Michael Cimino nous a quittés

Publié par Laurianne de Casanove le 3 juillet 2016

Michael Cimino, le réalisateur américain de Voyage au bout de l’Enfer et de La Porte du Paradis, s’est éteint samedi 2 juillet à l’âge de 77 ans. . . . « Michael Cimino est mort, en paix, entouré des siens et de ces deux femmes qui l’aimaient. Nous l’aimions aussi ». C’est Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes qui a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter, dans un message sobre et émouvant. Le réalisateur de Voyage au bout de l’enfer et de La Porte du Paradis nous a quittés ce 2 juillet 2016 à l’âge de 77 ans. . Sa biographie… Lire la suite >>

Apprentice de Boo Junfeng : critique

Publié par CineChronicle le 31 mai 2016

En salles le 1er juin 2016, avec Fir Rahman, Wan Hanafi Su, Ahmad Mastura, Boon Pin Koh, Nickson Cheng, Crispian Chan, Gerald Chew…

Le documentaire Close Encounters with Vilmos Zsigmond, consacré au prestigieux directeur de la photographie, a été présenté en première mondiale à Cannes Classics lors du 69e Festival de Cannes. CineChronicle a rencontré son réalisateur, Pierre Filmon, qui signe ici son premier long métrage documentaire. . . . CineChronicle : Comment est né ce projet ? Pierre Filmon : Si je suis réalisateur, je n’en vis pas encore. Je travaille depuis de nombreuses années comme projectionniste au cinéma Grand Action à Paris. Ce projet est né dans ma cabine. Dans le cadre de leur ciné-club, les étudiants de l’ENS Louis-Lumière organisent… Lire la suite >>

En salles en novembre 2016, avec Vilmos Zsigmond, Peter Fonda, Jerry Schatzberg, John Boorman, John Travolta, Nancy Allen, Ivan Passer, Vittorio Storaro…

. . . Les projets de remakes continuent de s’empiler sur les tables de réflexion, avec le cinéma de genre toujours en haut du panier. Néanmoins, certains projets peuvent parvenir à nous intéresser. Nicolas Winding Refn affiche ici davantage son attrait pour ce pan du cinéma. . Alors qu’il a présenté en compétition THE NEON DEMON (notre critique) et livré pour la section Cannes Classics une belle version restaurée de La Planète des vampires de Mario Bava, sorti en 1965, le cinéaste danois est en projet sur différents remakes de films d’épouvante en tant que producteur, dans le but d’attirer un nouveau public, la nouvelle génération. . Aujourd’hui, il s’agit… Lire la suite >>

Le président George Miller, accompagné de son jury, a dévoilé les récipiendaires de cette 69e édition du Festival de Cannes ce dimanche 22 mai 2016 au Grand Théâtre Lumière : la palme d’or a été attribuée à Ken Loach pour son bouleversant drame social, Moi Daniel Blake, qui a été projeté à l’issue de cette soirée de clôture. . . . Au terme d’une compétition souvent inégale, les membres du jury présidé par l’Australien George Miller ont déjoué toutes les attentes. Exit les grands favoris comme TONI ERDMANN (notre critique) de l’Allemande Maren Ade, bijou d’humour et d’émotion sur un père et sa fille, ou… Lire la suite >>

Cannes 2016/ De l’amour, du sang et des larmes (photos – Jour 10)

Publié par Philippe Descottes le 22 mai 2016

. . . Deux films en compétition pour cette 10e journée du Festival de Cannes. Artiste engagé, Sean Penn était venu présenter THE LAST FACE (notre critique), son cinquième long métrage derrière la caméra, une histoire d’amour passionnée qui prend pour cadre les guerres en Afrique (Liberia et sud Soudan) avec ses exactions, meurtres en série et viols. . L’intention de faire un film « engagé » était louable, mais lui donner l’aspect d’un drame sentimental n’était probablement pas le meilleur des choix. Toujours est-il qu’il n’a convaincu personne. Pas plus les festivaliers que les critiques de la presse française ou internationale…. Lire la suite >>

Cannes 2016/ Histoires de familles, agonie et rock (photos – jour 9)

Publié par Philippe Descottes le 20 mai 2016

. . . Après Le Cancre de la veille, voici venu le temps du BACCALAURÉAT (notre critique), centré sur un père, médecin hospitalier dans une petite ville de Transylvanie, qui met tout en œuvre pour aider sa fille à le passer afin qu’elle puisse rejoindre une université anglaise. Avec 4 Mois, 3 Semaines, 2 Jours, palme d’or 2007, Cristian Mungiu montrait l’état de la société roumaine à la veille du renversement de Ceausescu. L’image qu’il en propose en 2016, quelques jours après SIERANEVADA (notre critique) de son compatriote Cristi Puiu, également en compétition, n’est guère réjouissante puisqu’elle repose sur le trafic d’influence… Lire la suite >>

Cannes 2016/ Captain Fantastic de Matt Ross : critique

Publié par Nicolas Hainaut le 19 mai 2016

En salles le 20 juillet 2016, avec Viggo Mortensen, George MacKay, Samantha Isler, Annalise Basso, Nicholas Hamilton, Shree Crooks, Charlie Shotwell…

The Irishman de Martin Scorsese au Marché du Film à Cannes

Publié par Laurianne de Casanove le 16 mai 2016

. . . Une bonne surprise pour Martin Scorsese. THE IRISHMAN refait surface au Marché du Film à Cannes. Cela fait 6 ans que le réalisateur de Shutter Island et du LOUP DE WALL STREET (notre critique) travaille sur ce projet qui devrait donc enfin aboutir. . Selon Deadline, c’est la société STX qui aurait acheté les droits internationaux pour la coquette somme de 50 millions de dollars, ce qui constituerait un record pour Cannes. David Kosse, le Président de la division internationale de STX Entertainment explique : « Martin Scorsese est un des réalisateurs les plus accomplis du monde du cinéma et The… Lire la suite >>

Cannes 2016/ Entre road trip et problèmes de cœur (photos – jour 5)

Publié par Philippe Descottes le 16 mai 2016

. . . La 5e journée du Festival de Cannes s’est ouverte avec la projection de MAL DE PIERRES de Nicole Garcia (notre critique). Elle signe une adaptation du livre de la romancière italienne Milena Agus, publiée en 2006, mais transposée en France au lieu de la Sardaigne. Situé dans les années 1950, le récit retrace 17 ans de la vie de Gabrielle, interprétée par Marion Cotillard, une jeune femme issue de la petite bourgeoisie provençale. À l’occasion d’une cure pour soigner ses calculs rénaux, son mal de pierres, elle rencontre André Sauvage (Louis Garrel), un lieutenant blessé pendant la guerre d’Indochine, qui fait… Lire la suite >>

. . . Apres un démarrage en douceur et un voyage dans le passé avec CAFÉ SOCIETY (notre critique), le festival a repris sa vitesse de croisière. Il a même démarré sur les chapeaux de roues avec plusieurs films de la Sélection officielle (compétition, hors compétition et Un Certain Regard) et l’ouverture des sections parallèles de la Semaine de la Critique et de la Quinzaine des Réalisateurs. Du côté de la compétition, les festivaliers ont pu découvrir des 8h30 RESTER VERTICAL d’Alain Guiraudie (notre critique). Son précèdent long métrage, L’INCONNU DU LAC (notre critique), avait obtenu le prix de la mise en scène… Lire la suite >>

Cannes 2016/ Un Café Society pour Woody Allen (photos – jour 1)

Publié par Philippe Descottes le 12 mai 2016

. . . Cannes sans Woody Allen ne serait plus tout à fait pareil. Aussi, fidèle à une ancienne tradition, le Festival a démarré avec CAFE SOCIETY (notre critique), le nouveau film du cinéaste new-yorkais à être présenté sur la Croisette, et toujours Hors Compétition, selon son souhait. Autre habitude, cette comédie, au ton doux-amer, est la troisième à être présentée en ouverture après Hollywood Ending (2002) et Midnight in Paris (2011). . Cette histoire d’amour qui se déroule entre New-York et Hollywood, la Mecque du Cinéma, dans les années 1930, également saga familiale et portrait d’une époque, a reçu un accueil critique… Lire la suite >>

Cannes 2016/ Sieranevada de Cristi Puiu : critique

Publié par Nicolas Hainaut le 12 mai 2016

Ne dispose pas encore de date en salles, avec Mimi Branescu, Dana Dogaru, Marian Ralea, Marin Grigore, Rolando Matsangos, Tatiana Iekel…

Hostiles de Scott Cooper avec Christian Bale

Publié par Laurianne de Casanove le 11 mai 2016

. . . Parmi les longs métrages qui vont chercher preneur cette année au Marché du Film du 69e Festival de Cannes, il y aura le prometteur Hostiles réalisé par Scott Cooper (STRICTLY CRIMINAL – notre critique, LES BRASIERS DE LA COLÈRE – notre critique). . Il mettra en effet en vedette Christian Bale, Rosamund Pike (GONE GIRL – notre critique) et Jesse Plemons, vu dans les séries Fargo et Breaking Bad. À leurs côtés, on retrouvera également Wes Studi, acteur d’origine amérindienne vu dans Danse avec les loups, Avatar et Albert à l’ouest. . Le scénario d’Hostiles est signé Donald Stewart. Décédé en 1999, l’auteur avait écrit cette histoire il y a près… Lire la suite >>

Une Palme d’or d’honneur pour Jean-Pierre Léaud

Publié par Philippe Descottes le 11 mai 2016

. . . Ultime communiqué avant le début du 69e Festival de Cannes ce mercredi 11 mai 2016, Jean-Pierre Léaud se verra décerner la Palme d’or d’honneur lors de cette édition. Présent sur la Croisette pour La Mort de Louis XIV du réalisateur espagnol Albert Serra dont il tient le rôle principal, celui du Roi Soleil en personne, le comédien recevra cette récompense à l’occasion de la Cérémonie de Clôture le dimanche 22 mai. . La plus importante manifestation cinématographique au monde rend ainsi un hommage amplement mérité à un comédien étroitement lié à sa légende. En 1959, François Truffaut en fait le… Lire la suite >>

John Malkovich à Cannes pour un film que vous ne verrez jamais

Publié par Laurianne de Casanove le 8 mai 2016

. . . Voilà une information qui devrait titiller la curiosité de plus d’un cinéphile. Peut-être êtes-vous déjà au courant du fait que John Malkovich sera la vedette d’un film, annoncé en novembre dernier, qui ne sortira pas en salles avant 2115. Sachez maintenant que le précieux long-métrage sera présent au 69e Festival de Cannes… enfermé dans un coffre-fort. . Réalisé par Robert Rodriguez, avec le soutien de la marque de cognac Louis XIII de Remy Martin, 100 Years a pour tagline « le film que vous ne verrez jamais ». La boite, conçue par Fichet-Bauche, dans laquelle il est enfermé est programmée… Lire la suite >>

. . . Robert de Niro viendra fouler le tapis rouge cannois le 16 mai prochain pour Hands of Stone. Ce biopic, situé dans l’univers de la boxe, sera projeté en séance spéciale et unique dès 22h dans le Grand Théâtre Lumière du Palais des Festivals, en présence donc de la star oscarisée de Raging Bull en 1980, mais aussi du réalisateur vénézuélien Jonathan Jakubowicz, d’Edgar Ramírez et d’Ana de Armas. . Le récit se concentre sur le boxeur panaméen Roberto Duràn (Ramírez) et son entraîneur-manager Ray Arcel (De Niro) qui va l’accompagner vers les plus grands succès mondiaux sur le ring dans les années 70 et… Lire la suite >>

A la Une

Hollywood voudrait rendre les films disponibles en VOD deux semaines après leur sortie

Les studios hollywoodiens envisagent de rendre les films disponibles en VOD deux semaines seulement après leur sortie en salles. Une… Lire la suite >>

Les 13 visages de Cate Blanchett dans Manifesto

Les premières images de Manifesto avec Cate Blanchett en vedette a été dévoilée pour le prochain Festival de Sundance. L’occasion de… Lire la suite >>

Premier trailer de La Momie

La première bande annonce de la nouvelle version de La Momie a été livrée comme prévu dans la nuit de… Lire la suite >>

Trailer des Gardiens de la Galaxie 2 de James Gunn

Bébé Groot parle dans la première bande annonce des Gardiens de la Galaxie Vol. 2 de James Gunn, fraîchement livrée par… Lire la suite >>

Amy Schumer devrait incarner Barbie pour Sony

Amy Schumer est en négociations pour incarner Barbie, la poupée la plus emblématique à travers le monde, dans une comédie en live… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LES ANIMAUX FANTASTIQUES 861 681 2 2 282 082
2 ALLIES 463 630 1 463 630
3 LA FILLE DE BREST 167 114 1 167 114
4 LES TETES DE L'EMPLOI 129 363 2 368 140
5 INFERNO 120 565 3 795 072
6 TU NE TUERAS POINT 83 178 3 429 508
7 LA FOLLE HISTOIRE DE MAX ET LEON 80 029 5 1 157 668
8 LES TROLLS 77 171 6 2 617 412
9 MOI, DANIEL BLAKE 75 472 5 833 875
10 MA FAMILLE T'ADORE DEJA ! 69 795 3 503 453

Source: CBO Box office