‘American Masters’ débute sa 25e saison avec Jeff Bridges – dernier artiste à être honoré – dans le documentaire ‘Jeff Bridges : The Dude Abides’, diffusé en première le mercredi 12 Janvier à 20h sur le réseau PBS.

.

.

Jeff Bridges alias The Dude dans The Big Lebowski, a accepté de laisser les spectateurs entrer dans sa vie le temps d’un documentaire de 90 minutes pour la série American Masters, diffusée sur PBS. Réalisé par Gail Levin et produit entre autres par Neil Koenigsberg, qui a financé plusieurs des films de l’acteur (American Heart, Hidden in America, Texasville), le film débute moins d’un an après que Jeff Bridges ait remporté l’Oscar du Meilleur Acteur pour son rôle de Bad Blake dans Crazy Heart. Cela coïncide également avec son retour dans la peau de Kevin Flynn dans Tron Legacy, suite de Tron en 1982, et dans le remake de True Grit des frères Coen, qui l’ont dirigé dans The Big Lebowski en 1998.

.

« Jeff Bridges est l’un de nos grands acteurs de cinéma », explique Susan Lacy, créatrice de la série et productrice des American Masters, qui a remporté 7 fois le trophée Emmy Award pour ses séries non fictionnelles remarquables en prime-time. « Il a une incroyable puissance de travail, mais la plupart d’entre nous ne sait pas qui il est réellement, un homme de la Renaissance moderne, prodigieusement talentueux dans tous les arts ». Qualifié  par l’intraitable et controversée critique Pauline Kael – dont son dernier livre Chroniques Américaines est paru en octobre 2010 – « d’acteur le plus naturel et le moins conscient de son image qui ait jamais existé », Jeff Bridges a exercé son art pratiquement toute sa vie. Dans ce documentaire, des réalisateurs (Terry Gilliam, Taylor Hackford et Peter Bogdanovich), des acteurs (Robin Williams, Robert Duvall, John Goodman et Stacey Keach), des actrices (Cybill Shepherd, Mercedes Ruehl et Karen Allen) ou encore des musiciens (T-Bone Burnett et Michael McDonald) – qui ont collaboré avec lui – évoquent dans des interviews la durée et la place du travail de l’acteur..

.

Jeff Bridges a fait ses débuts avec son frère Beau dans le show The Lloyd Bridges Show de leur père Lloyd Bridges (Y a-t-il enfin un pilote dans l’avionHot Shots !). Il se révèle sur grand écran en 1971 dans le film en noir et blanc La Dernière Séance (The Last Picture) de Peter Bogdanovich et obtient une nomination à l’Oscar du Meilleur Acteur pour un second rôle, la première de cinq. Bridges a ensuite interprété des rôles originaux dans des films notables – emblématiques de chaque génération et de chaque genre – tels King KongStarman de John Carpenter, A double tranchantHuit millions de façons de mourir de Hal Ashby, Contre toute attenteSusie et les Baker BoysTucker de Francis Ford Coppola, Fisher King de Terry Gilliam, Lame de Fond de Ridley Scott, Iron Man de Jon Favreau, Les Chèvres du Pentagone et bien sûr Crazy Heart, puis prochainement dans Tron Legacy et True Grit. Par ailleurs, l’acteur développe des traits de caractère qui prouvent un comportement authentique et sans affectation en dépit de sa célébrité. Ses centres intérêts, au-delà de son talent d’acteur, révèlent des dons pour la musique – il a récemment fait une tournée avec son groupe ‘The Abiders’ -, la photographie, la peinture, la poterie et occasionnellement la viniculture. Durant le tournage de ses films, il a pris des photos des artistes et des équipes techniques, puis les a rassemblées dans un album original, intitulé Pictures, qui est paru en 2003. Ses photos ont également fait l’objet d’expositions à Los Angeles, New York et Londres…

.

.

.

Extrait de ‘Jeff Bridges : The Dude Abides’ où l’acteur visite la boutique ‘The Little Lebowski’, dédié à des pièces de collection, dans Greenwich Village, et explique comment il a commencé à participer au film des frères Coen et pourquoi il a failli ne pas prendre le rôle emblématique du Dude. Diffusion en première le mercredi 12 Janvier à 20h sur le réseau PBS.

.

.

Extrait d’une des répliques cultes ‘The Dude Abides’ dans ‘The Big Lebowski’

.

.

.

Articles sur le même thème

  1. ‘Faites le mur’ : la révélation d’un OFNI signé Banksy !
  2. ‘Wishful Drinking’ : la Princesse Leia décape sur HBO
  3. ‘Public Speaking’ : Scorsese signe un documentaire HBO
  4. When you’re strange : is everybody in ?
  5. Cleveland vs Wall Street : captivant !

.

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts