StudioCanal exerce une influence importante sur le cinéma en France et Europe, par le financement, l’acquisition et la distribution des films. Aujourd’hui, en route pour les César avec 13 nominations pour 4 films, la société s’affirme en parallèle comme un concurrent sérieux sur le marché américain. Tour d’horizon.

.

.

StudioCanal – filiale à 100% de Canal+ Groupe et créée sous ce label en 2000 – produit la même année le second long-métrage de Christophe Gans, Le Pacte des Loups qui a enregistré plus de 5 millions d’entrées en France. La machine est lancée. Très vite la société mise sur de nombreux films qui sont récompensés à Cannes, à Berlin, aux Oscars, à Venise, aux César … (La chambre du fils, Intimité, Le Pianiste, Vera Drake, Je vais bien ne t’en fais pas...). D’autres encore connaissent un gros succès au box-office (Les rivières pourpres 2, Fauteuils d’orchestre, Prête-moi ta main…). Lors de la cérémonie des César, le 25 février prochain, quatre films produits par StudioCanal seront en compétition, avec au total 13 nominations : La Princesse de Montpensier (7), Carlos (3), Bus Palladium (2) et Les émotifs anonymes (1). Avec plus de 10 millions d’entrées et une vingtaine de longs-métrages sortis en France en 2010, StudioCanal se classe 9e parmi l’ensemble des distributeurs et 3e distributeur français après EuropaCorp et Pathé laissant les premiers rangs aux habitués tels Warner Bros, 20th Century Fox et Walt Disney, qui ont réalisé environ 20 millions d’entrées avec le même nombre de films sortis (sources CBO box office et Le Film Français). La réussite ne se dément donc pas et la politique de développement à l’étranger conduit StudioCanal à se trouver en concurrence avec les américains sur le financement d’un film US !

.

.

Lionsgate et StudioCanal concluent un accord pour distribuer mondialement le catalogue DVD de Miramax

Le 11 février 2011, Steve Beeks, Président de Lionsgate, Olivier Courson, Président du Directoire de StudioCanal et Mike Lang, Président de Miramax suite à la vente du studio par Disney (lire notre article) ont annoncé officiellement la création d’un accord de distribution mondiale en ‘Home Entertainment’. Il portera sur plus 550 titres (dont Shakespeare in Love, Le patient anglais, Pulp Fiction, Trainspotting et Will Hunting) issus du catalogue Miramax, via les supports suivants : DVD, Blu-ray, EST/Vidéo à la Demande (VOD) sur internet et VOD sur le câble. Cet accord confirme StudioCanal en leader pour la distribution des titres au Royaume Uni et en Europe et accroît un partenariat existant depuis 2007 avec Lionsgate, qui distribue le catalogue StudioCanal aux Etats-Unis. Le studio hollywoodien de son côté, possède maintenant l’un des plus grands et des plus prestigieux catalogues de l’industrie du divertissement avec approximativement 13 000 titres de films et d’épisodes de télévision.

.

StudioCanal et Universal Pictures ont, de leur côté, renouvelé en juillet 2010 les accords de distribution de leurs titres respectifs, initiés en 2008 par le biais d’une structure commune ‘Universal StudioCanal Video GIE’, pour les films Robin des Bois, l’Amour c’est mieux à deux, l’Arnacoeur, Moi, Moche et Méchant, Le Voyage Extraordinaire de Samy. Cependant les deux sociétés sont déjà liées depuis 1999, par le studio britannique Working Title. Cette année-là, Universal rachète cette société majeure européenne et s’associe au studio français pour cofinancer et distribuer leurs films (Good Morning England, Burn After Reading, Le Journal de Bridget Jones, A Serious Man, Hot Fuzz …).

.

.

StudioCanal s’impose au 61e Festival du Film de Berlin

La firme a proposé les dernières productions de Working Title au Marché du Film Européen pendant la Berlinale du 11 au 20 février : le film d’espionnage de Tomas Alfredson, Tinker, Taylor, Soldier, Spy, adapté du roman éponyme de John Le Carré, avec Colin Firth et Gary Oldman, et le premier film en tant que réalisateur du scénariste Joe Cornish, Attack the Block, avec Nick Frost et Jodie Wittaker, produit par Big Talk, Channel 4 et Optimum Releasing. Voir le Line-up

.

Par ailleurs, StudioCanal s’est associé à Mark Cuban et Todd Wagner (2929 Entertainment) et Gary Levinsohn (Mutual Film Co) pour produire Blackbird, le prochain film de l’autrichien Stefan Ruzowitzky, oscar du meilleur film étranger en 2007 pour Counterfeiters (Les Faussaires). La société française distribuera le long métrage en France, au Royaume Uni via sa filiale Optimum Releasing, et en Allemagne via sa filiale Kinowelt et revendra également les droits à d’autres pays du monde (source Variety). Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie axée sur l’accès à des projets de qualité, qui est une des priorités de production de StudioCanal et porte sur des films dont les budgets s’élèvent à plus de 30M$. Pour la première fois, sa politique de croissance et d’expansion internationale, a conduit StudioCanal à pénétrer le marché hollywoodien, pré carré des américains. A ce sujet, Gary Levinsohn, cofondateur de Mutual, déclare : « En tant que producteur, rien ne me fait plus plaisir que de voir un distributeur tel que StudioCanal, être aussi offensif pour acquérir à la fois les droits de distribution sur son propre territoire et investir dans les droits pour le reste du monde ».

.

Le tournage de Blackbird, au budget de 25M$, démarrera au début du mois de mars à Montréal sur un scénario original de Zach Dean, qui mélangera action, drame et romance, selon le cinéaste. Il réunira Eric Bana (Hulk) et Olivia Wilde (Tron L’Héritage), un frère et une sœur en fuite après le braquage d’un casino et qui vont rencontrer un jeune boxeur (Charlie Hunnam) tout juste sorti de prison. Sissy Spacek et Kris Kristofferson interprèteront les parents du boxeur. Blackbird devrait sortir sur les écrans américains au premier trimestre 2012.

.

Toujours dans le cadre de la Berlinale, StudioCanal a acquis les droits de distribution en France de Bel Ami, film adapté du roman éponyme de Guy de Maupassant avec Robert Pattinson, Uma Thurman, Kristin Scott Thomas et Christina Ricci. Le film devrait être présenté à Cannes ou à Venise.

.

.

Production cinématographique  française : retour du monopole de Canal +

De récents évènements sur le marché français, passés presque inaperçus, ont changé la donne pour les producteurs. Lors de la conférence de presse commune tenue le mercredi 19 janvier 2011, Stéphane Richard, Directeur Général d’Orange (marque phare de France Telecom SA) et Bertrand Meheut, Président du groupe Canal+, ont annoncé la fusion de leurs chaînes de télévision cinéma ‘Orange cinéma séries’ et ‘TPS Star’. La nouvelle chaîne créée, ‘Orange Ciné Star’, est détenue à 50/50 par les deux partenaires et la gouvernance sera assurée à parité. Mais cette fusion risque d’avoir des conséquences sur le financement des films français, le Groupe Canal+ étant, comme cet article le relate, un acteur majeur dans le cinéma national et européen via sa filiale ‘Studiocanal’. Dans l’hexagone, les antennes sont tenues d’investir dans la production cinématographique afin de bénéficier gratuitement du réseau hertzien. L’arrivée de TPS dans le paysage audiovisuel de 1996 à 2007, puis celle d’Orange en 2008 permettaient donc aux producteurs de faire jouer une saine concurrence. Or selon le Nouvel Obs.com, avec cette fusion Canal+ explique qu’il va changer sa façon de produire, car il en a assez des gaspillages et des films inutiles, et mettra moins d’argent dans le système. Cela laisse présager un nombre de longs-métrages revu à la baisse et des grosses productions qui risquent d’avoir plus de tracas à boucler leurs budgets.

.

Par ailleurs, StudioCanal – qui a semble-t-il une volonté d’omniprésence – innove concernant la VOD et devient partenaire d’expositions événements. Il offre depuis septembre 2010, un sous-titrage destiné aux sourds et malentendants, adapté à tous les films français diffusés à la demande. Pour l’instant, deux titres ont été proposés (L’Amour, c’est mieux à deux, Tête en Friche) et le concept sera applicable à terme sur l’ensemble du catalogue. Enfin, après ‘Brune, Blonde’ et la vente du coffret DVD, l’exposition ‘Kubrick’ bénéficiera du mécénat du studio français (lire notre article), toujours à la Cinémathèque de Paris.

.

Par GGJ

.

.

Articles sur le même thème

  1. César 2011 : les nominés !
  2. Quid de Miramax après la vente par Disney ?
  3. 2011, l’odyssée de Kubrick
  4. Kubrick/Brune Blonde : deux expos événements à la Cinémathèque Française

.

Commentaires

A la Une

Jurassic World 3 : Le trio Sam Neill, Laura Dern et Jeff Goldblum est de retour

Les trois héros de Jurassic Park vont à nouveau se confronter aux dinosaures génétiquement modifiés dans Jurassic World : Dominion, la… Lire la suite >>

The Old Guard : un premier trailer avec Charlize Theron et Matthias Schoenaerts en mercenaires immortels

La bande-annonce de l’adaptation de la BD The Old Guard dévoile un joli potentiel avec Charlize Theron en héroïne badass,… Lire la suite >>

Madres paralelas : Pedro Almodovar retrouve Penélope Cruz pour son prochain film

L’actrice et le réalisateur espagnol s’apprêtent à tourner leur huitième film ensemble, l’histoire de deux mères qui accouchent le même… Lire la suite >>

Margot Robbie, prochaine héroïne d’un nouveau Pirates des Caraïbes

L’interprète d’Harley Quinn a été choisie par Disney pour porter un nouveau film Pirates des Caraïbes. Celui-ci sera indépendant des… Lire la suite >>

Charles Randolph, l’auteur de Scandale et The Big Short écrit un film sur le Coronavirus

Le scénariste oscarisé pour The Big Short, à qui l’on doit aussi Scandale, consacre son premier film à la pandémie… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 167 748 16 380 533
2 DE GAULLE 100 544 17 716 749
3 L'OMBRE DE STALINE 67 452 2 84 880
4 EN AVANT 67 233 17 682 890
5 INVISIBLE MAN 43 494 18 672 280
6 THE DEMON INSIDE 39 963 2 50 232
7 FILLES DE JOIE 28 192 2 28 192
8 RADIOACTIVE 25 701 16 69 150
9 L'APPEL DE LA FORET 22 152 19 1 203 400
10 NOUS, LES CHIENS... 22 113 2 22 113

Source: CBO Box office

Nos Podcasts