festivaliers à Los Angeles et dans un autre registre, celui du polar noir avec Sam, 33 ans, sans emploi, qui rêve de célébrité. Lorsque Sarah, une jeune et énigmatique voisine, se volatilise brusquement, Sam se lance à sa recherche et entreprend alors une enquête obsessionnelle surréaliste à travers la ville. Elle le fera plonger jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges… David Robert Mitchell a été révélé par la Semaine de la Critique qui avait présenté ses deux premiers longs métrages The Myth of the American Sleepover (2010) et It Follows (2014). Ce précédent film, une histoire d’horreur, avait ensuite été primé à Deauville et à Gérardmer.

 

Chewbacca pour Solo A Star Wars Story - Cannes 2018 - Credit Philippe Prost pour CineChronicle

Chewbacca pour Solo A Star Wars Story – Cannes 2018 – Credit Philippe Prost pour CineChronicle

En parallèle de la Compétition officielle, l’autre événement de la journée était la présentation de Solo : A Star Wars Story de Ron Howard. Ce second spin-off de la saga Star Wars, après Rogue One, de Gareth Edwards, se focalise sur la jeunesse de Han Solo, interprété ici par Alden Ehrenreich, révélé par Francis Ford Coppola dans Tetro. Le réalisateur est un habitué du Festival puisqu’il est déjà venu, Hors Compétition, à quatre reprises, avec Willow (1998), Horizons lointains (1992), En Direct sur Ed TV (1999) et Da Vinci Code qui avait fait l’ouverture en 2003.

 

Un Certain Regard invitait d’abord à Un voyage vers la nuit du réalisateur chinois Bi Gan. Le film suit les pas de Luo Hongwu de retour à Kaili, sa ville natale, dont il s’est enfui il y a bien des années. Il se met à la recherche de la femme qu’il a aimée et jamais effacée de sa mémoire. Un cinéaste découvert par Pierre Rissient auquel le Festival a rendu hommage.

 

Le second long métrage de cette section marquait le retour de Valeria Golino avec Euphoria, son deuxième film derrière la caméra, après Miele qui avait été remarqué à UCR en 2013. Deux frères, Matteo et Ettore, sont apparemment très loin l’un de l’autre. Mais la vie les oblige à se rapprocher, et une situation difficile devient pour eux, l’occasion de se connaître et de se découvrir, dans un tourbillon de fragilité et… d’euphorie. À noter que Jasmine Trinca figure au générique des deux longs métrages. Par ailleurs, elle avait obtenu l’année dernière le Prix d’interprétation féminine UCR pour son rôle dans Fortunata de Sergio Castellitto.

 

Dans le cadre du Centenaire Ingmar Bergman, Cannes Classics a proposé un second documentaire sur le réalisateur du Septième Sceau, Searching For Ingmar Bergman, réalisé par la cinéaste Allemande Margarethe von Trotta qui s’interroge sur l’héritage du maître, son travail et sa vie personnelle. Une réflexion personnelle mais enrichie des témoignages de personnalités du cinéma telles Liv Ullmann, Olivier Assayas, Ruben Östlund ou Stig Björkman.

 

 

 

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR AGRANDIR

Chewbacca et Ron HowardEmilia ClarkeEquipe Solo A Star Wars StoryRon HowardMpontee des Marches Solo A Star Wars StoryDavid Robert MitchellStephane BrizeVincent Lindon

Commentaires

A la Une

Top 10 des stars aux multiples rôles

De plus en plus de productions donnent l’opportunité aux stars de pouvoir incarner des multiples rôles dans un même film…. Lire la suite >>

Musique / Concert John Williams à Chicago : une absolue perfection

La dernière fois que John Williams avait dirigé le Chicago Symphony Orchestra était en 2012, pour l’enregistrement de la musique… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Palme d’or pour Une affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda (palmarès complet)

La présidente Cate Blanchett, accompagnée de son jury, a décerné la palme d’or à l’excellent Une affaire de Famille de… Lire la suite >>

Cannes 2018 / Sprint final (jour 11, photos)

Deux films en Compétition avant la diffusion du Palmarès samedi soir. Les pronostics de la presse française et internationale et… Lire la suite >>

Cannes 2018 / L’enfance maltraitée et les réfugiés (jour 10, photos)

Entrée en lice du quatrième et dernier film français de la Compétition, Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVENGERS : INFINITY WAR 767 431 3 4 384 210
2 EVERYBODY KNOWS 391 207 1 391 207
3 RAMPAGE - HORS DE CONTROLE 255 384 2 600 178
4 TAXI 5 251 720 5 3 436 623
5 MONSIEUR JE-SAIS-TOUT 186 907 1 186 907
6 ACTION OU VERITE 177 182 2 405 407
7 DEATH WISH 145 073 1 145 073
8 ABDEL ET LA COMTESSE 109 355 1 109 355
9 LARGUEES 104 657 4 707 924
10 PIERRE LAPIN 102 360 6 1 657 915

Source: CBO Box office