Les Oeillades 2018 / Doubles vies de Olivier Assayas : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 26 novembre 2018

Synopsis : Alain, la quarantaine, dirige une célèbre maison d’édition où il publie les romans de son ami Léonard, écrivain bohème. Selena, la femme d’Alain, est la star d’une série télé populaire et Valérie, compagne de Leonard, assiste vaillamment un homme politique. Bien qu’ils soient amis de longue date, Alain s’apprête à refuser le nouveau manuscrit de Léonard… Les relations entre les deux couples, plus entrelacées qu’il n’y paraît, vont se compliquer.

 

♥♥♥♥♥

 

Doubles vies

Doubles vies – affiche

Après Personal Shopper sorti en 2016, Olivier Assayas (Sils Maria, Les Destinées SentimentalesCarlos) reprend dans Doubles vies la thématique de la modernité technologique, ses possibilités et ses affres. Le film scrute le milieu de l’édition parisienne et se concentre sur Alain interprété par Guillaume Canet (Le Grand BainL’Homme qu’on aimait tropJappeloup) et Léonard campé par Vincent Macaigne (Tristesse ClubLa Loi de la jungleLes Deux Amis), respectivement éditeur et romancier bohème. Les deux hommes sont dépassés par le tourbillon des nouvelles pratiques du monde contemporain et peinent à retrouver leur place au sein de cette société dont ils ne maîtrisent plus les codes. Nora Hamzawi, sous les traits de l’intelligente et sensible Valérie, ne laisse pas indifférent. Julienne Binoche incarne quant à elle Selena, une actrice de série télévisée. La matière du récit réside dans ce tête à tête, ce face-à-face impossible entre le monde moderne et l’égoïsme des personnages. Assayas filme donc cet échange, cet interminable débat qui redistribue les rapports sociaux via l’impact d’internet. Cette comédie bavarde mais brillante à la mise en scène tout à fait classique —se limitant le plus souvent au champ-contrechamp, noue également des relations de couple compliquées et plus entrelacées qu’il n’y paraît. Le réalisateur prend ici pour modèle L’Arbre, le Maire et la médiathèque de Rohmer. Il n’y a pas d’événement : de longues séquences sans scènes de transition se juxtaposent et tissent les liens entre les différents protagonistes, construisant un film d’idées dont la force tient précisément à ce tissage sentimental. Doubles vies parle d’amour, d’infidélité, de mensonge et de quiproquo. Cependant, Olivier Assayas étudie avant tout le rapport entre l’éditeur et l’écrivain. L’auteur écrit au fil de la plume, deux hommes s’affrontent, confrontent leur point de vue, et le jeu de ping-pong finit par produire des étincelles, comme si fiction et dramaturgie étaient générées par le dialogue à lui seul. Le film, qui avance par le biais de l’énergie procurée par une prise de parole libre et vive, évoque le cinéma de Woody Allen alors que le ton grinçant de scène de la libraire rappelle celui de Moretti. Doubles vies repose sur la spontanéité, le naturel et la justesse des conversations. Porté par un remarquable casting, le long-métrage s’achève sur une délicieuse utopie sentimentale. Une comédie intellectuelle qui se laisse savourer.

 

 

 

  • LES DOULES VIES
  • Sortie salles : 16 janvier 2019
  • Réalisation : Olivier Assayas
  • Avec : Guillaume Canet, Juliette Binoche, Vincent Macaigne, Nora Hamzawi, Christa Theret, Pascal Greggory, Lionel Drayrabotnik, Sigrid Bouaziz, Laurent Poitrenaux
  • Scénario : Olivier Assayas
  • Production : Charles Gillibert
  • Photographie : Yorick Le Saux
  • Montage : Simon Jacquet
  • Décors : François Renaud Labarthe
  • Costumes : Jurgen Doering
  • Distribution : Ad Vitam
  • Durée : 1h46

 

Commentaires

A la Une

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Les 4 Fantastiques : le casting dévoilé et une date de sortie annoncée

Pedro Pascal, Vanessa Kirby, Joseph Quinn et Ebon Moss-Bachrach composeront la nouvelle équipe de super-héros de ce nouvel opus des 4 Fantastiques dans le MCU. 

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts