Deux longs métrages iraniens tournés semi clandestinement, ‘Ceci n’est pas un film’ de Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahsmab, et ‘Au Revoir’ de Mohammad Rasoulof, seront projetés en Sélection Officielle au Festival de Cannes, mais ne feront pas partie de la compétition.

 

 

La mobilisation du Festival de Cannes en faveur de Jafar Panahi et Mohammad Rasoulof n’a pas faibli depuis l’année dernière. Deux films iraniens, arrivés en toute discrétion sur des supports USB et DVD, seront projetés dans le cadre de la Sélection Officielle, en hommage aux deux réalisateurs. Les responsables du Festival ont publié le samedi 7 mai 2011, le communiqué suivant : « Jafar Panahi et Mohammad Rasoulof, actuellement sous le coup d’une procédure judiciaire en Iran qui leur vaut une condamnation à six ans de prison et une interdiction de travailler de 20 ans envers laquelle ils ont fait appel, seront présents à Cannes avec deux films réalisés dans des conditions semi-clandestines et parvenus au Festival ces derniers jours ».

 

©Festival de Cannes

Ceci n’est pas un film (In Film Nist) coréalisé par Jafar Panahi – alors qu’il est en résidence surveillée à Téhéran – avec Mojtaba Mirtahsmab, sera projeté en séance spéciale le 20 mai. Présenté sous forme de journal de bord, il raconte sa vie au quotidien depuis des mois, dans l’attente du verdict de l’appel. Avant la sélection – distincte de la compétition – La Quinzaine des Réalisateurs avait décidé de lui remettre le 12 mai 2011 le Carrosse d’Or, de diffuser son film Hors Jeu (Offside), tourné en 2005 et de lui réserver un fauteuil vide, comme lors de la précédente édition du Festival et comme ce fut également le cas à la Mostra de Venise et à la Berlinale (voir notre article). Deux films du cinéaste avaient déjà été présentés à Cannes : Le ballon blanc, récompensé par le Prix de la Caméra d’or en 1995, et Or pourpre distingué par le Prix du Jury Un Certain Regard en 2000. Le cinéaste poursuit son combat et ne compte pas quitter l’Iran. Il a déclaré lors d’un entretien à Téhéran avec le metteur en scène Jean-Louis Martinelli, rapporté par La Règle du Jeu « […] je suis devenu, malgré moi, un symbole et, si je partais, tout le sens de mon travail serait perdu et je laisserais dans le désarroi tous ceux qui, ici, mènent un combat pour que la vie change.»

 

©Festival de Cannes

Le second film Au revoir (Bé Omid é Didar), réalisé par Mohammad Rasoulof, sera présenté le 13 mai prochain, dans la catégorie Un certain Regard, présidée par Emir Kusturica. Il s’agit d’une fiction d’une durée de 1 h 40, qui relate l’histoire d’une jeune avocate en quête d’un visa pour quitter l’Iran et subit les tracasseries administratives. Mohammad Rasoulof, plus jeune et moins connu que Jafar Panahi est également très critique à l’égard du régime iranien. Il a réalisé six courts-métrages avant son premier long en 2002, intitulé The Twilight. Ensuite ce sera en 2005 La vie sur l’eau, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, et en 2008 La Parabole, un documentaire sur les méthodes ingénieuses des Iraniens pour capter les chaînes étrangères interdites. The White Meadows en 2009, suit le personnage principal qui navigue sur un vaste lac et ramasse, année après année, les larmes des habitants.

 

Thierry Frémaux indique : « Panahi et Rasoulof sont cinéastes, leur geste nous dit qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de tourner. Si nous avons retenu ces deux films, c’est avant tout parce qu’ils sont très beaux. Mais les programmer a du sens, évidemment : que Panahi et Rasoulof les adressent à Cannes, en même temps, la même année, alors qu’ils connaissent la même infortune est un signe très fort : Cannes comme institution internationale qui les protège, la communauté mondiale du cinéma comme une sorte de fraternité allant de soi. »

 

GGJ

 

 

Articles sur le même thème

  1. Jafar Panahi recevra le Carosse d’Or à Cannes
  2. Les membres du jury du 64e festival de Cannes
  3. Sélection officielle du 64e Festival de Cannes
  4. Rétrospective Jafar Panahi & Mahammad Rasoulov à la Cinémathèque Française
  5. Jafar Panahi : le 7e Art iranien bâillonné (pétition)

 

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts