Synopsis : Roy Tucker est un homme brisé. Vétéran du Vietnam où il a acquis une adresse incroyable au tir, il a tout perdu de retour à la vie civile en tuant le mari violent d’Ellie, la femme qu’il aime. Résigné à passer sa vie en prison, la chance semble enfin lui sourire quand un mystérieux représentant du gouvernement lui offre la liberté en échange d’une unique mission, de sa totale collaboration et de son silence absolu. Il embarque pour l’Amérique du Sud avec pour consigne de tuer une figure politique importante. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévues pour le mercenaire, qui va se retrouver au cœur d’une conspiration tentaculaire.

 

♥♥♥♥♥

 

La Theorie des Dominos de Stanley Kramer - jaquette DVD-Blu-ray

La Théorie des Dominos de Stanley Kramer – jaquette DVD-Blu-ray

Produit et réalisé par Stanley Kramer en 1977, La Théorie des Dominos s’offre une nouvelle sortie en version restaurée disponible dès ce 2 juin dans un combo DVD/Blu-ray. Avec Gene Hackman dans le rôle principal, le récit est adapté par Adam Kennedy, tiré de son roman sorti en 1975. Le cinéaste américain, notamment récompensé pour Jugement à Nuremberg (1961), met en scène un thriller efficace mêlant complot politique et histoire d’amour. Situé dans la lignée des oeuvres paranoïaques américaines comme Les Trois Jours du Condor de Sydney Pollack, À cause d’un Assassinat d’Alan J. Pakula ou encore Conversation Secrète de Francis Ford Coppola, avec déjà Gene Hackman, La Théorie des Dominos débute par un pré-générique qui impose d’emblée le ton. Une voix-off est lancée sur des images d’archives et révèle l’ancrage idéologique que Kramer cherche à développer, à savoir le contrôle mystérieux exercé sur la société par des groupements secrets et tout-puissants. La théorie du grand complot. L’intrigue débute rapidement avec la confrontation de Roy Tucker, incarné par un Gene Hackman sobre et efficace, et un mystérieux agent, Tagge, joué par Richard Widmark qui brille en gentleman manipulateur. Pour rester au plus près des personnages, les cadres de Kramer sont majoritairement composés de gros plans qui témoignent instantanément de la relation malsaine instaurée entre Tucker et ses futurs employeurs. Quelque peu tirées en longueur, par leurs similitudes et leurs agencements linéaires, les séances d’auditions, auxquelles est soumis le détenu en vue de son potentiel recrutement, permettent néanmoins de cerner sa nature décidée et explosive. Corrompu par ses agissements mortels pendant et après la guerre, Tucker incarne la proie idéale dont le destin n’intéresse finalement plus grand monde.

 

Gene Hackman dans La Theorie des Dominos de Stanley Kramer

Gene Hackman dans La Théorie des Dominos de Stanley Kramer

 

Malgré une histoire assez dense, la structure narrative ne permet que trop rarement de s’étendre vers le territoire de l’inconnu. Peut-être trop codifié, le récit est tiraillé entre l’aura mystérieuse des étranges employeurs de Tucker et l’aspect limpide qui ressort de la besogne qui lui est assignée. Les surprises se font rares et il faut attendre la partie finale pour que La Théorie des Dominos trouve son souffle grâce à un retournement de situation laissant éclater une manipulation bien plus dantesque qu’elle n’y paraissait. Centré sur la relation amoureuse entre Tucker et sa bien-aimée Ellie (Candice Bergen), le thriller psychologique est parsemé de séquences romantico-sentimentales inhérentes aux années 70 qui plombent quelque peu l’ambiance de l’action haletante. La scène de la plage illustre par exemple de manière trop symbolique la rêverie et l’insouciance qui habitent les moments de relâchement accordés à Tucker. C’est pourtant au travers de cette relation que s’instaure le véritable moteur du récit. Bien qu’il cherche par tous les moyens à se défaire des liens de son pacte, Tucker ne semble jamais en mesure d’échapper à son sort. Ses absences de réponses à l’égard de ses employeurs, sa volonté de jeter l’éponge, la nervosité grandissante qui affecte le personnage sont autant d’éléments qui induisent une scène finale attendue mais néanmoins bien ficelée.

 

Richard Widmark et Eli Wallach dans La Theorie des Dominos de Stanley Kramer

Richard Widmark et Eli Wallach dans La Théorie des Dominos de Stanley Kramer

 

S’il repose sur des intentions claires et efficaces, La Théorie des Dominos souffre certainement d’une volonté trop évidente de s’aventurer sur la réflexion conspirationniste de l’assassinat de John F. Kennedy. Stanley Kramer signe un exercice de style bien en règle auquel il manque un grain de folie et d’originalité pour lui permettre d’atteindre un degré de suspense plus élevé. Malgré une narration peu surprenante, il reste un thriller solide qui s’illustre par un réalisme apparent et une mise en scène épurée. Echec commercial et critique à l’époque, il a néanmoins marqué la fin de la carrière de Kramer qui n’a plus réalisé qu’une seule œuvre, Le Coureur Trébuche (The Runner Stumbles) sorti en 1979.

 

 

DVD/ En guise de maigres bonus, La Théorie des Dominos bénéficie d’une introduction intéressante présentée par Jean-Pierre Dionnet, quasi plus flippant que Widmark dans le récit, ainsi que d’une galerie d’images et de la bande-annonce.

 

 

 

  • LA THÉORIE DES DOMINOS (The Domino Principle) de Stanley Kramer disponible en DVD/Blu-ray dès le 2 juin 2015.
  • Avec : Gene Hackman, Candice Bergen, Richard Widmark, Mickey Rooney, Eli Wallach, Edward Albert, Ken Swofford, Jay Novello, Neva Patterson, George Fisher…
  • Scénario : Adam Kennedy d’après son œuvre du même nom
  • Production : Stanley Kramer
  • Photographie : Fred J. Koenekamp et Ernest Laszlo
  • Compositeur : Billy Goldenberg
  • Décors : William J. Creber
  • Costumes : Rita Riggs
  • Montage : John F. Burnett
  • Durée : 1h37
  • Editeur DVD : Elephant Films
  • Tarif : 18,99 €
  • Sortie en salles : 3 août 1977
  • Distribution : Arcadès


Commentaires

A la Une

Kaamelott – Premier Volet se précise dans un premier trailer

La suite des aventures du roi Arthur et de ses chevaliers arrive dans moins d’un mois au cinéma. Un premier… Lire la suite >>

Polaris : Joaquin Phoenix et Rooney Mara dans le nouveau projet de Lynne Ramsay

Après A Beautiful Day, Joaquin Phoenix va retrouver la réalisatrice Lynne Ramsay pour Polaris, aux côtés de sa compagne Rooney… Lire la suite >>

Blacula revient d’entre les morts dans une nouvelle version

La MGM et les producteurs Deon Taylor et Roxanne Avent Taylor préparent une relecture de Blacula, classique de l’horreur et… Lire la suite >>

Colin Farrell et Rachel Weisz dans une relecture du mythe œdipien de Todd Solondz

Après The Lobster de Yorgos Lanthimos, Colin Farrell et Rachel Weisz vont se retrouver dans le nouveau film cauchemardesque et… Lire la suite >>

Zoë Kravitz passe à la réalisation avec Pussy Island

Zoë Kravitz fera ses débuts derrière la caméra avec Pussy Island, qui mettra en vedette Channing Tatum dans la peau… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 409 283 2 1 074 759
2 SANS UN BRUIT 2 228 844 1 228 844
3 UN HOMME EN COLERE 149 025 1 149 025
4 UN TOUR CHEZ MA FILLE 146 389 1 146 389
5 LES 2 ALFRED 118 883 1 118 883
6 NOMADLAND 104 442 2 229 469
7 LE DISCOURS 94 587 2 216 327
8 THE FATHER 82 439 4 467 582
9 ADIEU LES CONS 73 187 35 1 757 150
10 LES BOUCHETROUS 55 260 4 245 014

Source: CBO Box office

Nos Podcasts