Des idées de cadeaux pour Noël ? Ca tombe bien ! Warner Bros. France a annoncé dans son communiqué de presse la belle sortie en DVD de la collection Forbidden Hollywood comportant 17 films interdits, rares et produits pendant l’ère du Pré-Code Hollywoodien. Ces oeuvres classiques introuvables, avec en vedette les plus grandes stars hollywoodiennes de l’époque telles James Cagney, Clark Gable et Barbara Stanwyck, n’ont pour la plupart jamais été diffusées en France sur grand écran. Découvrez ci-dessous la liste des films disponibles à compter du 17 décembre prochain.

 

 

LES TRÉSORS WARNER

COLLECTION ‘FORBIDDEN HOLLYWOOD’

.

BABY FACE de Alfred E. Green (1933)

BLONDIE JOHNSON de Ray Enright (1933)

FIVE STAR FINALE de Mervyn Leroy (1931)

FOOTLIGHT PARADE de Lloyd Bacon (1933)

FRISCO JENNY de William A. Wellman (1932)

HEROS A VENDRE de William A. Wellman (1933)

ILLICIT de Archie Mayo (1931)

MANHATTAN MELODRAMA de W.S. Van Dyke (1934)

LE BATAILLON DES SANS AMOURS de Archie Mayo (1933)

ROSE DE MINUIT de William A. Wellman (1933)

THE OFFICE WIFE de Lloyd Bacon (1930)

OTHER MEN’S WOMEN de William A. Wellman (1931)

PICTURE SNATCHER de Lloyd Bacon (1933)

THE PURCHASE PRICE de William A. Wellman (1932)

SAFE IN HELL de William A. Wellman (1931)

WILD BOYS OF THE ROAD de William A. Wellman (1933)

WONDER BAR de Lloyd Bacon (1934)

.

.

Hollywood et le Code Hays

Au début des années 30, avant qu’Hollywood ne s’impose le respect d’un code de censure régissant la production des films, l’attitude libertaire de l’époque se reflétait au cinéma. Nudité, adultère, prostitution ou encore références à la mafia fleurissent sans contraintes sur les écrans.

.

La censure appliquée à l’industrie cinématographique prend son essor en 1922, suite à trois scandales qui ébranlèrent Hollywood : le procès de Roscoe Arbuckle pour viol et meurtre, l’assassinat jamais élucidé de William Desmond Taylor, et la mort par overdose de l’étoile montante Wallace Reid. En 1930, une nouvelle version du Code de Censure voit le jour pour normaliser les règles à suivre dans plusieurs états, l’apparition de films parlants ayant rendu la simple coupure de scènes jugées offensantes impossible.

.

Cependant, les Studios n’appliquent pas véritablement le code, trop préoccupés par la baisse de fréquentation des salles pendant la Grande Dépression. Ainsi, l’ère Pré-Code est définie dans la littérature par la sortie en 1929 de The Divorcee, mettant en scène Norma Shearer dans le rôle d’une épouse trompée décidant de prendre elle-même un amant pour « rendre la monnaie de sa pièce » à son mari. L’incroyable succès critique et financier du film conduit les Studios à ce mouvement ; bientôt, presque chaque actrice hollywoodienne est sommée de pécher et de se repentir. La série de films sensationnels qui s’ensuit fera finalement émerger Hollywood de la crise économique dans laquelle s’enfonçaient les Studios, et les spectateurs plébiscitent les frissons licencieux qu’ils lui procurent.

.

Cette ère s’achève brusquement le 1er juillet 1934, lorsqu’un groupuscule Catholique extrémiste menace les films de boycott, et que l’Eglise établit une Légion de la Décence pour surveiller la production des films. Les Studios courbent l’échine sous la pression sociale, marquant le début de l’ère de la Censure, qui dura jusqu’à l’établissement du système de classification des films (rating) en 1968.

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : Le Studio Ghibli sera récompensé d’une Palme d’or d’honneur

Pour la première fois de son histoire, le comité d’organisation du Festival de Cannes va décerner une Palme d’Or d’honneur collective à un studio de cinéma. Un choix audacieux pour …

Y a-t-il un flic : Pamela Anderson rejoint Liam Neeson dans le remake 

Le projet de remake de la saga Y a-t-il un flic va raviver la nostalgie de nombreux fans, avec l’arrivée de l’icône Pamela Anderson aux côtés de Liam Neeson.

Cannes 2024 : La Quinzaine des cinéastes dévoile sa sélection officielle

La 56e sélection de la Quinzaine des cinéastes se révèle avec des films indépendants, engagés et atypiques à travers le globe.

Cannes 2024 : La sélection de la Semaine de la Critique

La Semaine de la Critique, qui aura lieu entre le 15 et le 23 mai, a dévoilé sa sélection qui vise toujours à mettre en avant les premiers et seconds longs-métrages.

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 S.O.S FANTOMES : LA MENACE DE GLACE 308 185 1 308 185
2 KUNG FU PANDA 4 300 396 3 1 460 893
3 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 245 400 2 688 104
4 NOUS, LES LEROY 204 366 1 204 366
5 DUCOBU PASSE AU VERT ! 163 343 2 394 526
6 LA MALEDICTION : L'ORIGINE 104 374 1 104 374
7 DUNE DEUXIEME PARTIE 92 500 7 3 957 190
8 LE MAL N'EXISTE PAS 69 187 1 69 187
9 PAS DE VAGUES 63 322 3 328 687
10 ET PLUS SI AFFINITES 58 491 2 208 240

Source: CBO Box office

Nos Podcasts