Au cours d’un voyage en solitaire à travers l’Océan Indien, un homme découvre à son réveil que la coque de son voilier de 12 mètres a été percée lors d’une collision avec un container flottant à la dérive. Privé de sa radio et de son matériel de navigation, l’homme se laisse prendre dans une violente tempête. Malgré ses réparations, son génie marin et une force physique défiant les années, il y survit de justesse. Avec un simple sextant et quelques cartes marines pour établir sa position, il doit s’en remettre aux courants pour espérer se rapprocher d’une voie de navigation et héler un navire de passage. Mais le soleil implacable, la menace des requins et l’épuisement de ses maigres réserves forcent ce marin forcené à regarder la mort en face.

 

♥♥♥♥

 

All is Lost afficheAprès nous avoir expliqué la crise des subprimes dans l’excellent MARGIN CALL (notre critique), nommé à l’Oscar du meilleur scénario original, qui nous plongeait dans les hautes sphères étourdissantes de la finance, le talentueux JC Chandor revient avec une seconde œuvre tout aussi époustouflante dans laquelle il met Robert Redford face à la mort, en lutte contre les éléments en haute mer. L’acteur, réalisateur et producteur américain de 76 ans, qui présentait en mai dernier le thriller SOUS SURVEILLANCE qu’il signait également, ajoute une nouvelle performance magistrale à sa filmographie qui l’est tout autant. Car l’ambition de ALL IS LOST, présenté hors compétition au 66e festival de Cannes, repousse toutes les limites allant bien au-delà d’un Jeremiah Johnson dans lequel il incarnait le rôle-titre devant la caméra de Sydney Pollack, fuyant les hommes dans les hauteurs sauvages des montagnes Rocheuses, ou encore plus particulièrement d’un Seul au Monde de Robert Zemeckis avec Tom Hanks. Car Robert Redford tient prodigieusement la distance pendant 1h45 générant une émotion grandissante dans chaque plan où il fait face à lui-même sans presque aucune ligne de dialogue.

 

All is Lost Robert Redford

 

Avec toute l’expressivité qu’on lui connaît dans le regard, cet acteur magnétique incarne comme une seconde peau ce marin dans l’âme, qui utilise toutes les ressources physiques et intellectuelles possibles jusqu’au system D, pour subsister et réussir à croiser un navire dans l’Océan Indien infini. Car si JC Chandor aborde la thématique du combat d’un homme face à la nature, il signe surtout un impressionnant survival maritime crédible, réaliste, instructif et bouleversant. Le cinéaste va au bout de sa réflexion en confrontant son héros à toutes les épreuves et les intempéries en lui enlevant progressivement tous les moyens de s’en sortir, pour finir par faire face à sa propre mort. De son voilier qu’il tente de réparer à plusieurs reprises et de garder à flots, en passant par son bateau pneumatique de survie avec ses dernières réserves alimentaires, jusqu’à terminer dans une mer ennemie funèbre et crépusculaire, Robert Redford mériterait de rafler toutes les récompenses tant il prend aux tripes en portant de toutes ses forces et avec maestria ce personnage héroïque qui n’abandonne jamais. JC Chandor se met superbement à son service en signant une mise en scène inévitablement épurée, bien rythmée et fluide, accompagnée d’une photographie esthétiquement lumineuse et saisissante entre bourrasque torrentielle, menace latente des requins pris en contre-plongée et rayons de soleil féroces. ALL IS LOST est le parfait kit de survie à voir et surtout à revoir avant de prendre le large…

 

 

 

ALL IS LOST écrit et réalisé par JC Chandor en salles le 11 décembre 2013 avec Robert Redford. Producteurs : Zachary Quinto, Neal Dodson, Anna Gerb. Photographie : Frank G. DeMarco. Décors : Marco Niro. Montage : Pete Beaudreau. Effets Visuels : Bob Munroe. Effets Spéciaux : Brendon O. Dell. Distribution : Universal. Durée : 1h45.

.

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts