Le portrait d’une jeune fille de 17 ans, en quatre saisons et quatre chansons. En dehors de ses cours de lycée, elle joue avec son corps, séduit et se prostitue. Mais ce n’est ni la misère ni l’argent qui la motivent…

 

♥♥♥♥♥

 

Jeune et Jolie afficheC’est François Ozon qui a ouvert la danse avec Jeune et Jolie des projections en compétition officielle au 66e festival de Cannes dans le théâtre Lumière. Après la comédie Potiche et le drame Dans la Maison, le cinéaste français, qui est parvenu à imposer rapidement son univers si singulier, renoue ici avec un cinéma plus contemplatif et intimiste à l’image de Swimming pool avec Ludivine Sagnier et Charlotte Rampling, qui fut également présenté en compétition à Cannes en 2003. Jeune et Jolie dresse le portrait ou plutôt conte le parcours initiatique sexuel, en quatre saisons et quatre chansons de Françoise Hardy, de la double vie d’Isabelle/Léa, une adolescente mélancolique qui vient de souffler ses 17 bougies. Pour son premier grand rôle au cinéma, Marine Vacth, mannequin de 23 ans aux faux airs de Laetitia Casta, aperçue dans le spot publicitaire YSL de La nuit de L’homme avec Vincent Cassel, capte l’attention et incarne en toute simplicité et sobriété cette jeune fille en fleur, qui décide de s’inscrire sur un site de rencontres et de vendre son corps librement pour le plaisir à des hommes plus âgés. Si Ozon transgresse les règles du bien fondé et aborde une thématique épineuse et fragile sur bien des points, il en dégage d’emblée toutes nécessités financières pour se concentrer essentiellement sur l’ascension sexuelle et sentimentale de cette adolescente insatisfaite, issue d’une famille bourgeoise, tout en tissant également la sexualité naissante de son petit frère.

 

Jeune et Jolie

 

Entre plans fixes et gros plans, François Ozon pose ainsi un regard désenchanté et impatient sur cette jeunesse actuelle à l’ère du tout numérique, empreint étonnamment d’amour, de poésie, de mélancolie et de délicatesse tout en insufflant, avec intelligence, un humour appréciable favorisant le recul sur cette situation dramatique pour des parents. Ainsi Jeune et Jolie questionne : comment réagir lorsque son enfant se prostitue par pure envie ? Ozon en révèle ses réponses au travers de quelques saillies plutôt cocasses opérant un changement de ton plus léger. Il quitte le point de vue subjectif, où tout passait par le regard de cette jeune fille, dès lors que sa mère (Géraldine Pailhas) et son beau-père (Frédéric Pierrot) découvrent ses activités annexes, après la mort d’un client, dont l’épouse est interprétée par l’excellente Charlotte Rampling. Mais tout ne sera que momentané pour cette beauté angélique à la moue boudeuse, qui passe prestement l’étape du monde adulte se transformant en femme, maîtresse de son corps et de ses désirs…

 

 

 

JEUNE ET JOLIE écrit et réalisé par François Ozon en salles le 21 août avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot, Charlotte Rampling. Producteurs : Eric et Nicolas Altmayer. Photographie : Pascal Marti. Montage : Laure Gardette. Son : Brigitte Taillandier. Décors : Katia Wyszkop. Distribution : Mars Distribution. Durée : 1h35.

.

Commentaires

A la Une

House of Gucci : le casting cinq étoiles du prochain Ridley Scott se révèle dans une bande-annonce

Les premières images du nouveau film de Ridley Scott ont enfin été dévoilées, avec une distribution en or, menée par… Lire la suite >>

Ghostbusters Afterlife dévoile sa nouvelle génération de chasseurs dans un nouveau trailer

Après plusieurs reports, le troisième film de la franchise culte des années 1980 se dévoile dans une nouvelle bande-annonce. Prévu… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Adam Driver et Matt Damon s’affrontent jusqu’à la mort

La bande-annonce de la prochaine réalisation de Ridley Scott, Le Dernier Duel, avec Adam Driver et Matt Damon, a enfin… Lire la suite >>

Rifkin’s Festival : Une bande annonce pour le prochain Woody Allen

À 85 ans, le plus européen des réalisateurs américains continue malgré vents et marées à sortir ses films une fois… Lire la suite >>

No Man of God : Elijah Wood face à Ted Bundy dans la bande annonce

Ted Bundy n’en finit plus d’investir le cinéma. No Man of God, le nouveau film basé sur les enregistrements entre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 KAAMELOTT - PREMIER VOLET 1 015 247 1 1 015 247
2 FAST & FURIOUS 9 248 852 2 1 550 441
3 SPACE JAM - NOUVELLE ERE 182 763 1 182 763
4 BLACK WIDOW 129 821 3 1 479 510
5 LES CROODS 2 : UNE NOUVELLE ERE 120 040 3 908 886
6 OLD 105 841 1 105 841
7 DESIGNE COUPABLE 61 155 2 209 601
8 TITANE 57 184 2 145 707
9 AINBO, PRINCESSE D'AMAZONIE 56 993 2 166 315
10 CRUELLA 50 574 5 1 366 861

Source: CBO Box office

Nos Podcasts