C’est dans la salle du Casino de Deauville de 250 places que s’est déroulée la projection des Docs de l’Oncle Sam. Regard sur le documentaire ‘Jean-Michel Basquiat : The radiant child’.

.

.

Jean-Michel Basquiat : The radiant child suit le parcours exceptionnel de cet enfant prodige que la gloire a détruit. Tourné il y a 20 ans, ce film n’avait jamais été visionné, suite à son décès quelques mois après la fin du tournage. Ce document repose à la fois sur les témoignages de ceux qui lui ont été proches et sur l’interview rare recueillie par la réalisatrice et amie de Basquiat, Tamra Davis. Elle raconte comment, tel un météore, ce jeune artiste de génie, au visage enfantin et au sourire tendre, a traversé notre siècle en laissant une empreinte indélébile. Basquiat s’est fait connaître par l’art du graffiti sur les murs des taudis de Manhattan, sous le pseudo de Samo (SAMe Old shit). On suit la chronologie de ses galères (sa vie dans la rue), de ses premiers succès, de son accès au statut de rock star, de sa soudaine richesse qui va le conduire à tous les excès. Le documentaire présente son travail, depuis les tous premiers dessins naïfs, qui progressivement va atteindre la maturité pour enfin se terminer sur des chefs d’œuvres prémonitoires, avec ce style si particulier, original et violent. S’il a bénéficié de l’esprit débridé des années 70 où tout était possible, il a aussi souffert du racisme de la part de ses pairs dans les années 80. Il rencontre Andy Warhol avec lequel il va travailler et nouer des liens d’amitié importants. Il commence à consommer de l’héroïne et c’est la descente aux enfers. Il mourra le 12 aout 1988, après sa cure de désintox. Le rythme rapide du film est à l’image de ce jeune homme charismatique – reconnu internationalement comme l’un des plus grands artistes du XXème siècle – dont le temps était compté.

.

par GGJ

.

‘Jean-Michel Basquiat : The radiant child’ en salles le 13 octobre 2010

.

.

A suivre American GrindhouseWaking sleeping beauty

.

Articles sur le même thème

  1. Deauville 2010 : Buried, The Dry Land et l’Irak
  2. Deauville 2010 : Rendez-vous avec Terry Gilliam
  3. Deauville 2010 : premier contact avec la compétition
  4. Kaboom : explosif !
  5. Deauville 2010 : les femmes à l’honneur des Nuits Américaines
  6. Deauville 2010 : hommage à Gilliam, Bening et Araki !
  7. Deauville 2010 : stars, master class et séries TV
  8. Deauville 2010 : les premières !
  9. Deauville 2010 : la sélection !

Commentaires

A la Une

Pacifiction : une bande annonce pour le thriller à Tahiti d’Albert Serra

Les films du losange a livré des images de Pacifiction – Tourment sur les îles, le nouveau film d’Albert Serra,… Lire la suite >>

Megalopolis : Le tournage du prochain Coppola commence cet automne

Francis Ford Coppola a terminé le casting de Megalopolis, son drame épique qu’il va tourner cet automne en Géorgie.  … Lire la suite >>

Dune – The Sisterhood : Emily Watson et Shirley Henderson au casting de la série d’HBO Max

Emily Watson et Shirley Henderson seront les têtes d’affiche de la série Dune : The Sisterhood, un préquel de Dune… Lire la suite >>

Diane Kruger en Marlène Dietrich dans la série de Fatih Akin

En 2017, Diane Kruger remportait le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes pour son rôle dans In the fade…. Lire la suite >>

Le Flic de Beverly Hills 4 : Kevin Bacon rejoint le casting du film Netflix

Le quatrième épisode de la fameuse saga policière prend forme doucement mais sûrement, avec l’arrivée de Kevin Bacon.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 229 620 2 564 979
2 SMILE 226 686 1 226 686
3 JUMEAUX MAIS PAS TROP ! 210 444 1 210 444
4 SANS FILTRE 179 786 1 179 786
5 UNE BELLE COURSE 117 217 2 297 251
6 THE WOMAN KING 100 875 1 100 875
7 LES ENFANTS DES AUTRES 97 702 2 240 104
8 DON'T WORRY DARLING 91 621 2 242 893
9 REVOIR PARIS 82 084 4 457 404
10 KOMPROMAT 81 146 4 549 675

Source: CBO Box office

Nos Podcasts