Cinq jours séparent Peter Highman du jour où il deviendra père pour la première fois. Tandis qu’il se dépêche de prendre un vol au départ d’Atlanta pour être à ses côtés de sa femme pour la naissance, ses meilleures intentions s’en vont à vau-l’eau. Une rencontre 
fortuite avec Ethan Tremblay, un acteur en quête de reconnaissance, force Peter à faire de l’autostop dans une virée qui va le mener à travers le pays, détruisant au passage plusieurs voitures, de nombreuses amitiés et sa dernière résistance.

.

.

Le spécialiste en comédie déjantée, qui a révélé le drôlissime Zach Galifianakis et le sexy Bradley Cooper, continue sur sa lancée du road trip qu’il affectionne particulièrement. Entre deux Hangover (dont le prochain opus est prévu pour 2011), Todd Phillips propose une énième traversée chaotique de l’Amérique, depuis Road Trip en 2000, son premier long-métrage de fiction, avec toujours son producteur attitré Dan Goldberg.

.

A l’arrivée, Date Limite (Due Date) offre une trame narrative mince, simple et classique, moins puissante et sans l’étincelle de The Hangover (Very Bad Trip), mais qui reste néanmoins pêchue, burlesque et décalée avec des dialogues loufoques. Il mise également sur deux artistes qui sont des valeurs sûres. Robert Downey Jr – dont les années renforcent la densité de son jeu d’acteurs à multiples facettes – incarne Peter Highman, un architecte psychorigide et irascible qui va devenir père pour la première fois. Zach Galifianakis – future star de l’entertainment – se jette dans la peau d’Ethan Tremplay, un aspirant comédien totalement impassible, gaffeur et maladroit, qui vient de perdre son père et dont le seul compagnon est son bulldog Sonny.

.

Todd Phillips part du postulat classique de deux hommes diamétralement opposés, amenés malgré eux à faire un bout de chemin ensemble sur 3600 km, d’Atlanta à L.A, dans un temps très bref, au cours de ce que va devenir par la force des événements, un véritable voyage initiatique. Rien de révolutionnaire dans ce pitch souvent traité au cinéma. Cependant les coscénaristes Alan R. Cohen et Alan Freedland proposent une anti-alchimie entre les personnages – instaurée dès le début par le cinéaste – qui opère et accroche finalement plutôt bien et de manière honnête. Même si les personnages de Phillips ne sont pas aussi percutants, les duos improbables ont souvent fait recettes au box office dans l’histoire du Septième Art : Steve Martin/John Candy (Un Ticket pour Deux), Jerry Lewis/Dean Martin (My Friend Irma…), Gérard Depardieu/Pierre Richard (La Chèvre) ou encore Lino Ventura/Jacques Brel (L’emmerdeur)…

.

La dimension comique repose certes essentiellement sur le jeu des acteurs, mais Phillips et ses scénaristes ont su éviter les écueils d’appuyer ou de sombrer dans les gags trop téléphonés, trop bourrins ou trop longs qui auraient pu briser le rythme des scènes. De Forrest Gump au Parrain, de la guerre en Irak aux handicapés, des terroristes à la douane, des enfants battus à l’adultère, de la drogue aux bombes, Date Limite offre des moments mémorables, réjouissants et très cocasses avec beaucoup d’humanité et d’authenticité. Dans ce road movie, on retrouve la magnifique et rock Juliette Lewis, dirigée pour la troisième fois par Phillips après Retour à la Fac et Starsky & Hutch, qui incarne une dealeuse – et Jamie Foxx (Soliste avec Robert Downey Jr.) dans le rôle d’un ancien camarade de fac et ami de Peter. Le tout est rythmé par une bande originale psychédélique et rock’n’roll avec Hey you (Pink Floyd), Sweet Jane (Lou Reed), Amazing Grace (Rod Stewart) ou encore Old Man (Live at Massey Hall) de Neil Young.

.

.

‘Date Limite’ de Todd Phillips, en salles le 10 novembre 2010

.

.


Commentaires

A la Une

La suite de Ready Player One va sortir en roman dans les prochains mois

Intitulée Ready Player Two, la suite du roman Player One paraîtra le 24 novembre prochain aux États-Unis.      … Lire la suite >>

The Hand of God : Paolo Sorrentino retourne à Naples pour son prochain film pour Netflix

Probablement dédié à l’illustre footballeur Diego Maradona, The Hand of God marque le retour du réalisateur dans sa ville natale… Lire la suite >>

I’m Thinking of Ending Things : l’intriguant thriller écrit par Charlie Kaufman pour Netflix

Le scénariste adepte des histoires sinueuses a écrit et réalisé l’adaptation du roman horrifique I’m Thinking of Ending Things de… Lire la suite >>

Un jour sans fin pourrait être décliné en série

Le fameux Jour de la marmotte maintes fois vécu par Bill Murray pourrait revenir sur le petit écran, dans une… Lire la suite >>

Yes, God, Yes : Natalia Dyer se laisse aller à la tentation dans un trailer divinement drôle

La star de Stranger Things poursuit ses débuts au cinéma dans un premier rôle hilarant, celui d’une lycéenne catholique confrontée… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts