Trader dans une grande banque new-yorkaise, Erwan mise, joue et gagne. Mais il en veut plus, toujours plus. Lorsqu’il tombe sur un article consacré à la climatologie dans une revue scientifique, il a l’intuition d’une corrélation entre les variations climatiques et les flux boursiers. Persuadé d’avoir mis la main sur la formule magique qui fera de lui le maître des marchés financiers, il persuade Sybille, la scientifique auteur de l’article, de modéliser sa vision et de créer un « hedge fund ». D’abord réticente, elle se laisse convaincre de le suivre. Erwan finit par se prendre à un jeu où tous les coups sont permis…

.

.

Une rentrée cinéma 2010 sur fond de crise financière ! Après le documentaire coup de poing sur les subprimes avec Cleveland contre Wall Street sorti le 18 août, suivi prochainement de Wall Street 2 : l’argent ne dort jamais d’Oliver Stone le 29 septembre et d’Inside Job de Charles Ferguson, dont la date de sortie reste encore inconnue, place à Krach de Fabrice Genestal !

.

Dix ans après son premier long-métrage La Squale (nominé aux César 2001 en tant que Meilleure première œuvre) se déroulant en plein cœur des cités, cet ancien professeur de français à Sarcelles se plonge cette fois dans les sphères de la haute finance. Le cinéaste s’intéresse à l’univers fermé du hegde funds (fonds d’investissement non cotés à vocation spéculative, dont les résultats sont théoriquement déconnectés des performances des marchés d’actions et d’obligations). Inspiré de l’affaire LTCM inconnue du public, relatant les pertes considérables par une équipe de traders, d’un hedge funds basé sur un modèle mathématique qui leur a permis d’obtenir des performances incroyables, Genestal offre à l’arrivée avec Krach une version Wall Street à la française plutôt nerveuse, épure et intelligible.

.

.

Cependant, Genestal propose un scénario – coécrit avec Paul Besson, mathématicien devenu trader –  proche du crédible, mais qui peine pourtant à décrocher la martingale. Dans le décor épuré d’un open space truffé d’écrans d’ordinateurs avec des graphiques, des pourcentages et des chiffres où l’action principale se déroule, Krach penche plutôt vers le factice, le tape à l’œil et le caricatural. Ce thriller financier – tourné en seulement 7 semaines – renvoie malheureusement à des clichés et des situations attendues sur fond de sexe, alcool & drogue et sur le parallèle symbolique entre l’attirance pour les sports extrêmes et les prises de risque. Krach a du mal à prendre et souffre de la comparaison avec les films plus sobres de Wall Street d’Oliver Stone ou encore de Trader de James Dearden.

.

Toutefois, au delà des extorsions d’un système codé, Genestal offre un casting de qualité, de Michael Madsen à Charles Berling, et réussit à construire le portrait d’un trader borderline en équilibre sur un fil, où se mêlent ambition, mythomanie, déshumanisation, avidité, conviction d’un pouvoir suprême, bluff, starisation, solitude et rythme de vie effréné. Erwan incarné par un Gilles Lellouche mi-golden boy/mi-tête brûlée, porte toutes ces facettes.

.

Genestal va donc à l’essentiel de son sujet – probablement trop – dans « la mécanique du joueur », dont il fait un « résumé de la vie moderne » : « soit le système te détruit et tu quittes la partie définitivement, soit tu t’accroches à la moindre chose positive et tu vis en entretenant cet espoir ». Une mécanique qui rappelle plus ou moins celle évoquée par Charlie Sheen dans Wall Street : « toute victoire se fonde sur la duperie. Si ton ennemi t’est supérieur, esquive-le. S’il est coléreux, irrite-le. Si tu es de même force que lui, bats toi. Sinon romps le combat et réévalue… ».

.

.

‘Krach’ de Fabrice Genestal en salles le 1er septembre

.

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts