A l’occasion de la sortie en DVD d’Inception en décembre – film phénomène de l’été – Christopher Nolan donne au magazine Wired des éléments de réponses aux théories plus ou moins fantaisistes avancées par les fans.

.

.

Les sites Collider (ici) et Vulture () rapportent l’interview que Christopher Nolan a accordée à Wired le 29 novembre 2010, au cours de laquelle le magazine a soumis au réalisateur, les théories émises par les fans sur son film (retrouvez l’intégralité ici). Les principales idées qui apparaissent sont : « Tout le film est un rêve » ; « Seule la fin est un rêve » avec en sous-textes « Le film est une réflexion sur l’architecture » ; « Le scénario évoque la fabrication d’un film ».

.

CineChronicle se fait un plaisir de retranscrire la synthèse des principaux points présentés par Collider et qui font débat, en suivant chronologiquement l’action et en les rapportant à chaque protagoniste. Le site place l’action dans le contexte, donne la théorie, développe l’argument et le commentaire du cinéaste qui apporte une légère clarification.

.

Inception sera dans les bacs dès le 3 décembre en DVD, Blu-Ray dans deux éditions

– Ultimate Edition avec 2 Blu-ray + 1 DVD + copie digitale

Dream Machine Inception avec 2 Blu-ray + 1 DVD + copie digitale + boitier métal (+ toupie, CD de la BO, Comic du Prequel « The Cobol Job », DVD bonus, Mode d’emploi dream machine, DP, 7 photos et 2 posters)

.

.

1/ Que se passe-t-il dans le film ? : Après l’échec de la première extraction, Cobb fait tourner sa toupie pour vérifier si il est dans le domaine du rêve ou de la réalité. La toupie tombe.

Théorie : « La fin n’est pas un rêve »

Argument : Cette scène place le contexte pour le public : le film n’est pas qu’un rêve.

Commentaire de Nolan : « Elle permet à Cobb d’avoir un repère dans la réalité. Mais il est un narrateur peu fiable ».

.

2/ Que se passe-t-il dans le film ? : Saito propose clairement à Cobb d’effacer son nom, si celui-ci accepte la mission. Il demande à Cobb de « lui faire confiance »

Théorie : « Le film entier est un rêve »

Argument : L’expression « faire confiance » revient continuellement. C’est un artefact du subconscient de Cobb.

Commentaire de Nolan : « Je ne crois pas que je vais vous le dire ».

.

.

3/ Que se passe-t-il dans le film : Cobb commence à réunir son équipe et il entraîne Ariane dans la toile du rêve.

Théorie : « En réalité, le sujet est la fabrication d’un film ».

Argument : Tous les rôles correspondent. Cobb est le réalisateur, Ariane la scénariste, Eames le directeur artistique, Saito est le producteur et Fischer le public.

Commentaire de Nolan : « Je n’avais pas l’intention de faire un film sur la fabrication d’un film, mais je me suis tourné vers le processus créatif que je connais ».

.

4/ Qu’arrive-t-il dans le film : Cobb va à Mombasa pour rencontrer Eames le falsificateur et Yusuf le chimiste.

Théorie : « Il s’agit d’une réflexion sur l’architecture ».

Argument : Un magnifique panoramique sur les toits de Mombasa.

Commentaire de Nolan : « Je voulais montrer le potentiel du monde réel pour le comparer au monde du rêve. La ville labyrinthique de Mombasa était parfaite ».

.

Théorie : « En réalité, le sujet est la fabrication d’un film »

Argument : Les coupes rapides et cassées, les poursuites mystérieuses, les coïncidences peu plausibles, la grammaire du film est la grammaire des rêves.

Commentaire de Nolan : « Je ne dirais pas que j’ai utilisé la grammaire du film pour dire au public où est le rêve et où est la réalité ».

.

..

5/ Qu’arrive-t-il dans le film : Cobb est confronté à Mal dans les limbes et Fischer est « incepté » à l’hôpital.

Théorie : « Tout le film est un rêve »

Argument : Mal met au défi la réalité de Cobb. Sociétés sans visages ? Poursuite à travers le monde ? Est-ce réel ?

Commentaire de Nolan : « Pour que l’ambiguïté marche, il est indispensable de voir que le monde de Cobb et celui de ses rêves sont très proches. Et vous devez douter de Cobb ».

.

6/ Qu’arrive-t-il dans le film : Cobb est rejeté sur la plage (retour à la scène du début du film)

Théorie : « Seule la fin est un rêve ».

Argument : Saito honore sa promesse. Ils construisent les limbes pour se retrouver ensemble dans leur réalité.

Commentaire de Nolan : « heu … ce n’est pas ainsi que j’interprèterais le film ».

.

.

7/ Qu’arrive-t-il dans le film : De retour chez lui, Cobb voit enfin les visages de ses enfants.

Théorie : « Tout le film est un rêve ».

Argument : Les enfants ne grandissent pas ! Et ils portent les mêmes vêtements ! De toute évidence tout n’est qu’un rêve.

Commentaire de Nolan : « Les enfants ne portent pas les mêmes vêtements à la fin ! Et ils ont grandi ! Nous avons travaillé avec deux groupes d’enfants ».

.

Théorie : « Ou peut-être qu’il s’agit d’une réflexion sur l’architecture ».

Argument : C’est un intérieur doré artisanal de rêve …. Avec une maison faite de blocs placés sur la table de la salle à manger.

Commentaire de Nolan : « Le film évoque les architectes et les entrepreneurs ».

.


8/ Qu’arrive-t-il dans le film : Cobb lance sa toupie et elle tourne toujours au moment où le film s’arrête.

Théorie : « Tout le film est un rêve ».

Argument : La toupie n’a aucune importance, Cobb voit enfin les visages de ses enfants.

Commentaire de Nolan : « Ce qui est important c’est que Cobb ne regarde pas la toupie. Il s’en moque ».

.

Théorie : « Il s’agit d’une réflexion sur l’architecture ».

Argument : La toupie elle-même est conçue géométriquement, c’est une pseudo sphère, chaque point tourne indéfiniment.

Commentaire de Nolan : « Les concepteurs ont juste créé une toupie qui devrait tourner longtemps ».

.

Théorie : « En réalité, le sujet est la fabrication d’un film »

Argument : Le public doit « faire confiance ». Nolan utilise l’ambiguïté comme outil pour raconter une histoire. Il n’y a pas qu’une seule réponse.

Commentaire de Nolan : « Oh non, j’ai une réponse … ».

.

Il est évident que le cinéaste n’allait pas révéler ses secrets au risque de détruire toute l’ambiguïté autour de laquelle le film est construit. Les débats n’ont pas fini de fleurir et tant mieux. Ce film est une auberge espagnole où chacun y trouve ce qu’il y apporte, ce qui laisse le plaisir de le voir, revoir, re-revoir… et de toujours y découvrir quelque chose de nouveau.

.

Par GGJ

.

.

Articles sur le même thème

  1. Inception : la claque !
  2. Inception : BO de Hans Zimmer
  3. ‘The Dark Knight Rises’ prêt pour novembre 2011 ?

.

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts