Le bikini au cinéma

Publié par Nathalie Dassa le 6 juin 2010
Bikinis - Maillots de bains - Ccostumes de bain

Bikinis – Maillots de bains – Costumes de bain

MISE À JOUR : Le bikini fête ses 70 ans aujourd’hui ! L’occasion de ressortir les maillots de bain des tiroirs et de vous (re)plonger dans notre dossier, publié en juin 2010, qui dresse un panorama de 35 fameuses scènes itsi bitsi teenie weenie, tout petit petit bikini au cinéma…

 

 

Exit le costume de bain 6 pièces minimum début 1900 ! Exit celui en laine tricotée des années 30, de 360g sec à plus de 3kg trempé ! Exit la jupe de bain ! Place à l’invention de moins de 100g de l’ingénieur Louis Réard : le bikini « la première bombe an-atomique ! » voit le jour le 5 juillet 1946. Et pourtant, trop avant-garde, ce vêtement révolutionnaire – dont le nom a été choisi en référence à l’Atoll de Bikini des îles Marshall aux États-Unis, réputé pour ses nombreux essais nucléaires –  est rejeté en bloc par l’establishment moral et religieux, choqué par le peu de tissu que portait Micheline Bernardini, une célèbre danseuse nue du Casino de Paris, lors du premier défilé à la piscine Molitor à Paris. D’abord interdit dans plusieurs pays d’Europe, dont l’Italie, la Belgique, l’Espagne et la France, il dresse son étendard et devient populaire vingt ans plus tard, dès son apparition sur grand écran au début des années 1960. Des stars de cinéma, comme Brigitte Bardot, Ursula Andress, Marilyn Monroe, Sue Lyon, Raquel Welch, Jane Fonda ou encore les pin-up comme Bettie Page deviennent alors des figures de proue, défiant le politiquement correct des règles de la société. Le bikini est synonyme de séduction, de sex-appeal et le symbole de la libération du corps de la femme…

 

 

Brigitte Bardot Manina la fille sans voiles

1/ C’est d’la bombe BB !

Avec Et Dieu créa la Femme de son premier mari Roger Vadim (1956), l’icône Brigitte Bardot est consacrée « sex-symbol » du cinéma international à 22 ans. Elle devient l’emblème de l’émancipation des femmes et de la liberté sexuelle.

Diabolisée par la majorité des communautés religieuses, BB s’impose dès le début en se revendiquant une femme libre, provocatrice, sensuelle, ingénue et sans compromis, jusqu’à faire de l’ombre aux icônes du moment, comme Gina Lollobrigida…

Si son bikini en vichy devient populaire en France, il faut toutefois rappeler que BB apparaît dès 1952 en deux-pièces moderne dans le second rôle de sa carrière au cinéma, Manina, la fille sans voiles alias The girl in the Bikini aux États-Unis de Willy Rozier (photo ci-contre). Le récit se concentre sur un étudiant qui s’associe avec un aventurier, pour récupérer un trésor enfoui dans l’épave d’un navire au large des côtes corses et qui rencontre Manina, la fille du gardien du phare, un véritable petit trésor (presque) nu sur les rochers…

.

 

  

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts