Google, qui détient le site de partage de vidéos en ligne YouTube, va modifier de façon conséquente l’aspect et le contenu actuels de la plateforme.

 

 

Après avoir lancé sa plateforme interactive Google TV (qui devrait arriver en France en 2012), le géant américain de l’internet, va procéder à un remaniement majeur de son site de diffusion YouTube, pour adapter son contenu aux téléviseurs connectés, ces appareils qui donnent accès au web grâce à une simple télécommande reliée à un boitier spécifique, avec des éléments interactifs et des widgets. Selon le Wall Street Journal, la présentation de la page d’accueil va être totalement refondue pour permettre une plus grande visibilité vers des chaînes thématiques ‘premium’ qui offriront sur internet des contenus professionnels originaux, actualités, sports, cinéma, musique, arts pendant plusieurs heures par semaine. D’autres seront agrégées autour de contenus déjà présents sur le site, issus des chaînes câblées. Il s’agit ni plus ni moins d’une concurrence frontale avec les télévisions traditionnelles américaines et Google est prêt à investir 100M$ (70M€), pour la production de contenus originaux qui, par la suite arriveront sur Google TV. Des contacts semblent déjà avoir été pris avec des représentants d’artistes hollywoodiens. Des négociations seraient également en cours, pour obtenir la licence de 700 titres du catalogue de Miramax pour lequel YouTube devrait débourser environ 100M$ soit l’équivalent de la somme versée récemment par Netflix pour le même catalogue.

 

La consultation serait toujours gratuite sur ce site, classé troisième mondialement en termes de visites uniques, car le but est d’augmenter la durée de fréquentation des internautes, qui est actuellement en moyenne de quinze minutes par jour. En leur offrant une gamme de choix suffisamment diversifiée, Google souhaite qu’ils « regardent YouTube comme ils regardent la télévision ». Mais l’autre objectif est également d’attirer les annonceurs, car Google voudrait récupérer une part du marché des annonces publicitaires sur les réseaux télévisés américains, qui représente environ 70 milliards $ (49 milliards €). YouTube, qui a été acquis par Google en 2006 pour 1,6 milliard de $, a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 544 M$ (381 M€). Les responsables du site annoncent qu’il est proche de la rentabilité.

.
Ces changements devraient intervenir avant la fin de l’année. Ce virage de YouTube arrive au moment où le marché de la vidéo en ligne (streaming) se développe rapidement aux USA et propose une offre croissante d’émissions et de films tels Netflix, Amazon et Hulu (voir notre article). La question se pose à long terme de savoir quel sera le visage du paysage audiovisuel dans l’avenir ? Tout passera-t-il désormais via internet ?

 

GGJ

 

 

Articles sur le même thème

  1. Netflix élargit ses activités avec Mad Men et House of Cards
  2. Youtube prêt à investir 100M$ sur des concepts originaux de célébrités
  3. Quid de Miramax après la vente par Disney ?

 

Commentaires

A la Une

Joker – Folie à deux : un nouveau trailer déjanté

La nouvelle bande-annonce du Joker : Folie à deux a déjà dépassé les millions de vues en moins de 24… Lire la suite >>

Michael Mann lance un site dédié au processus de création de tous ses films

The Michael Mann Archives a été lancé le 16 juillet dernier, et le premier film accessible aux abonnés est aussi… Lire la suite >>

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intriguant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts