Le combat de Martin Scorsese

Publié par Nathalie Dassa le 8 juin 2010

_

Conférence de presse de la WCF à Cannes en 2009, de gauche à droite : Efe Cakarel (président de The Auteurs), Kent Jones (écrivain US et directeur executif de la WCF), Martin Scorsese (président de la WCF), Chris Hyams (fondateur de B.Side) et Peter Becker (président de Criterion)

Martin Scorsese poursuit sa lutte ardue avec la World Cinema Foundation, qui a pour vocation de sauvegarder le patrimoine cinématographique mondial dans les pays en voie d’émergence.

 

 

 

 

Chaque année, Martin Scorsese profite du Festival de Cannes pour présenter les avancées conséquentes de la World Cinema Foundation depuis sa création en 2007. Ces dernières années, les films se détériorent et de nouvelles problématiques viennent avec les questions de technologie. Cette association, à but non lucratif, arbore sa troisième année sous de bons auspices. Sept films ont été restaurés et d’autres sont en cours, par le Service des Archives du Cinéma de Bologne en Italie. Elle regroupe aujourd’hui plus d’une quinzaine de réalisateurs internationaux, des ayants droits, des financiers majeurs tels Georgio Armani et Cartier…

_

L’arrivée de nouveaux partenaires en 2009 permettent de rendre les films accessibles à travers le monde : The Auteurs, cinémathèque virtuelle et réseau social qui rassemble les cinéphiles du monde entier, et B-Side, fournisseurs d’accès qui facilite la construction du site de la Fondation et contribue à coordonner le réseau de distribution des films.

_

De son côté, la cinémathèque virtuelle Criterion a donné son accord pour distribuer ses titres sur DVD. Aux États-Unis, l’accent est mis principalement sur certains genres (le réalisme, la nouvelle vague française) ; à noter aussi qu’il est difficile d’acquérir les droits des films provenant d’Afrique, d’Amérique Latine, d’Asie et d’Europe Centrale. Deux cent festivals, dont le Festival de Cannes, collaborent avec la Fondation et permettent d’établir des contacts essentiels et décisifs.

_

L’important pour la Fondation est d’avoir accès à des films qui ont été négligés. Les œuvres complètes telles Greed d’Erich Von Stroheim de 1925, The rogue song, premier film parlant de Laurel & Hardy ou encore Mickey & Nicky de la scénariste et réalisatrice Elaine May ont été soit tronquées, soit perdues ou détruites : « Si on arrive à toucher une personne sur cent, une personne sur mille, on aura réussi » précise Martin Scorsese « La restauration de ces films est importante à condition que le public puisse les voir ! ».

_

Depuis le 15 mai 2009 – date de la conférence de presse au Festival de Cannes – les quatre films restaurés et projetés à Cannes Classics sont disponibles gratuitement à l’échelle planétaire : The Red Shoes de Michael Powell et Emeric Pressburger (1948), The mummy de Shadi Abdel Salam (Egypte, 1969), A Brighter summer day d’Edward Yang (Taïwan, 1991) et Redes d’Emilio Gomez Muriel (Mexique, 1936).

_

Un résultat révolutionnaire !

 

(archive©ND – article paru sur scénaristes.biz en 2009)

Commentaires

A la Une

Henry Cavill de retour en Superman dans d’autres films DC

L’acteur britannique, interprète de Superman dans les films de l’univers DC Comics chez Warner Bros n’en a pas fini avec… Lire la suite >>

Doug Liman va diriger Tom Cruise dans l’espace

Spécialisé dans la science-fiction et l’action, Doug Liman se chargera de réaliser le film avec Tom Cruise dans l’espace. C’est… Lire la suite >>

Les cinémas rouvriront à partir du 22 juin

C’est désormais officiel, le gouvernement a annoncé ce 28 mai la reprise d’activité des cinémas pour le 22 juin prochain…. Lire la suite >>

Cannes 2020 : la sélection officielle dévoilée le 3 juin

La liste des cinquante films labellisés Cannes 2020 sera révélée le 3 juin prochain depuis l’UGC Normandie, et diffusée en… Lire la suite >>

Killers of The Flower Moon : Apple pourrait hériter du nouveau Scorsese

La plateforme de streaming d’Apple serait sur le point d’ajouter le prochain long-métrage de Martin Scorsese à son catalogue. Une… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts