Lors d’un vote le 29 octobre, les créanciers de la MGM ont approuvé à une très large majorité, le plan de redressement proposé par Spyglass, qui place Gary Barber et Roger Birnbaum à la tête du studio.

.

.

de g. à dr. : Roger Birnbaum et Gary Barber

Selon le communiqué publié ce vendredi soir « MGM va maintenant mettre en œuvre sans attendre ce plan qui réduit drastiquement sa dette et place la société dans une position solide pour appliquer sa stratégie commerciale ». Cet accord préalable permettra de présenter le dossier devant les tribunaux dans les semaines à venir, alors qu’une procédure classique aurait été beaucoup plus longue. En cas d’acceptation par la justice, les créanciers détiendront alors la quasi totalité du capital, le reste revenant à Spyglass.

.

Allégé d’une partie de sa dette, le studio va devenir de fait uniquement une société de production. C’est un moyen sûr de réduire les coûts d’exploitation, tout en lui donnant l’opportunité de continuer à faire des films et d’accroître la valeur de son catalogue. Selon Deadline, il faudra également envisager le déménagement du siège social de Century City qui coûte une fortune. Reste cependant à savoir qui va distribuer les prochaines productions MGM. Si pour The Hobbit, la solution est trouvée avec Warner Bros et New Line déjà impliquées dans le projet, en ce qui concerne le prochain James Bond la bataille sera rude. Après avoir distribué Casino Royale, Sony serait bien placé pour obtenir la distribution. Mais il faut compter également sur Warner Bros, la Fox ou encore la Paramount qui émerge également de sa collaboration avec Spyglass avec laquelle elle a notamment cofinancé Star Trek et d’autres projets sont en cours.

.

Par ailleurs, le Wall Street Journal indique que Gary Barber et Roger Birnbaum pourraient ne pas rester coprésidents du Conseil d’Administration après le dépôt de bilan. Deux des plus grands créanciers pourraient y désigner chacun un directeur pour la MGM. La société a donc repoussé les dernières propositions de Carl Icahn destinées à renverser l’issue du vote. L’objectif de l’homme d’affaires était de fusionner à son avantage la Metro-Goldwyn-Mayer et Lionsgate, mais pour cela il lui était nécessaire de prendre le contrôle de la MGM. Il a lancé, la semaine dernière, une offre publique d’achat (OPA) pour tenter de racheter à la fois la dette du Lion et les actions de Lionsgate. Mais les studios canadiens ont assigné M. Icahn en justice, l’accusant de double jeu : il critique publiquement la fusion entre les deux studios, secrètement il renforce sa prise de participation dans la dette de MGM pour ensuite favoriser le plus bénéfique pour lui. Les bailleurs sont d’accord pour négocier de bonne foi avec Lionsgate une éventuelle fusion précise le Wall Street Journal, d’après une source proche du dossier. Mais aucune tractation n’aura lieu tant que la situation de la MGM ne sera pas définitivement bouclée.

.

(Sources : Deadline, Wall Street Journal)

.

Par GGJ

.

.

Articles sur le même thème

  1. ‘The Hobbit’ reste chez les kiwis
  2. Premières annonces du casting de ‘The Hobbit’
  3. C’est parti pour ‘The Hobbit’ sous la direction de Peter Jackson
  4. Lionsgate va-t-il fusionner avec le Lion ?
  5. Enième coup dur pour ‘The Hobbit’
  6. Un groupe indien convoite la MGM

.

Commentaires

A la Une

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Barbarella : Edgar Wright en discussion pour réaliser le remake

Le réalisateur de Last Night in Soho, Baby Driver et Shaun of the Dead pourrait diriger cette nouvelle version, avec… Lire la suite >>

Megalopolis : le second trailer promet une fable épique et décadente

Le nouveau long-métrage de Francis Ford Coppola, qui fera ses débuts en compétition ce jeudi au Festival de Cannes, se… Lire la suite >>

Le grand Roger Corman nous a quittés

Le mythique réalisateur et producteur indépendant est décédé à l’âge de 98 ans, entouré des siens dans sa maison de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 992 121 2 2 123 462
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 932 730 1 932 730
3 BLUE & COMPAGNIE 453 213 1 453 213
4 BACK TO BLACK 167 304 3 845 618
5 THE FALL GUY 134 327 2 446 327
6 FRERES 89 343 3 503 190
7 N'AVOUE JAMAIS 73 326 3 465 729
8 LE TABLEAU VOLE 68 011 2 204 739
9 LES CARTES DU MAL 67 644 2 135 288
10 CHALLENGERS 64 487 3 379 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts