Cannes 2018 / Le Grand bain de Gilles Lellouche : critique

Publié par Cyril Perraudat le 15 mai 2018

Synopsis : C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie…

♥♥♥♥♥

 

Le Grand bain - affiche

Le Grand bain – affiche

Gilles Lellouche, qui s’était déjà fait remarquer à la co-réalisation en 2004 avec Narco, signe ici son premier long métrage en solo, sélectionné hors compétition au Festival de Cannes. Le Grand Bain est une surprise sympathique qui vogue du côté de la comédie sociale à la Full Monty. On y suit une bande d’hommes un peu bedonnants dans une équipe de natation synchronisée. Chacun est là pour fuir leur situation personnelle pas folichonne. Lorsqu’ils apprennent qu’un championnat du monde de la discipline est organisé, ils se mettent en tête d’y participer. La force de cette comédie n’émane pas forcément du scénario sans grande surprise ni originalité mais s’avère suffisamment bien construit pour faire affleurer l’émotion par instants. Ses atouts, nombreux, résident dans cette pléiade d’acteurs qui prend un plaisir communicatif à incarner ces losers magnifiques à la vie plombée par des problèmes divers. On sent que Gilles Lellouche aime ses personnages, suffisamment, pour qu’ils prennent corps à l’écran et qu’on s’attache à eux. Il célèbre le courage et l’audace de ces personnes qui s’appliquent à faire ce qu’elles aiment en dépit des regards extérieurs. Il permet à son casting de luxe de briller chacun dans leur domaine. Mentions à Leïla Bekhti en coach handicapée gueularde, Benoît Poelvoorde en entrepreneur raté au bagout inépuisable ou encore à Philippe Katerine en introverti qui a du mal à s’imposer. Quant à Virginie Efira et Jean-Hugues Anglade, ils se révèlent assez touchants, respectivement en ex-championne de natation synchronisée déprimée et en rocker déchu qui s’accroche à ses rêves de jeunesse. Derrière la caméra, Gilles Lellouche dévoile une certaine ambition esthétique, cherchant constamment le bon plan pour rendre sa mise en scène agréablement dynamique. Le Grand bain se délecte sans déplaisir.

 

 

 

  • LE GRAND BAIN
  • Sortie salles : 24 octobre 2018
  • Réalisation : Gilles Lellouche
  • Avec : Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Marina Foïs, Philipe Katerine, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira, Félix Moati, Leïla Bekhti, Alban Ivanov, Noée Abita, Pierre Pirol, Jonathan Zaccaï, Mélanie Doutey, Claire Nadeau
  • Scénario : Gilles Lellouche, Ahmed Hamidi, Julien Lambroschini
  • Production : Patrick Quinet
  • Photographie : Laurent Tangy
  • Montage : Simon Jacquet
  • Décors : Florian Sanson
  • Costumes : Elise Bouquet
  • Musique : John Brion
  • Distribution : StudioCanal
  • Durée : 2h02

 

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts