En salles en novembre 2016, avec Vilmos Zsigmond, Peter Fonda, Jerry Schatzberg, John Boorman, John Travolta, Nancy Allen, Ivan Passer, Vittorio Storaro…

Le président George Miller, accompagné de son jury, a dévoilé les récipiendaires de cette 69e édition du Festival de Cannes ce dimanche 22 mai 2016 au Grand Théâtre Lumière : la palme d’or a été attribuée à Ken Loach pour son bouleversant drame social, Moi Daniel Blake, qui a été projeté à l’issue de cette soirée de clôture. . . . Au terme d’une compétition souvent inégale, les membres du jury présidé par l’Australien George Miller ont déjoué toutes les attentes. Exit les grands favoris comme TONI ERDMANN (notre critique) de l’Allemande Maren Ade, bijou d’humour et d’émotion sur un père et sa fille, ou… Lire la suite >>

. . . .. ELLE (notre critique) a démarré cette dernière journée en trombe pour les films présentés en compétition à Cannes, grâce notamment à son personnage central, Michèle, interprétée par Isabelle Huppert dont la prestation remarquable la place comme grande favorite pour le Prix d’interprétation. À la tête d’une entreprise de jeux vidéo, Michèle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer et rien ne semble l’atteindre. Pourtant, sa vie bascule le jour ou elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. . Ce faux thriller psychologique et érotique qui a été très bien accueilli par les différents… Lire la suite >>

Cannes 2016/ De l’amour, du sang et des larmes (photos – Jour 10)

Publié par Philippe Descottes le 22 mai 2016

. . . Deux films en compétition pour cette 10e journée du Festival de Cannes. Artiste engagé, Sean Penn était venu présenter THE LAST FACE (notre critique), son cinquième long métrage derrière la caméra, une histoire d’amour passionnée qui prend pour cadre les guerres en Afrique (Liberia et sud Soudan) avec ses exactions, meurtres en série et viols. . L’intention de faire un film « engagé » était louable, mais lui donner l’aspect d’un drame sentimental n’était probablement pas le meilleur des choix. Toujours est-il qu’il n’a convaincu personne. Pas plus les festivaliers que les critiques de la presse française ou internationale…. Lire la suite >>

Cannes 2016/ Histoires de familles, agonie et rock (photos – jour 9)

Publié par Philippe Descottes le 20 mai 2016

. . . Après Le Cancre de la veille, voici venu le temps du BACCALAURÉAT (notre critique), centré sur un père, médecin hospitalier dans une petite ville de Transylvanie, qui met tout en œuvre pour aider sa fille à le passer afin qu’elle puisse rejoindre une université anglaise. Avec 4 Mois, 3 Semaines, 2 Jours, palme d’or 2007, Cristian Mungiu montrait l’état de la société roumaine à la veille du renversement de Ceausescu. L’image qu’il en propose en 2016, quelques jours après SIERANEVADA (notre critique) de son compatriote Cristi Puiu, également en compétition, n’est guère réjouissante puisqu’elle repose sur le trafic d’influence… Lire la suite >>

. . . À J-4 de la remise de la Palme d’or, le beau temps aura été de la partie de cette 69e édition du Festival de Cannes ! Le Grand Théâtre Lumière s’est ouvert sur le cabinet de Jenny, jeune médecin généraliste de Seraing non loin de Liège en Belgique, incarnée par Adèle Haenel dans LA FILLE INCONNUE (notre critique). Sous l’apparence d’une enquête policière, le film demeure, sans surprise dans le registre du drame social. . Si cette ordonnance ne convenait pas, il était toujours possible de se rendre ensuite dans un quartier de Manilles, avec MA’ ROSA (notre critique) du réalisateur philippin Brillante… Lire la suite >>

Cannes 2016/ Les Hommes qui aimaient les Femmes (photos – jour 7)

Publié par Philippe Descottes le 19 mai 2016

. . . Une journée bien chargée avec la présentation de trois longs métrages en compétition, tournée essentiellement vers les femmes. Le grand Théâtre Lumière a en effet d’abord accueilli Julieta de Pedro Almodovar, un drame intimiste, presque mélo, sur une mère qui, pour essayer de renouer avec sa fille qu’elle n’a pas vue depuis des années, entreprend un voyage mental dans le temps. Ce portrait de femme sur deux époques est interprété par Emma Suarez, qui fut l’actrice fétiche d’un autre cinéaste espagnol Julio Medem. . Kristen Stewart, vue en ouverture dans CAFÉ SOCIETY de Woody Allen (notre critique), était… Lire la suite >>

. . . Quelques mois après avoir présenté MIDNIGHT SPECIAL (notre critique) à Berlin, Jeff Nichols est sur la croisette avec LOVING (notre critique), présenté en compétition. Si on retrouve Michael Shannon ici aux côtés de Joel Edgerton et Ruth Negga, l’histoire est bien différente. Située en 1958, à l’époque du combat pour les droits civiques, dans une Amérique ségrégationniste, elle s’inspire de faits authentiques et du combat qu’a dû mener pendant près de neuf ans le couple mixte Richard Perry Loving et Mildred Jeter, dont le mariage a été jugé illégal en Virginie. . Le second film de la journée concernait PATERSON (notre… Lire la suite >>

The Irishman de Martin Scorsese au Marché du Film à Cannes

Publié par Laurianne de Casanove le 16 mai 2016

. . . Une bonne surprise pour Martin Scorsese. THE IRISHMAN refait surface au Marché du Film à Cannes. Cela fait 6 ans que le réalisateur de Shutter Island et du LOUP DE WALL STREET (notre critique) travaille sur ce projet qui devrait donc enfin aboutir. . Selon Deadline, c’est la société STX qui aurait acheté les droits internationaux pour la coquette somme de 50 millions de dollars, ce qui constituerait un record pour Cannes. David Kosse, le Président de la division internationale de STX Entertainment explique : « Martin Scorsese est un des réalisateurs les plus accomplis du monde du cinéma et The… Lire la suite >>

Cannes 2016/ Entre road trip et problèmes de cœur (photos – jour 5)

Publié par Philippe Descottes le 16 mai 2016

. . . La 5e journée du Festival de Cannes s’est ouverte avec la projection de MAL DE PIERRES de Nicole Garcia (notre critique). Elle signe une adaptation du livre de la romancière italienne Milena Agus, publiée en 2006, mais transposée en France au lieu de la Sardaigne. Situé dans les années 1950, le récit retrace 17 ans de la vie de Gabrielle, interprétée par Marion Cotillard, une jeune femme issue de la petite bourgeoisie provençale. À l’occasion d’une cure pour soigner ses calculs rénaux, son mal de pierres, elle rencontre André Sauvage (Louis Garrel), un lieutenant blessé pendant la guerre d’Indochine, qui fait… Lire la suite >>

. . . Pour son 4e jour, le Festival de Cannes a pris en grande partie la direction de l’Asie et a fait la part belle au mystère et au cinéma fantastique et d’horreur. Dès le matin, le grand Théâtre Lumière accueillait dans le cadre de la compétition MADEMOISELLE (notre critique) du cinéaste sud-coréen Park Chan-wook, Grand Prix du Jury pour Old Boy et Prix du Jury cinq années plus tard avec Thirst, Ceci est mon sang. Librement inspiré du roman de l’auteur britannique Sarah Waters, Du bout des doigts, transposé dans la Corée des années 1930 sous occupation japonaise, le film est à la fois un… Lire la suite >>

 . . . « Rire est le propre de l’homme » a écrit un certain François Rabelais que Bruno Dumont a du faire étudier à ses élèves dans sa jeunesse de prof de philo. Il est vrai qu’une bonne séance de rigolade de bon matin, ça ne peut faire que du bien, surtout durant le Festival de Cannes dont les films prennent le pouls d’une planète qui ne tourne plus très rond. . Aussi, la projection en compétition de MA LOUTE (notre critique) s’annonçait-il comme une « parenthèse enchantée ». Il n’y a pas eu méprise, son septième long métrage est bien dans le prolongement du… Lire la suite >>

. . . Apres un démarrage en douceur et un voyage dans le passé avec CAFÉ SOCIETY (notre critique), le festival a repris sa vitesse de croisière. Il a même démarré sur les chapeaux de roues avec plusieurs films de la Sélection officielle (compétition, hors compétition et Un Certain Regard) et l’ouverture des sections parallèles de la Semaine de la Critique et de la Quinzaine des Réalisateurs. Du côté de la compétition, les festivaliers ont pu découvrir des 8h30 RESTER VERTICAL d’Alain Guiraudie (notre critique). Son précèdent long métrage, L’INCONNU DU LAC (notre critique), avait obtenu le prix de la mise en scène… Lire la suite >>

Cannes 2016/ Un Café Society pour Woody Allen (photos – jour 1)

Publié par Philippe Descottes le 12 mai 2016

. . . Cannes sans Woody Allen ne serait plus tout à fait pareil. Aussi, fidèle à une ancienne tradition, le Festival a démarré avec CAFE SOCIETY (notre critique), le nouveau film du cinéaste new-yorkais à être présenté sur la Croisette, et toujours Hors Compétition, selon son souhait. Autre habitude, cette comédie, au ton doux-amer, est la troisième à être présentée en ouverture après Hollywood Ending (2002) et Midnight in Paris (2011). . Cette histoire d’amour qui se déroule entre New-York et Hollywood, la Mecque du Cinéma, dans les années 1930, également saga familiale et portrait d’une époque, a reçu un accueil critique… Lire la suite >>

Cannes 2016/ Sieranevada de Cristi Puiu : critique

Publié par Nicolas Hainaut le 12 mai 2016

Ne dispose pas encore de date en salles, avec Mimi Branescu, Dana Dogaru, Marian Ralea, Marin Grigore, Rolando Matsangos, Tatiana Iekel…

Une Palme d’or d’honneur pour Jean-Pierre Léaud

Publié par Philippe Descottes le 11 mai 2016

. . . Ultime communiqué avant le début du 69e Festival de Cannes ce mercredi 11 mai 2016, Jean-Pierre Léaud se verra décerner la Palme d’or d’honneur lors de cette édition. Présent sur la Croisette pour La Mort de Louis XIV du réalisateur espagnol Albert Serra dont il tient le rôle principal, celui du Roi Soleil en personne, le comédien recevra cette récompense à l’occasion de la Cérémonie de Clôture le dimanche 22 mai. . La plus importante manifestation cinématographique au monde rend ainsi un hommage amplement mérité à un comédien étroitement lié à sa légende. En 1959, François Truffaut en fait le… Lire la suite >>

La 18e édition du Très Court International Film Festival, dont CineChronicle est partenaire, aura lieu en France du 3 au 12 juin 2016, avec 3 journées spéciales au Forum des Images les 10, 11 et 12. Événement international, le festival se déroule simultanément dans 30 pays, soit 20 villes françaises et 60 agglomérations étrangères, du golfe de Guinée au Pacifique Nord en passant par l’Amérique centrale ou encore l’Europe de l’Est. Demandez le programme! . . . Que feriez-vous si vous n’aviez que trois minutes pour convaincre ? Trois toutes petites minutes. Juste le temps de faire une pause cigarette, de… Lire la suite >>

John Malkovich à Cannes pour un film que vous ne verrez jamais

Publié par Laurianne de Casanove le 8 mai 2016

. . . Voilà une information qui devrait titiller la curiosité de plus d’un cinéphile. Peut-être êtes-vous déjà au courant du fait que John Malkovich sera la vedette d’un film, annoncé en novembre dernier, qui ne sortira pas en salles avant 2115. Sachez maintenant que le précieux long-métrage sera présent au 69e Festival de Cannes… enfermé dans un coffre-fort. . Réalisé par Robert Rodriguez, avec le soutien de la marque de cognac Louis XIII de Remy Martin, 100 Years a pour tagline « le film que vous ne verrez jamais ». La boite, conçue par Fichet-Bauche, dans laquelle il est enfermé est programmée… Lire la suite >>

A la Une

Bande annonce de Frantz de François Ozon

La bande annonce de Frantz, nouveau long métrage de François Ozon, nous transporte au lendemain de la Première Guerre mondiale, avec Pierre… Lire la suite >>

Qui succèdera à Sam Mendes pour réaliser le prochain James Bond ?

Depuis que Sam Mendes, derrière Skyfall et Spectre, a annoncé qu’il ne réalisera pas le nouveau James Bond, une question… Lire la suite >>

Shia LaBeouf évoque son rôle en John McEnroe

Shia LaBeouf incarnera donc John McEnroe dans Borg vs McEnroe ; une nouvelle annoncée lors du dernier Festival de Cannes. Aujourd’hui,… Lire la suite >>

The Godfather Notebook de Francis Ford Coppola bientôt en librairie

La maison d’édition Regan Arts a annoncé que Francis Ford Coppola publierait bientôt The Godfather Notebook, une copie du carnet… Lire la suite >>

Jeff Bridges rejoint Kingsman 2

Une star de plus s’ajoute au casting de Kingsman : The Golden Circle de Matthew Vaughn, en la personne de Jeff Bridges…. Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 X-MEN : APOCALYPSE 902 696 1 902 696
2 JULIETA 234 345 1 234 345
3 CAFE SOCIETY 200 163 2 565 976
4 MONEY MONSTER 180 834 2 486 219
5 CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR 155 708 4 2 699 355
6 ANGRY BIRDS - LE FILM 143 675 2 478 591
7 MA LOUTE 139 752 2 321 138
8 LE LIVRE DE LA JUNGLE 120 936 6 3 301 295
9 THE NICE GUYS 112 639 2 192 774
10 UN HOMME A LA HAUTEUR 109 631 3 585 532

Source: CBO Box office