Livre / Le cinéma ou le dernier des arts : critique

Publié par Jacques Demange le 31 août 2018

Résumé : Essai sur la reconnaissance progressive du cinéma au rang des arts, mise en parallèle avec l’évolution de ses relations avec la technique, l’industrie du divertissement, les avant-garde artistiques, ou les utopies.

♥♥♥♥♥

 

Le cinema ou le dernier des arts

Le cinéma ou le dernier des arts

Le cinéma, art ou industrie, art et industrie. Cette problématique qui fut essentielle pour les premiers théoriciens des images en mouvement, (re)devient sous la plume de Luc Vancheri, professeur en études cinématographiques à l’université Lyon 2 et cofondateur de la revue Écrans, un enjeu aux ramifications multiples. À la manière d’un panorama réflexif, l’ouvrage se propose de développer différents axes de recherche à partir de la lecture minutieuse de sources internationales (et qui trouvent toutes une traduction française sous la forme de notes en bas de page) dont le nombre important est encore rehaussé par la présence d’une bibliographie particulièrement fournie. L’approche pluridisciplinaire de l’auteur permet une exploration approfondie des rapports entre cinéma, théâtre, peinture, mais aussi anthropologie, sociologie, économie, histoire et philosophie. Aux côtés des théoriciens (Béla Balazs, Léon Moussinac, Ricciotto Canudo…), réalisateurs (Eisenstein, Epstein),  dramaturges (Brecht), metteurs en scène de théâtre (Meyerhold), acteurs (Chaplin), ou plasticiens (Duchamp) voient leurs réflexions manuscrites et artistiques examinées à la loupe. À partir de ces différents postulats, Vancheri propose dans une ultime partie de redéfinir la question historique du cinéma, réévaluant la traditionnelle perspective chronologique à la lumière de différents retours auprès de réflexions contemporaines (André Gaudreault, Jacques Rancière) et d’œuvres pionnières (les vues des frères Lumière). L’exigence de cet écrit s’accompagne d’une clarté qui assure la viabilité théorique d’un système à l’intérieur duquel le cinéma se reconstruit sans cesse par la rencontre avec différentes pratiques artistiques et de notions plus générales (le machinique, l’esthétique, la spiritualité). Le cinéma ou le dernier des arts prouve en définitive que l’interprétation de la célèbre formule de Malraux (« Par ailleurs, le cinéma est une industrie ») ne doit pas s’arrêter à sa seule valeur conclusive.

 

 

 

  • LE CINÉMA OU LE DERNIERS DES ARTS
  • Auteur : Luc Vancheri
  • Éditions : Presses universitaires de Rennes
  • Collection : Le Spectaculaire 
  • Date de parution : 23 août 2018
  • Format : 318 pages
  • Tarif : 29 €

Commentaires

A la Une

Un nouveau trailer intense pour Glass de M. Night Shyamalan

Universal a récemment dévoilé un nouveau trailer pour le très attendu Glass, le prochain film de M. Night Shyamalan qui… Lire la suite >>

Un second trailer teinté de nostalgie pour Dumbo réalisé par Tim Burton

Les studios Disney ont dévoilé le second trailer ainsi que l’affiche du très attendu live-action de Dumbo, célèbre chef-d’oeuvre animé… Lire la suite >>

Un retour à la SF pour Robert Zemeckis avec Bios et Project Blue Book

Robert Zemeckis a récemment évoqué deux projets en cours : Bios, son nouveau long-métrage dans lequel il revisitera les années… Lire la suite >>

Une nouvelle bande annonce pour Alita Battle Angel

La Fox a mis en ligne une nouvelle bande annonce de Alita Battle Angel, le prochain film de Robert Rodriguez,… Lire la suite >>

Une affiche et une date de sortie pour le reboot de Chucky

Comme Halloween, Ça et la plupart des films d’horreurs à succès de la fin du 20e siècle, Chucky aura donc droit… Lire la suite >>

Écoutez nos Podcasts

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOHEMIAN RHAPSODY 722 802 2 1 800 463
2 LE GRAND BAIN 602 180 3 3 175 810
3 UN HOMME PRESSE 293 291 1 293 291
4 LE JEU 186 664 4 1 327 305
5 EN LIBERTE ! 175 592 2 503 787
6 A STAR IS BORN 146 537 6 1 540 805
7 YETI ET COMPAGNIE 123 351 4 1 629 997
8 UN AMOUR IMPOSSIBLE 95 480 1 95 480
9 VENOM 95 130 5 2 220 943
10 HALLOWEEN 87 193 3 791 092

Source: CBO Box office