Livre / La science fait son cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 30 octobre 2018

Résumé : Défier les lois de la physique avec Ant-Man, et celles de l’anatomie avec Godzilla. S’aventurer aux abords d’un trou noir… et y plonger avec Interstellar. Communiquer avec les aliens comme dans Premier Contact. Se retrouver seul sur Mars et tenter d’y survivre. Étudier Prometheus et s’interroger sur l’origine et l’évolution des espèces extraterrestres… Ici, Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA, et Jean-Sébastien Steyer, paléontologue au Muséum national d’histoire naturelle de Paris et au CNRS, ne cherchent pas à démolir le septième art et son rapport à la science, mais bien à enrichir le regard du lecteur en traitant du contenu scientifique d’une quinzaine de films. Plus que le résultat, c’est la démarche qui importe : mobiliser ses connaissances, s’informer, faire preuve d’esprit critique, développer sa capacité d’analyse, goûter au plaisir de la découverte. Et, surtout, faire de la science en s’amusant !

♥♥♥♥

 

La science fait son cinema

La science fait son cinéma

« Oui mais bon, c’est que du cinéma ». Cette phrase que l’on a souvent entendu (ou que l’on a soi-même prononcé) au sortir d’un film de science-fiction au récit quelque peu alambiqué prend ici un sens nouveau. Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA et déjà auteur de l’instructif Faire des sciences avec Star Wars (Le Belial’ Éditions, 2017), et Jean-Sébastien Steyer, paléontologue au Muséum national d’Histoire Naturelle de Paris et au CNRS, ont en effet eu l’excellente idée d’étudier la fiction à la lumière de la science, et de tester ainsi la viabilité théorique et pratique de certains fleurons du cinéma contemporain. Qu’implique exactement le processus de miniaturisation proposé par Ant-Man ? La solitude martienne de Matt Damon dans le film de Ridley Scott sera-t-elle un jour possible ? À quelles représentations (pré-)historiques se rapporte la planète glacée Hoth de L’Empire contre-attaque ? Avec rigueur, les deux auteurs cherchent à répondre à ces différentes questions, proposant de nombreux développements articulés autour d’exemples précis, tirés du cinéma, mais aussi de la littérature (Pierre Boulle, Lovecraft, Arthur Conan Doyle, Francis Carsac sont ainsi cités). Au contact de théories pointues relevant de la chimie, de la biologie, de la paléontologie, ou de la linguistique, les différentes figures (super-héros, extra-terrestres, clones, robots, et autres singes géants), phénomènes (polymorphie, invisibilité, gigantisme), et sous-genres (space-opera, film-catastrophe, film de monstres) de la SF sont littéralement passés au scalpel. Cette expertise de haut vol permet de souligner les mérites (scientifiques et fictionnelles) de certaines productions (Europa Report de Sebastian Cordero dont les auteurs soulignent la relative crédibilité des représentations ainsi que des personnages de scientifiques ; Premier Contact de Denis Villeneuve définit comme un film de « linguistique-fiction », au sens noble du terme), et d’insister sur la médiocrité d’autres (Prometheus auquel l’ouvrage conteste les théories pseudo-scientifiques tout en rappelant les nombreuses invraisemblances ponctuant son récit). À l’originalité de ce projet s’ajoute donc un véritable engagement des deux auteurs dont le sens du détail permet d’éclairer en profondeur les nombreux fantasmes technologiques traversant l’histoire du cinéma fantastique et de science-fiction. Bien qu’on puisse regretter le caractère abscons de quelques passages qui pourront sembler ardus pour le public profane, de nombreux points bibliographiques, intégrés à la fin de chaque chapitre, assurent  la valeur pédagogique de cet ouvrage qui saura autant intéresser la communauté scientifique que cinéphile.

 

 

 

  • LA SCIENCE FAIT SON CINÉMA
  • Auteurs : Roland Lehoucq et Jean-Sébastien Steyer
  • Éditions : Le Belial’
  • Collection : Parallaxe
  • Date de parution : 18 octobre 2018
  • Format : 250 pages
  • Tarif : 14,90 € (papier) – 7,90 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Kill Bill : Tarantino annonce une suite d’ici trois ans

Quentin Tarantino n’a jamais caché qu’il réaliserait la suite de Kill Bill au moins quinze ans après les deux premiers… Lire la suite >>

Une série Netflix va retracer l’histoire de Spotify

Parmi les projets de la plateforme figure une série sur la création du service de streaming musical Spotify, pilotée par… Lire la suite >>

The Irishman visionné par plus de 26 millions de comptes Netflix en une semaine

Selon les données citées par la plateforme, le film de Martin Scorsese a été vu par 26 millions de comptes… Lire la suite >>

Les Extraordinaires Aventures de Kavalier et Clay de Michael Chabon adaptées en minisérie

Le roman consacré aux grands créateurs de comics va enfin être adapté pour le petit écran par son auteur Michael… Lire la suite >>

Matrix 4 : Jonathan Groff de Mindhunter rejoint le casting

L’interprète d’Holden Ford, expert du profilage dans la série Mindhunter, s’apprête à rejoindre la matrice en intégrant le casting de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA REINE DES NEIGES II 1 435 442 2 3 572 709
2 LES MISERABLES 383 748 2 943 126
3 JOYEUSE RETRAITE ! 287 427 2 764 543
4 A COUTEAUX TIRES 283 889 1 283 889
5 J'ACCUSE 263 696 3 1 150 258
6 LE MANS 66 178 643 3 859 501
7 LAST CHRISTMAS 133 658 1 133 658
8 GLORIA MUNDI 128 391 1 128 391
9 CHANSON DOUCE 111 704 1 111 704
10 LA BELLE EPOQUE 107 492 4 1 171 917

Source: CBO Box office

Nos Podcasts