Top 25 des meilleures comédies musicales de tous les temps

Publié par Sévan Lesaffre le 26 avril 2018
Top Comedies Musicales

Top Comédies Musicales

À l’occasion du quarantième anniversaire de Grease, qui sera projeté à Cannes Classics en version restaurée au 71e Festival de Cannes, en présence de John Travolta, et de sa nouvelle édition 4K disponible dans les bacs, CineChronicle vous propose un top 25 des meilleures comédies musicales de tous les temps.

 

 

 

Hollywood et notamment les studios MGM en tête, avec la puissante et brillante Unité Freed, sont le berceau de la comédie musicale, genre typiquement américain. Grâce aux progrès techniques constants apportés par le cinéma sonore, les États-Unis misent sur la comédie musicale pour divertir un public qui a besoin de s’évader, de rêver à un lendemain meilleur et de s’échapper du quotidien.

 

D’abord dite « classique », elle connaît un essor pendant la Grande Dépression de 1929. La comédie musicale permet également à la MGM de devenir la première puissance économique hollywoodienne, alors que la guerre déchire l’Europe (pendant la Seconde Guerre mondiale, les vedettes made in Hollywood, notamment Judy Garland et Betty Grable, devront se produire pour les troupes au front).

 

Pensés à l’époque comme une véritable stratégie commerciale, les films musicaux sont la clé du succès pour les nababs qui se reposent sur l’envie de rire des spectateurs. Il s’agit de plaire et de divertir tout en se pliant aux règles de censure strictes ; celles du code Hays appliqué depuis 1934. Le studio « fidélise » son public en lui donnant à voir non seulement un genre de films qu’il aime, appuyé par la mise en scène sophistiquée de la star, mais aussi grâce à l’esthétique flamboyante de la Metro, laquelle inspirera un grand nombre de réalisateurs. Caractérisée par des numéros de danse et des mises en scène toujours plus grandioses et recherchées (avec notamment le pionnier Busby Berkeley, maître de la caméra mobile, elle se déploie avec les progrès du cinéma en couleurs.

 

La comédie musicale devient le témoin d’un important savoir-faire artistique dès la fin des années 1930 et confirme les pouvoirs de l’industrie du cinéma de l’époque. On en distingue deux types majeurs : le « straight musical » différent du « backstage musical » (qui propose une réflexion sur le monde de la scène), styles qui vont perdurer jusqu’à une évolution progressive du genre vers la modernité. Il faut cependant préciser que, pendant longtemps, le film musical a été refusé en tant que genre cinématographique à part entière ; les comédiens ne pouvant prétendre à remporter l’Oscar dans les années 1940.

 

Retour chronologique donc sur vingt-cinq classiques qui ont marqué ce genre indémodable : « 100% all-talking, 100% all-singing, 100% all-dancing ».

 

Sévan Lesaffre

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts