Peter Jackson a présenté au CinemaCon de Las Vegas, une séquence de dix minutes non achevée de ‘The Hobbit’ qui a suscité un certain nombre de réactions et il s’en explique.

 

 

 

Lors de la convention du CinemaCon à Las Vegas, Peter Jackson a présenté dix minutes d’une séquence non terminée de THE HOBBIT. Selon l’interview accordée à THR, Peter Jackson avait annoncé « ce n’est pas particulièrement surprenant mais c’est quelque chose de nouveau ». En effet le cinéaste tourne les deux parties de son épopée en 3D en 48 images/seconde alors que les films classiques sont filmés et projetés en 24 images/seconde. Cette projection a suscité des réactions pas toujours très positives et plus particulièrement des remarques sur l’aspect ‘différent’. Peter Jackson explique que « c’est différent de façon positive, particulièrement pour la 3D et les épopées où les films qui veulent immerger le spectateur dans l’histoire ». C’est une manière plus agréable et plus lisse de voir le film et donne un aspect plus esthétique et plus réaliste aux images.

 

Les avis ont été très partagés. Si de nombreux spectateurs ont applaudi la profondeur et les détails dans les séquences à grande échelle de batailles, d’autres ont reproché aux scènes qui se déroulaient dans une clarté plus intime d’être trop vives et trop brillantes les comparant à la vidéo HD qui ne rend pas la sensation traditionnelle cinématographique. Jackson approuve le fait qu’une séquence de 10 minutes est trop courte pour permettre aux spectateurs de s’habituer à ce nouveau procédé. Pour cette raison, son trailer sera présenté normalement. Il ajoute également que la séquence n’est pas passée en postproduction. Les couleurs n’ont pas été corrigées, les effets spéciaux n’ont pas été ajoutés (dans plusieurs scènes les acteurs jouent devant l’écran vert. Ce travail ne pourra débuter qu’à la fin du tournage.

 

L’année dernière durant l’édition de 2011, James Cameron avait indiqué qu’un nombre supérieur d’images offre « un sens du détail plus élevé » et « plus de clarté » et il en avait démontré le potentiel avec une séquence test qui avait été bien accueillie. Cameron avait mis en comparaison ce clip avec le même en 24 images/seconde et on constatait que l’image était effectivement plus floue et les défauts plus visibles. Peter Jackson tourne également le film en 3D avec des caméras Red Epic avec 3 plateformes Ality Technica 3D. La caméra Red Epic, lui permet de filmer en 5K de résolution (nombre de pixels horizontaux qui compose une image). Aujourd’hui les films sont tournés et projetés en 2K et l’industrie se dirige maintenant vers le 4K.

 

La première partie de THE HOBBIT – UN VOYAGE INATTENDU sortira le 14 décembre prochain et sera pour Warner Bros le premier film à utiliser ce format 48 images/seconde. Au casting, on retrouvera Ian McKellen, Cate Blanchett, Orlando Bloom, Elijah Wood, Andy Serkis, Ian Holm, Christopher Lee, Hugo Weaving, Stephen Fry, Ryan Gage, Richard Armitage, Luke Evans, Sylvester McCoy, Bret McKenzie, Evangeline Lilly, Jed Brophy, Graham McTavish et bien d’autres…

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts