Livre / Kathryn Bigelow. Passage de frontières : critique

Publié par Jacques Demange le 28 mai 2020

Résumé : La polémique qui a accompagné la sortie en 2017 de Detroit aux Etats-Unis s’inscrit dans les vagues successives de succès et d’échecs, de scandales et de consécrations qui ont, depuis plus de quarante ans, balayé la carrière de Kathryn Bigelow, cinéaste majeure et pourtant mal identifiée par la presse et le public. Sans doute parce qu’elle est à la fois populaire et avant-gardiste, classique autant qu’expérimentale, post-féministe et politique. En redessinant à travers dix films (parmi eux, Aux frontiéres de l’aube, Point Break, Blue Steel, Strange Days, Zero Dark Thirty) les frontières éthiques, physiques et sexuées, les limites entre la vie et la mort, la réalité et la virtualité, Bigelow a fait exploser les genres cinématographiques. Son cinéma, voué aux cauchemars étasuniens, est tour à tour claustrophobe et libérateur, frontal et viscéral, entre fresque et spectacle, hyperréalisme et abstraction, intime et collectif. Cet ouvrage français, richement illustré, est le premier à se consacrer à l’oeuvre intégrale de la seule réalisatrice récompensée à ce jour par un Oscar (en 2010 pour Démineurs).

♥♥♥♥

 

Kathryn Bigelow - Passage de frontieres

Kathryn Bigelow – Passage de frontières

Si Kathryn Bigelow est depuis quelques années considérée unanimement par la critique, le public et l’académie comme l’une des réalisatrices majeures du cinéma américain, les études qui lui sont consacrées demeurent, tout du moins en France, limitées. On peut donc se réjouir de cette parution signée par Jérôme d’Estais, déjà auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma. Après une longue préface revenant sur la formation artistique et l’évolution de la carrière de Bigelow, l’auteur se focalise sur les films pour tracer une cartographie monographique marquée par le motif de la frontière, du passage, et de l’échange. Brouillant volontairement les pistes et les catégories, le cinéma de Bigelow suppose en effet une rencontre entre des tendances souvent opposées afin de bien souligner la porosité de leurs limites respectives. L’analyse de d’Estais est à la fois profonde, cohérente, et exhaustive. Avec perspicacité, l’auteur dresse une typologie des personnages dont les crises identitaires rencontrent la forme même de la mise en scène des films. Entre feu et eau, détail et vue d’ensemble, le cinéma de Bigelow rencontre des tendances héritées de sa formation en arts visuels (l’hyperréalisme) et tissent des liens avec les filmographies de certains de ses contemporains (Michael Mann, David Lynch…). Ces références et comparaisons assurent une compréhension sensible des différentes facettes de l’œuvre de Bigelow, entre figuration, dramaturgie et abstraction. À l’acuité de l’analyse s’ajoute un souci de description parfaitement pris en charge par la mise en page des éditions Rouge Profond. Comme à son habitude, l’éditeur a pris soin de multiplier les captures d’écran (d’excellente facture) pour amplifier le plaisir pris à la lecture de l’ouvrage. À ces différents éléments s’ajoute encore la présence d’une bibliographie particulièrement fournie qui permet d’orienter le lecteur vers différents chemins de traverse pour mieux appréhender l’originalité de l’œuvre de Bigelow. Cette annexe contribue en définitive à souligner la grande qualité scientifique et cinéphile de cet essai incontournable pour les (nombreux) admirateurs de la réalisatrice.

 

 

 

  • KATHRYN BIGELOW. PASSAGE DE FRONTIÈRES
  • Auteur : Jérôme d’Estais
  • Éditions : Rouge Profond
  • Collection : Raccords
  • Parution : 19 mars 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 204 pages
  • Tarif : 19 €

Commentaires

A la Une

Tomb Raider : Phoebe Waller-Bridge prépare une série dérivée pour Amazon

L’héroïne des jeux vidéo Tomb Raider reprendra bientôt vie sur le petit écran, dans une série créée par Phoebe Waller-Bridge…. Lire la suite >>

Jennifer Aniston et Julia Roberts échangent leurs corps dans le prochain film de Max Barbakow

La nouvelle comédie de Max Barbakow réunira Julia Roberts et Jennifer Aniston, dans le corps l’une de l’autre.    … Lire la suite >>

Michael Jackson sera incarné par son neveu dans un biopic signé Antoine Fuqua

Jaafar Jackson prendra les traits de son oncle Michael Jackson dans un biopic qui sera réalisé par Antoine Fuqua, avec… Lire la suite >>

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts