Warner Bros a engagé Graham Moore pour l’écriture de l’adaptation du livre non fictionnel ‘The Devil in the White City’ d’Erik Larson qui relate l’histoire de H.H. Holmes, premier tueur en série des Etats-Unis, qui sera incarné par Leonardo DiCaprio.

 

 

 

 

CineChronicle avait rapporté en novembre 2010 l’acquisition par Leonardo DiCaprio et ses associés – Jennifer Killoran de chez Appian Way et Michael Shamberg et Stacey Sher de Double Features – du livre non fictionnel d’Erik Larson The Devil in the White City: Murder, Magic And Madness At The Fair That Changed America. Warner Bros a racheté le projet et va le produire avec DiCaprio dans le rôle du tueur H.H. Holmes et Graham Moore à l’écriture. Ce jeune scénariste fait une entrée fracassante à Hollywood, puisque Warner lui a également acheté – avec un montant à sept chiffres – THE IMITATION GAME, un spec script classé meilleur scénario sur la BLACK LIST 2011 de Franklin Leonard, également réservé à DiCaprio.

 

Le récit suivra un tueur en série soupçonné d’avoir commis environ 200 assassinats pendant l’exposition universelle de 1893 à Chicago. Propriétaire du World’s Fair Hotel, une auberge encore plus fatale que le Motel Bates et surnommée « le château du meurtre », le sociopathe usait de charme et de ruse pour y attirer les jeunes femmes célibataires. Ce lieu sinistre comportait une chambre à gaz, un crématorium et une table de dissection où Holmes aurait assassiné ses victimes et disséqué leurs dépouilles pour les vendre à des fins d’études médicales et scientifiques.

 

Graham Moore

Graham Moore, qui vivait auparavant à Chicago, a révélé à Deadline « je suis obsédé par Devil in the White City depuis une dizaine d’années. Mon lycée était à 60 mètres environ de l’endroit où s’est tenue l’Exposition Universelle de Chicago, et j’ai joué au football sur un terrain près du lieu où Holmes a assassiné environ 200 personnes. Ce furent des crimes horribles, mais c’est la véritable histoire de Chicago. Si j’ai déménagé à Los Angeles, je pense fondamentalement comme un originaire du Midwest et bizarrement, c’est un tribut sombre et tordu à ma ville natale ». Il ajoute également « dans mon esprit, la part la plus perturbante de Holmes n’est pas ce qu’il a fait, mais de quelle façon on retrouve en chacun de nous des parties de lui qui ne nous rendent pas fiers. Je remercie Warner Bros d’avoir pris un risque sur moi avec deux projets. Ces six mois ont été assez irréels pour moi ».

 

 

 

 

 

 

Articles sur le même thème

  1. Leonardo DiCaprio tueur en série
  2. Leonardo DiCaprio en génie des maths ?
  3. Leonardo Dicaprio à la production d’une série dramatique pour HBO
  4. Black List 2011 : les meilleurs scénarios non produits hollywoodiens
  5. Inarritu cible DiCaprio et Sean Penn pour the Revenant

 

Commentaires

A la Une

Mad Max : Anya Taylor-Joy pourrait camper la jeune Furiosa

La star des Nouveaux Mutants a été auditionnée pour jouer le rôle de Furiosa dans le prequel racontant la jeunesse… Lire la suite >>

Le réalisateur Thomas Lilti redevient médecin face à la pandémie

Le réalisateur d’Hippocrate a décidé de rejoindre les rangs de ses confrères soignants en pleine crise pandémique de Covid-19.  … Lire la suite >>

Confinement : The Jokers invite petits et grands à jouer avec son cahier d’activités cinéphile

Le distributeur hexagonal de Parasite vous offre de petits jeux ludiques et un concours autour du cinéma, pour divertir petits… Lire la suite >>

Confinement : le décor d’un tournage en pause plonge les passants dans le Paris de l’Occupation

Repérées au début du mois par les habitants du quartier, deux rues de la Butte Montmartre arborent des affiches du… Lire la suite >>

Confinement : Masterclass et cours donnés par de grands noms du septième art en accès libre

Accédez à des centaines de masterclass, de tables rondes, et de cours livrés par des personnalités du cinéma depuis chez… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts