Roman graphique / Sergio Leone de Noël Simsolo et Philan : critique

Publié par Jacques Demange le 23 avril 2020

Résumé : Espagne, 1965. Sur le plateau de Et pour quelques dollars de plus, Sergio Leone, qui signe désormais ses films de son vrai nom, s’entretient avec un journaliste pour évoquer son parcours… Fils de l’un des pionniers du cinéma italien, Sergio grandit dans l’Italie fasciste de Mussolini. C’est dans ce contexte trouble qu’il se passionne pour la littérature et le cinéma américains. Au sortir de la guerre, il fait ses premières armes, devenant l’assistant des plus grands réalisateurs de son époque comme Orson Welles ou William Wyler (pour qui il réalise la mythique scène de course de chars dans Ben Hur). Lassé du péplum, il inaugurera malgré tout sa carrière de réalisateur avec Le Colosse de Rhodes : film qui lui permet de se moquer insidieusement des codes d’un genre qu’il dénigre. Mais en déconstruisant ce genre, il lui donne une nouvelle naissance. À l’instar du western, à qui il offrira des années plus tard un nouveau souffle… et quelques-uns de ses plus grands chefs-d’œuvre. Déjà auteur d’un livre d’entretien de référence avec le cinéaste, Noël Simsolo nous raconte par le détail la vie et la carrière du mythique Sergio Leone, inventeur du western spaghetti et probablement l’un des cinéastes les plus cultes de tous les temps.

♥♥♥♥

 

Sergio Leone - Glenat

Sergio Leone – Glénat

Aux oreilles des cinéphiles, le nom de Sergio Leone résonne comme la concrétisation d’une rencontre. Rencontre de l’Histoire et de ses légendes, de l’Italie et de l’Amérique, du baroque et du naturalisme. Noël Simsolo, réalisateur, scénariste, comédien, romancier et historien du cinéma, choisit de conférer à son récit la forme d’une authentique fresque biographique. Fils de Roberto Roberti, pionnier de l’industrie cinématographique italienne et communiste convaincu, le jeune Leone grandit dans une défiance à l’égard des autorités fascistes de son pays. Son imaginaire, il le nourrit de lectures importées de cet autre monde peuplé de déserts arides et de plaines verdoyantes, de valeureux cow-boys et de menaçants indiens. Puis, l’âge de raison et la découverte de l’envers du décor. L’Italie de l’après-guerre accueille les innovations du néoréalisme et ouvre les portes de ses studios aux tournages hollywoodiens. Leone fait ses classes auprès de De Sica, Orson Welles ou Raoul Walsh, naviguant entre la vie captée sur le vif et les décors de carton-pâte, le noir et blanc granuleux et la magie du Technicolor, la pauvreté la plus crue et le faste le plus édulcoré. Toute sa manière est déjà là, sommeillant dans ces années d’apprentissage qui donneront naissance à un maître du Septième art.  L’accès à la maturité signe le début de son voyage vers son Ouest de Cocagne. Avec Eastwood et Morricone à ses côtés, Leone déconstruit pour mieux bâtir les fondements du western transalpin. Noël Simsolo souligne donc la cohérence de cette métamorphose, son écriture s’appréciant pour ce qu’elle est en premier lieu : une solide biographie de réalisateur. Le dessin de Philan (Jeu de dames ; Tupac) se place sous le signe du mouvement.

 

Sergio Leone
 

 

Le trait est subtil et maintenu en suspens pour mieux se poursuivre de case en case et de tournage en tournage. Le choix du noir et blanc permet d’offrir à l’ensemble une tournure personnelle. C’est un souvenir qui se raconte ici, une série de passages que raccorde la mémoire du cinéaste. Entre frustrations et accomplissements, la légende Leone assure ses assises : les images en mouvement et le panache d’un style visuel incomparable. La bande dessinée se prête donc magnifiquement bien à ce récit d’une ultime rencontre entre deux disciplines aussi familières que différentes. Leone, grand cinéaste de la rencontre, certes, mais grand conciliateur des opposés, par ailleurs.

 

 

 

  • SERGIO LEONE
  • Auteurs : Noël Simsolo (scénario) et Philan (dessin)
  • Éditions : Glénat
  • Collection : 9 ½
  • Date de parution : 24 avril 2019
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 184 pages
  • Tarif : 22,50 € – Disponible également en version numérique

Commentaires

A la Une

Tomb Raider : Phoebe Waller-Bridge prépare une série dérivée pour Amazon

L’héroïne des jeux vidéo Tomb Raider reprendra bientôt vie sur le petit écran, dans une série créée par Phoebe Waller-Bridge…. Lire la suite >>

Jennifer Aniston et Julia Roberts échangent leurs corps dans le prochain film de Max Barbakow

La nouvelle comédie de Max Barbakow réunira Julia Roberts et Jennifer Aniston, dans le corps l’une de l’autre.    … Lire la suite >>

Michael Jackson sera incarné par son neveu dans un biopic signé Antoine Fuqua

Jaafar Jackson prendra les traits de son oncle Michael Jackson dans un biopic qui sera réalisé par Antoine Fuqua, avec… Lire la suite >>

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts