Kim Jee-woon et son Agent Secret pour Warner Bros

Publié par Régis Alonso le 4 août 2015
Kim Jee-woon

Kim Jee-woon

 

Très à la mode depuis plus d’une décennie, le cinéma asiatique étend désormais son rayonnement jusqu’à Hollywood. Après la Fox, c’est au tour de la Warner Bros de financer et distribuer son premier film sud-coréen. Et l’heureux élu est Kim Jee-Woon, rapporte Variety. Dix-sept ans après son premier long-métrage horrifique sobrement baptisé The quiet family, le cinéaste sud-coréen, d’abord attiré par le théâtre et l’écriture, continue ainsi sa lancée dans la réalisation. Sorti grand vainqueur du Festival Fantastique de Gérardmer édition 2004 avec le Grand Prix du jury décerné par Paul Verhoeven pour Deux sœurs, l’étoile montante du Septième Art coréen fait ainsi preuve de sa maîtrise d’un genre cinématographique qui connaît un second souffle, et ce, en partie grâce à lui.

 

Déterminé à ne pas s’arrêter en si bon chemin, il signe le thriller d’action A bittersweet life (2005) avant de s’essayer au western dans Le bon, la brute et le cinglé (2008). Puis, il se distingue dans le thriller J’ai rencontré le Diable (2011), dont il signe également le scénario. Si les critiques sont dithyrambiques, Kim Jee-Woon peine à obtenir les faveurs du grand public. C’est en 2013 qu’il obtient un début de reconnaissance internationale pour Le Dernier Rempart. Emmenée par un Arnold Schwarzenegger dans la peau d’un shérif américain prêt à tout pour démanteler un cartel mexicain, sa première grosse production filmée en langue anglaise ne récolte pas les lauriers de la gloire, certes, mais lui vaut d’être connu d’un plus large public.

 

Considéré aujourd’hui comme l’une des valeurs sûres du cinéma sud-coréen, c’est logiquement qu’il obtient l’enveloppe de près de 9 millions de dollars de la part de la Warner Bros pour financer son Secret Agent. Et, comme il fallait s’y attendre, le metteur en scène s’attaque, ici, à un nouveau genre : le drame historique. Pour ce faire, il va transgresser une nouvelle fois les règles du temps et nous transporter au début du siècle dernier pour retracer une période sombre de son histoire, celle durant laquelle son pays a dû se défaire du colonialisme japonais. Une guerre intestine qui conduira d’ailleurs à la division contemporaine du pays.

 

Entre fiction et réalité, Secret Agent nous plongera au cœur même d’une fresque historique édifiante, laquelle n’est pas sans nous rappeler la dernière grande révolte de l’ordre des samouraïs. En outre, cette dernière mettra en vedette les acteurs Song Kang-Ho et Gong Yoo, qu’on a pu découvrir dans Snowpiercer, le transperceneige et The suspect. Le tournage devrait débuter en octobre 2015 en Corée et en Chine.

 

En puisant librement dans son imagination, tout laisse à penser que le cinéaste devrait nous inviter à un voyage initiatique qui nous fera réfléchir sur l’impérialisme de certaines nations, ainsi que sur le courage et l’abnégation des peuples opprimés par les colons. Dans le paysage hollywoodien, il existe différents types de réalisateurs dont les véritables motivations, aussi justifiées soient-elles, divergent selon leur nature profonde. Entre faire exploser son tiroir-caisse, torturer les méninges de son public ou bien le divertir, Kim Jee-woon semble avoir définitivement choisi : révolutionner les codes cinématographiques pour laisser une certaine empreinte de son passage…

 

Régis Alonso

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts