Still the Water de Naomi Kawase: critique

Publié par CineChronicle le 1 octobre 2014

Synopsis : Sur l’île d’Amami, les habitants vivent en harmonie avec la nature, ils pensent qu’un dieu habite chaque arbre, chaque pierre et chaque plante. Un soir d’été, Kaito, découvre le corps d’un homme flottant dans la mer, sa jeune amie Kyoko va l’aider à percer ce mystère. Ensemble, ils apprennent à devenir adulte et découvrent les cycles de la vie, de la mort et de l’amour…

 

♥♥♥♥♥

 

Still the Water de Naomi Kawase

Still the Water de Naomi Kawase

Grande habituée de la compétition cannoise, dont elle se démarqua avec Suzaku, prix de la Caméra d’Or en 1997, et La Forêt de Mogari, Grand Prix du Jury en 2007, Naomi Kawase a intégré la sélection 2014 avec Still The Water. Si le film est cette fois-ci reparti bredouille de cette 67ème édition, il aurait pourtant mérité sa place au palmarès. Still The Water signe un retour aux racines pour Naomi Kawase. Ce récit d’apprentissage – de la vie en même temps que la mort – suit les tourments de deux adolescents, Kaito et Kyoko, sur l’île japonaise d’Amami, dont est originaire la famille de la réalisatrice. Elle n’aurait pu trouver meilleur décor pour y plonger ses états d’âmes, lui permettant notamment de retrouver un de ses thèmes récurrents : la nature et le rapport subtile qui la lie à l’Homme. Chez Kawase, elle est omniprésente dès les premiers plans : celui d’une montagne embrumée dans Hanezu, celui des arbres pliant sous la force du vent dans La Forêt de Mogari et enfin celui d’une mer déchaînée dans Still The Water. La Nature s’y devine toujours puissante, vivante et émotive. C’est d’ailleurs la raison qui pousse le jeune Kaito à la redouter. Il refuse de se baigner, car la mer est « vivante » assure­-t­-il. C’est aussi cette île, avec laquelle elle a tissé un lien intime et personnel, qui permet à la réalisatrice d’explorer la filiation, le cycle de la vie et de la mort. Si elle est partout -­ sur la plage, dans la découverte d’un cadavre qui flotte au bord de l’eau, à la ferme via l’abattage d’une chèvre et dans le foyer même où se meurt la mère de la jeune Kyoko -, la vie irradie cette oeuvre. « Ma vie est reliée à la tienne pour toujours » assure Isa, ancienne chamane, à sa fille Kyoko, le visage apaisé et baigné de lumière.

 

Still the Water de Naomi Kawase - Haut et Court

Still the Water de Naomi Kawase – Haut et Court

 

Né d’un deuil (la mort de la mère adoptive de la réalisatrice), Still The Water aborde ainsi avec une grâce bouleversante la question de la transmission d’une génération à une autre, à savoir d’une mère à sa fille qui survit à travers les âges. Un lien si puissant que la mort elle­-même ne peut rompre. Loin de plomber le spectateur, Still The Water donne à voir la mort comme une forme de renaissance. Ce drame intense tire sa force de ce rapport sensible que Naomi Kawase entretient avec la Nature, la vie, la mort qui s’expose dans l’une des scènes les plus émouvantes : Isa, entourée de sa famille et ses amis, livre son dernier souffle au terme d’une danse-­transe chamanique. Autre réussite, le portrait en retenue de ces deux adolescents qui s’éveillent à la vie et à l’amour. D’un côté, Kyoko confrontée à la perte d’un être cher, de l’autre Kaito, jeune homme taciturne qui cherche à sonder le cœur et ses raisons. Si le style contemplatif et gracieux de Naomi Kawase pouvait dans le passé être synonyme d’ennui, il fait preuve ici d’une puissance sensorielle, qui parvient à toucher en plein cœur.

 

Charlène Salomé

.

.

  • STILL THE WATER écrit et réalisé par Naomi Kawase en salles le 1er Octobre 2014.
  • Avec : Nijiro Murakami, Jun Yoshinaga, Miyuki Matsuda, Tetta Sugimoto, Makiko, Watanabe, Jun Murakami, Fujio Tokita
  • Production : Masa Sawada, Takehiko Aoki, Naomi Kawase
  • Photographie : Yutaka Yamazaki
  • Montage : Tina Baz
  • Musique : Hasiken
  • Distribution : Haut et Court
  • Durée : 1h59

.

Commentaires

A la Une

House of Gucci : le casting cinq étoiles du prochain Ridley Scott se révèle dans une bande-annonce

Les premières images du nouveau film de Ridley Scott ont enfin été dévoilées, avec une distribution en or, menée par… Lire la suite >>

Ghostbusters Afterlife dévoile sa nouvelle génération de chasseurs dans un nouveau trailer

Après plusieurs reports, le troisième film de la franchise culte des années 1980 se dévoile dans une nouvelle bande-annonce. Prévu… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Adam Driver et Matt Damon s’affrontent jusqu’à la mort

La bande-annonce de la prochaine réalisation de Ridley Scott, Le Dernier Duel, avec Adam Driver et Matt Damon, a enfin… Lire la suite >>

Rifkin’s Festival : Une bande annonce pour le prochain Woody Allen

À 85 ans, le plus européen des réalisateurs américains continue malgré vents et marées à sortir ses films une fois… Lire la suite >>

No Man of God : Elijah Wood face à Ted Bundy dans la bande annonce

Ted Bundy n’en finit plus d’investir le cinéma. No Man of God, le nouveau film basé sur les enregistrements entre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 KAAMELOTT - PREMIER VOLET 1 015 247 1 1 015 247
2 FAST & FURIOUS 9 248 852 2 1 550 441
3 SPACE JAM - NOUVELLE ERE 182 763 1 182 763
4 BLACK WIDOW 129 821 3 1 479 510
5 LES CROODS 2 : UNE NOUVELLE ERE 120 040 3 908 886
6 OLD 105 841 1 105 841
7 DESIGNE COUPABLE 61 155 2 209 601
8 TITANE 57 184 2 145 707
9 AINBO, PRINCESSE D'AMAZONIE 56 993 2 166 315
10 CRUELLA 50 574 5 1 366 861

Source: CBO Box office

Nos Podcasts