Warner Bros a engagé Graham Moore pour l’écriture de l’adaptation du livre non fictionnel ‘The Devil in the White City’ d’Erik Larson qui relate l’histoire de H.H. Holmes, premier tueur en série des Etats-Unis, qui sera incarné par Leonardo DiCaprio.

 

 

 

 

CineChronicle avait rapporté en novembre 2010 l’acquisition par Leonardo DiCaprio et ses associés – Jennifer Killoran de chez Appian Way et Michael Shamberg et Stacey Sher de Double Features – du livre non fictionnel d’Erik Larson The Devil in the White City: Murder, Magic And Madness At The Fair That Changed America. Warner Bros a racheté le projet et va le produire avec DiCaprio dans le rôle du tueur H.H. Holmes et Graham Moore à l’écriture. Ce jeune scénariste fait une entrée fracassante à Hollywood, puisque Warner lui a également acheté – avec un montant à sept chiffres – THE IMITATION GAME, un spec script classé meilleur scénario sur la BLACK LIST 2011 de Franklin Leonard, également réservé à DiCaprio.

 

Le récit suivra un tueur en série soupçonné d’avoir commis environ 200 assassinats pendant l’exposition universelle de 1893 à Chicago. Propriétaire du World’s Fair Hotel, une auberge encore plus fatale que le Motel Bates et surnommée « le château du meurtre », le sociopathe usait de charme et de ruse pour y attirer les jeunes femmes célibataires. Ce lieu sinistre comportait une chambre à gaz, un crématorium et une table de dissection où Holmes aurait assassiné ses victimes et disséqué leurs dépouilles pour les vendre à des fins d’études médicales et scientifiques.

 

Graham Moore

Graham Moore, qui vivait auparavant à Chicago, a révélé à Deadline « je suis obsédé par Devil in the White City depuis une dizaine d’années. Mon lycée était à 60 mètres environ de l’endroit où s’est tenue l’Exposition Universelle de Chicago, et j’ai joué au football sur un terrain près du lieu où Holmes a assassiné environ 200 personnes. Ce furent des crimes horribles, mais c’est la véritable histoire de Chicago. Si j’ai déménagé à Los Angeles, je pense fondamentalement comme un originaire du Midwest et bizarrement, c’est un tribut sombre et tordu à ma ville natale ». Il ajoute également « dans mon esprit, la part la plus perturbante de Holmes n’est pas ce qu’il a fait, mais de quelle façon on retrouve en chacun de nous des parties de lui qui ne nous rendent pas fiers. Je remercie Warner Bros d’avoir pris un risque sur moi avec deux projets. Ces six mois ont été assez irréels pour moi ».

 

 

 

 

 

 

Articles sur le même thème

  1. Leonardo DiCaprio tueur en série
  2. Leonardo DiCaprio en génie des maths ?
  3. Leonardo Dicaprio à la production d’une série dramatique pour HBO
  4. Black List 2011 : les meilleurs scénarios non produits hollywoodiens
  5. Inarritu cible DiCaprio et Sean Penn pour the Revenant

 

Commentaires

A la Une

Stranger Things : un teaser et un premier spoiler pour la saison 4

La première bande-annonce de la prochaine saison de Stranger Things met fin à l’un des principaux suspenses de la saison… Lire la suite >>

O2 : Noomi Rapace au casting du thriller SF produit par Alexandre Aja

Dans ce film distribué par Wild Bunch, la star de Millenium interprétera une femme qui, à peine sortie de cryogénisation,… Lire la suite >>

Mourir peut attendre : découvrez le titre phare du film chanté par Billie Eilish

La chanson du générique de Mourir peut attendre, composée et interprétée par Billie Eilish est enfin disponible. Elle comptabilise déjà… Lire la suite >>

The French Dispatch : un premier trailer à la hauteur des attentes pour le nouveau Wes Anderson

La bande-annonce promet une œuvre dantesque portée par une galerie d’interprètes qui laisse rêveur ; Tilda Swinton, Frances Mc Dormand, Timotée Chalamet, Elisabeth… Lire la suite >>

César 2020 : Le fonctionnement de l’Académie remis en cause par 400 personnalités

Entre polémiques, opacité et membres nommés à vie, les dysfonctionnements de l’Académie des César ont abouti à la mobilisation du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 416 180 1 416 180
2 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 412 178 1 412 178
3 DUCOBU 3 399 199 1 399 199
4 1917 279 512 4 1 723 932
5 BAD BOYS FOR LIFE 239 166 3 1 300 197
6 THE GENTLEMEN 238 040 1 238 040
7 #JESUISLA 112 363 1 112 363
8 LE LION 107 201 2 360 293
9 JOJO RABBIT 91 534 2 223 588
10 SAMSAM 86 711 1 86 711

Source: CBO Box office

Nos Podcasts