C’est dans la salle du Casino de Deauville de 250 places que s’est déroulée la projection des Docs de l’Oncle Sam. Regard sur le documentaire ‘Jean-Michel Basquiat : The radiant child’.

.

.

Jean-Michel Basquiat : The radiant child suit le parcours exceptionnel de cet enfant prodige que la gloire a détruit. Tourné il y a 20 ans, ce film n’avait jamais été visionné, suite à son décès quelques mois après la fin du tournage. Ce document repose à la fois sur les témoignages de ceux qui lui ont été proches et sur l’interview rare recueillie par la réalisatrice et amie de Basquiat, Tamra Davis. Elle raconte comment, tel un météore, ce jeune artiste de génie, au visage enfantin et au sourire tendre, a traversé notre siècle en laissant une empreinte indélébile. Basquiat s’est fait connaître par l’art du graffiti sur les murs des taudis de Manhattan, sous le pseudo de Samo (SAMe Old shit). On suit la chronologie de ses galères (sa vie dans la rue), de ses premiers succès, de son accès au statut de rock star, de sa soudaine richesse qui va le conduire à tous les excès. Le documentaire présente son travail, depuis les tous premiers dessins naïfs, qui progressivement va atteindre la maturité pour enfin se terminer sur des chefs d’œuvres prémonitoires, avec ce style si particulier, original et violent. S’il a bénéficié de l’esprit débridé des années 70 où tout était possible, il a aussi souffert du racisme de la part de ses pairs dans les années 80. Il rencontre Andy Warhol avec lequel il va travailler et nouer des liens d’amitié importants. Il commence à consommer de l’héroïne et c’est la descente aux enfers. Il mourra le 12 aout 1988, après sa cure de désintox. Le rythme rapide du film est à l’image de ce jeune homme charismatique – reconnu internationalement comme l’un des plus grands artistes du XXème siècle – dont le temps était compté.

.

par GGJ

.

‘Jean-Michel Basquiat : The radiant child’ en salles le 13 octobre 2010

.

.

A suivre American GrindhouseWaking sleeping beauty

.

Articles sur le même thème

  1. Deauville 2010 : Buried, The Dry Land et l’Irak
  2. Deauville 2010 : Rendez-vous avec Terry Gilliam
  3. Deauville 2010 : premier contact avec la compétition
  4. Kaboom : explosif !
  5. Deauville 2010 : les femmes à l’honneur des Nuits Américaines
  6. Deauville 2010 : hommage à Gilliam, Bening et Araki !
  7. Deauville 2010 : stars, master class et séries TV
  8. Deauville 2010 : les premières !
  9. Deauville 2010 : la sélection !

Commentaires

A la Une

Bande-annonce finale pour Men In Black International

Sony Pictures a livré la bande-annonce finale pour Men In Black International de F. Gary Gray, spin-off de la trilogie… Lire la suite >>

Bond 25 : le casting complet dévoilé 

Les producteurs de Bond 25 ont dévoilé le casting du film. Rami Malek, Ana de Armas, Lashana Lynch, Billy Magnussen,… Lire la suite >>

Le comédien Jean-Pierre Marielle s’est éteint à l’âge de 87 ans 

L’acteur Jean-Pierre Marielle, monument du cinéma français et figure de la « bande du Conservatoire », est décédé des suites d’une longue… Lire la suite >>

Ben Affleck revient à la réalisation avec le drame historique Ghost Army

Ben Affleck repasse derrière la caméra trois ans après Live by Night, avec Ghost Army, un drame historique dans lequel il… Lire la suite >>

Leonardo DiCaprio en pourparlers pour Nightmare Alley de Guillermo Del Toro

Guillermo Del Toro réalisera cet automne Nightmare Alley, remake du film noir datant de 1947, dans lequel pourrait jouer Leonardo… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AFTER - CHAPITRE 1 624 513 1 624 513
2 LA MALEDICTION DE LA DAME BLANCHE 316 075 1 316 075
3 DUMBO 260 960 4 1 795 479
4 TANGUY, LE RETOUR 215 129 2 701 763
5 LE PARC DES MERVEILLES 186 020 3 936 285
6 SIMETIERRE 184 258 2 569 512
7 SHAZAM ! 176 118 3 914 420
8 ROYAL CORGI 147 022 2 431 520
9 JUST A GIGOLO 133 641 1 133 641
10 CAPTAIN MARVEL 112 060 7 3 170 512

Source: CBO Box office

Nos Podcasts