David Fincher travaille en tant que producteur exécutif sur un projet de biopic sur la photographe américaine Dorothea Lange dans un film indépendant.

 

 

'Mère itinérante' - Dorothea Lange

Selon Collider, le réalisateur de The Social Network s’intéresse à nouveau à un biopic mais cette fois au titre de producteur exécutif, avec à la réalisation potentielle, Leslie Dektor. Angela Workman est chargée de travailler sur le scénario centré sur la vie de la photographe Dorothea Lange, qui a réalisé des clichés célèbres pendant la période de la Grande Dépression, après le Krach boursier de 1929 aux Etats-Unis.

 

Dorothea Lange, née en 1895 et décédée en 1965, était portraitiste dans son studio à San Francisco, lorsqu’elle décide au début de la Grande Dépression, de déplacer son objectif vers la rue et de s’intéresser aux chômeurs et aux sans abris. Ses images évocatrices d’ouvriers au chômage et de fermiers dépossédés de leurs biens auraient inspiré John Steinbeck dans son écriture de Les raisins de la colère. Ses clichés ont attiré l’attention de l’Administration de Réinstallation (Resettlement Administration RA) appelée plus tard l’Administration d’Assurance Paysanne (Farm Security Administration FSA) et conduit à son recrutement. Cet organisme avait besoin d’informations sur le terrain. De 1935 à 1939, le travail de Lange pour la RA et la FSA a révélé la situation désespérée des pauvres et des oubliés – particulièrement des métayers, des familles de fermiers déplacées et des migrants – à l’attention du public. Diffusés gratuitement dans les journaux à travers le pays, ses images poignantes sont devenues des symboles de cette période de l’entre-deux-guerres américaine.

 

La photo la plus célèbre de Dorothea Lange est titrée Mère itinérante. Des années plus tard elle a expliqué son processus de pensée quand elle a pris la photo : « J’ai vu et approché cette mère affamée et désespérée, comme attirée par un aimant. Je ne me souviens pas comment je lui ai expliqué ma présence ni celle de mon appareil, mais je me rappelle qu’elle ne m’a posé aucune question. J’ai pris cinq clichés, en travaillant de plus en plus près et toujours dans la même direction. Je ne lui ai pas demandé son nom ni son histoire. Elle m’a donné son âge, elle avait 32 ans. Elle a expliqué qu’ils se nourrissaient de légumes congelés provenant des champs environnants et d’oiseaux que les enfants tuaient. Elle venait de vendre les pneus de sa voiture pour acheter de la nourriture. Ensuite elle s’est assise dans cet appentis avec ses enfants blottis contre elle ; elle semblait savoir que mes photos pourraient l’aider et en retour elle m’a aidé. Il y avait une sorte d’égalité dans cette situation. »

 

 

Articles sur le même thème

  1. David Fincher a posé une option sur le roman Panic Attack
  2. Trailer officiel de Millenium l’homme qui n’aimait pas les femmes
  3. MGM et Sony Pictures partenaires financiers sur The Girl with the Dragon Tattoo
  4. Kevin Spacey en politicien véreux dans la série de David Fincher
  5. The Social Network : Fincher/Sorkin, du grand 7ème Art ! (critique)

 

Commentaires

A la Une

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

La suite de Ready Player One va sortir en roman dans les prochains mois

Intitulée Ready Player Two, la suite du roman Player One paraîtra le 24 novembre prochain aux États-Unis.      … Lire la suite >>

The Hand of God : Paolo Sorrentino retourne à Naples pour son prochain film pour Netflix

Probablement dédié à l’illustre footballeur Diego Maradona, The Hand of God marque le retour du réalisateur dans sa ville natale… Lire la suite >>

I’m Thinking of Ending Things : l’intriguant thriller écrit par Charlie Kaufman pour Netflix

Le scénariste adepte des histoires sinueuses a écrit et réalisé l’adaptation du roman horrifique I’m Thinking of Ending Things de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts