Top 25 des meilleures comédies musicales de tous les temps

Publié par Sévan Lesaffre le 26 avril 2018
The Rocky Horror Picture Show - affiche

The Rocky Horror Picture Show – affiche

The Rocky Horror Picture Show de Jim Sharman (1975)

Adapté de la comédie musicale éponyme créée par Richard O’Brien à Londres en 1973, The Rocky Horror Picture Show est considéré comme le premier et l’unique « film d’horreur rock musical » de l’histoire du cinéma. Produit par la Fox et pourtant un échec à sa sortie, il devient avec le temps un film-culte, moteur d’un véritable phénomène. Il s’agit de l’oeuvre qui tient l’affiche nocturne le plus longtemps. Elle suscite la participation de nombreux fans qui crient, se déguisent et chantent dans les salles. Au Studio Galande à Paris, une troupe interprète même le film devant l’écran.

 

De jeunes mariés innocents, Brad (Barry Bostwick) et Janet (Susan Sarandon), se retrouvent dans une soirée déjantée organisée par le travesti fou Frank-N-Furter (Tim Curry) dans son château. Ce dernier se prend pour le docteur Frankenstein et attend, en jarretelles, le réveil de sa créature destinée à assouvir tous ses caprices.

 

Jim Sharman (Shirley Thompson versus the Aliens, The Night, The Prowler, Shock Treatment) marque nettement une distance avec la comédie musicale pure et déroute le public de l’époque avec cet hymne à la transgression, mené par un savant-fou « transsexuel travesti de Transylvanie ». Tourné dans les studios de Bray, temple des films d’horreur anglais, The Rocky Horror Picture Show s’empare de l’imagerie de l’outrance, du hard rock et du SM tandis que son esthétique rend hommage à La Fiancée de Frankenstein et aux films de série B.

 

Porté par ses nombreux personnages déjantés et sa délirante distribution (Richard O’Brien dans le rôle du sinistre domestique Riff Raff, Patrica Queen dans celui de Magenta, mais aussi Meat Loaf effectuant une apparition légendaire en rockeur teigneux allumé), The Rocky Horror Picture Show ne peut laisser indifférent. En outre, il confirme la popularité de l’opéra rock. Le leader des Rolling Stones, Mick Jagger s’intéressa d’ailleurs au rôle de Frank-N-Furter tandis que Vincent Price fût d’abord pressenti pour incarner le criminologue au lieu de Charles Gray, finalement retenu.

 

Commentaires

A la Une

Madi : Duncan Jones prépare la suite de Moon et de Mute en roman graphique

Le cinéaste britannique a ouvert un kickstarter afin de financer Madi : Once Upon A Time In The Future, sa BD située… Lire la suite >>

[À l’écoute] Quand la trilogie originelle Star Wars fut adaptée en feuilleton radiophonique

En 1981, 1983 et 1996, la saga de George Lucas a été transposée en feuilleton radio. Une version romancée des… Lire la suite >>

Heroes & Villains : David Robert Mitchell s’essaie au film de super-héros

Le réalisateur de Under The Silver Lake et de It Follows s’apprête faire son entrée dans l’univers des super-héros avec… Lire la suite >>

Tenet : second trailer à rebours pour le nouveau Christopher Nolan

Le prochain thriller de Christopher Nolan se dévoile davantage dans une bande-annonce qui révèle une part de son mystère déroutant…. Lire la suite >>

Snyder Cut : la version de Justice League par Zack Snyder sur HBO Max en 2021

La tant attendue « Snyder Cut » de Justice League sortira en 2021 sur la plateforme HBO Max et devrait durer 4… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts