Livre / Kathryn Bigelow. Passage de frontières : critique

Publié par Jacques Demange le 28 mai 2020

Résumé : La polémique qui a accompagné la sortie en 2017 de Detroit aux Etats-Unis s’inscrit dans les vagues successives de succès et d’échecs, de scandales et de consécrations qui ont, depuis plus de quarante ans, balayé la carrière de Kathryn Bigelow, cinéaste majeure et pourtant mal identifiée par la presse et le public. Sans doute parce qu’elle est à la fois populaire et avant-gardiste, classique autant qu’expérimentale, post-féministe et politique. En redessinant à travers dix films (parmi eux, Aux frontiéres de l’aube, Point Break, Blue Steel, Strange Days, Zero Dark Thirty) les frontières éthiques, physiques et sexuées, les limites entre la vie et la mort, la réalité et la virtualité, Bigelow a fait exploser les genres cinématographiques. Son cinéma, voué aux cauchemars étasuniens, est tour à tour claustrophobe et libérateur, frontal et viscéral, entre fresque et spectacle, hyperréalisme et abstraction, intime et collectif. Cet ouvrage français, richement illustré, est le premier à se consacrer à l’oeuvre intégrale de la seule réalisatrice récompensée à ce jour par un Oscar (en 2010 pour Démineurs).

♥♥♥♥

 

Kathryn Bigelow - Passage de frontieres

Kathryn Bigelow – Passage de frontières

Si Kathryn Bigelow est depuis quelques années considérée unanimement par la critique, le public et l’académie comme l’une des réalisatrices majeures du cinéma américain, les études qui lui sont consacrées demeurent, tout du moins en France, limitées. On peut donc se réjouir de cette parution signée par Jérôme d’Estais, déjà auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma. Après une longue préface revenant sur la formation artistique et l’évolution de la carrière de Bigelow, l’auteur se focalise sur les films pour tracer une cartographie monographique marquée par le motif de la frontière, du passage, et de l’échange. Brouillant volontairement les pistes et les catégories, le cinéma de Bigelow suppose en effet une rencontre entre des tendances souvent opposées afin de bien souligner la porosité de leurs limites respectives. L’analyse de d’Estais est à la fois profonde, cohérente, et exhaustive. Avec perspicacité, l’auteur dresse une typologie des personnages dont les crises identitaires rencontrent la forme même de la mise en scène des films. Entre feu et eau, détail et vue d’ensemble, le cinéma de Bigelow rencontre des tendances héritées de sa formation en arts visuels (l’hyperréalisme) et tissent des liens avec les filmographies de certains de ses contemporains (Michael Mann, David Lynch…). Ces références et comparaisons assurent une compréhension sensible des différentes facettes de l’œuvre de Bigelow, entre figuration, dramaturgie et abstraction. À l’acuité de l’analyse s’ajoute un souci de description parfaitement pris en charge par la mise en page des éditions Rouge Profond. Comme à son habitude, l’éditeur a pris soin de multiplier les captures d’écran (d’excellente facture) pour amplifier le plaisir pris à la lecture de l’ouvrage. À ces différents éléments s’ajoute encore la présence d’une bibliographie particulièrement fournie qui permet d’orienter le lecteur vers différents chemins de traverse pour mieux appréhender l’originalité de l’œuvre de Bigelow. Cette annexe contribue en définitive à souligner la grande qualité scientifique et cinéphile de cet essai incontournable pour les (nombreux) admirateurs de la réalisatrice.

 

 

 

  • KATHRYN BIGELOW. PASSAGE DE FRONTIÈRES
  • Auteur : Jérôme d’Estais
  • Éditions : Rouge Profond
  • Collection : Raccords
  • Parution : 19 mars 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 204 pages
  • Tarif : 19 €

Commentaires

A la Une

Sidney : Première bande-annonce pour le documentaire sur l’acteur Sidney Poitier

Apple TV+ a dévoilé une bande-annonce pour son documentaire sur Sidney Poitier, qui mêle témoignages et images d’archives, retraçant la… Lire la suite >>

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts