Livre / Kathryn Bigelow. Passage de frontières : critique

Publié par Jacques Demange le 28 mai 2020

Résumé : La polémique qui a accompagné la sortie en 2017 de Detroit aux Etats-Unis s’inscrit dans les vagues successives de succès et d’échecs, de scandales et de consécrations qui ont, depuis plus de quarante ans, balayé la carrière de Kathryn Bigelow, cinéaste majeure et pourtant mal identifiée par la presse et le public. Sans doute parce qu’elle est à la fois populaire et avant-gardiste, classique autant qu’expérimentale, post-féministe et politique. En redessinant à travers dix films (parmi eux, Aux frontiéres de l’aube, Point Break, Blue Steel, Strange Days, Zero Dark Thirty) les frontières éthiques, physiques et sexuées, les limites entre la vie et la mort, la réalité et la virtualité, Bigelow a fait exploser les genres cinématographiques. Son cinéma, voué aux cauchemars étasuniens, est tour à tour claustrophobe et libérateur, frontal et viscéral, entre fresque et spectacle, hyperréalisme et abstraction, intime et collectif. Cet ouvrage français, richement illustré, est le premier à se consacrer à l’oeuvre intégrale de la seule réalisatrice récompensée à ce jour par un Oscar (en 2010 pour Démineurs).

♥♥♥♥

 

Kathryn Bigelow - Passage de frontieres

Kathryn Bigelow – Passage de frontières

Si Kathryn Bigelow est depuis quelques années considérée unanimement par la critique, le public et l’académie comme l’une des réalisatrices majeures du cinéma américain, les études qui lui sont consacrées demeurent, tout du moins en France, limitées. On peut donc se réjouir de cette parution signée par Jérôme d’Estais, déjà auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma. Après une longue préface revenant sur la formation artistique et l’évolution de la carrière de Bigelow, l’auteur se focalise sur les films pour tracer une cartographie monographique marquée par le motif de la frontière, du passage, et de l’échange. Brouillant volontairement les pistes et les catégories, le cinéma de Bigelow suppose en effet une rencontre entre des tendances souvent opposées afin de bien souligner la porosité de leurs limites respectives. L’analyse de d’Estais est à la fois profonde, cohérente, et exhaustive. Avec perspicacité, l’auteur dresse une typologie des personnages dont les crises identitaires rencontrent la forme même de la mise en scène des films. Entre feu et eau, détail et vue d’ensemble, le cinéma de Bigelow rencontre des tendances héritées de sa formation en arts visuels (l’hyperréalisme) et tissent des liens avec les filmographies de certains de ses contemporains (Michael Mann, David Lynch…). Ces références et comparaisons assurent une compréhension sensible des différentes facettes de l’œuvre de Bigelow, entre figuration, dramaturgie et abstraction. À l’acuité de l’analyse s’ajoute un souci de description parfaitement pris en charge par la mise en page des éditions Rouge Profond. Comme à son habitude, l’éditeur a pris soin de multiplier les captures d’écran (d’excellente facture) pour amplifier le plaisir pris à la lecture de l’ouvrage. À ces différents éléments s’ajoute encore la présence d’une bibliographie particulièrement fournie qui permet d’orienter le lecteur vers différents chemins de traverse pour mieux appréhender l’originalité de l’œuvre de Bigelow. Cette annexe contribue en définitive à souligner la grande qualité scientifique et cinéphile de cet essai incontournable pour les (nombreux) admirateurs de la réalisatrice.

 

 

 

  • KATHRYN BIGELOW. PASSAGE DE FRONTIÈRES
  • Auteur : Jérôme d’Estais
  • Éditions : Rouge Profond
  • Collection : Raccords
  • Parution : 19 mars 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 204 pages
  • Tarif : 19 €

Commentaires

A la Une

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intrigant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts