EuropaCorp annonce dans son dernier communiqué sa stratégie radicale pour retrouver l’équilibre financier, avec le développement des productions à l’international et télévisuelles et une gestion plus rigoureuse.

 

 

Après avoir annoncé à la fin du mois de mars, des pertes financières plus importantes que prévues, la société décide d’employer les grands moyens pour tourner la page de la « pire année de [la] jeune carrière » d’EuropaCorp, selon Luc Besson. Après deux exercices déficitaires, des changements s’avèrent nécessaire. Le communiqué est tombé quelques jours avant le Festival de Cannes, où le groupe est présent avec deux longs métrages d’envergure en compétition officielle : The Tree of Life, cinquième film en 40 ans de carrière de l’un des plus grands cinéastes Terrence Malick (voir notre article) et La Source des femmes de Radu Mihaileanu, (voir notre article), réalisateur nominé au Golden Globe pour la comédie dramatique Le Concert, une production EuropaCorp.

 

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au Royal Monceau le mercredi 4 mai, Luc Besson a reconnu sa part d’erreur dans la situation actuelle : « Mon métier, c’est d’écrire des scénarios et j’ai abandonné le poste de directeur général ». Cinéaste impliqué dans de multiples projets, il a pris conscience des problèmes financiers trop tard et il a également évoqué les problèmes de management et les mauvais choix de l’ancienne équipe. Après le départ retentissant de Pierre-Ange Le Pogam, cofondateur de EuropaCorp, une nouvelle équipe de direction, composée de l’ancien publicitaire Christophe Lambert et d’Emmanuelle Mignon (ancienne directrice de cabinet du Président de la République), secrétaire générale, est mise en place ainsi qu’une « organisation transversale par métiers (Ventes, Marketing, Opérations, Licences et Live Entertainment) ». Pour Christophe Lambert : « La nouvelle équipe opérationnelle est désormais entièrement dédiée à la croissance rentable avec l’objectif de continuer à faire croitre la valeur de notre catalogue.»

 

EuropaCorp a tout de même obtenu de beaux résultats ces derniers mois avec Les petits mouchoirs de Guillaume Canet (5,4 M d’entrées), Arthur 3 de Luc Besson (3,1M), Adèle Blanc-Sec (1,6 M) L’homme qui voulait vivre sa vie d’Eric Lartigau (1,2 M) et Un balcon sur la mer de Nicole Garcia (1,2 M) ou encore L’immortel de Richard Berry (1,1 M).

 

Voici les 5 objectifs stratégiques 2014 qui ont été fixés :

  1. Augmenter les ventes à l’international avec une production de films en langue anglaise beaucoup plus importante et l’installation d’un bureau de représentation en Chine, marché en forte émergence.
  2. Distribuer 15 à 20 films par an et adapter l’offre « à la demande mondiale de films grand spectacle en 3D ».
  3. Accroître la production télévisuelle – qui présente moins d’aléas car les risques financiers sont partagés entre les diffuseurs et les producteurs – et développer les coproductions internationales. (voir notre article). Plusieurs projets sont déjà en cours. Pour Canal +, la série XIII adaptée de la BD de Jean Van Hamme et William Vance, actuellement diffusée, se place dans le top 5 des séries de création originale de la chaîne avec 1 million de téléspectateurs. De son côté, le réalisateur Jan Kounen va faire ses premiers pas à la télévision, avec une adaptation du roman de Jean-Christophe Grangé, Le Vol des Cigognes, minisérie de 2 x 90 mn coproduite par C + et dont le tournage devrait débuter en juin (voir notre article). Pour TF1, le tournage de la série No limit – 6 épisodes de 52 minutes écrits par Luc Besson -, qui mêlera polar, action et comédie familiale débutera au second semestre 2011. Une adaptation du film de Claude Zidi et Didier Kaminka, Les sous-doués est également en préparation pour la même chaîne. Par ailleurs une adaptation de la franchise d’Europacorp, Transporteur, qui devrait être diffusée également sur TF1, sera en tournage à partir de fin mai pour 13 épisodes. Mais le service public n’est pas en reste, car France Télévisions a dans ses réserves un téléfilm de 90 minutes, intitulé Emma d’Alain Tesma, qui aborde l’adolescence.
  4. Poursuivre l’investissement dans la Cité du Cinéma – qui devrait ouvrir ses portes en mai 2012 -, avec la création d’un studio 3D/VFX en corrélation avec la demande mondiale. Le but est de regrouper toutes les compétences de la chaîne de production cinématographique pour permettre de réaliser un film de A à Z, sans sortir du site. Cet ensemble offrira notamment 9 plateaux de tournages de 600 à 2000 m2 répartis sur 13 000 m2, des ateliers pour les décors, le stockage du matériel, des boutiques et des restaurants. A terme, 30 000 m² de bureaux sont également prévus. Le siège social actuel d’EuropaCorp, – situé dans un hôtel particulier de la rue du Faubourg Saint-Honoré et mis en vente par Luc Besson qui récupérera ainsi des fonds – déménagera prochainement vers les nouveaux bureaux de Saint-Denis.
  5. Développer la VOD.

 

GGJ avec Le Figaro, Le Parisien et Challenges

 

 

Articles sur le même thème

  1. Le cinéaste Radu Mihaileanu remonte la source des femmes
  2. The Tree of Life de Terrence Malick en première mondiale à Cannes
  3. Jan Kounen aux commandes d’une minisérie pour EuropaCorp TV
  4. Après ‘The Lady’… L’Ange bleu pour Luc Besson et EuropaCorp TV
  5. EuropaCorp investit le petit écran

 

Commentaires

A la Une

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Copenhagen Cowboy : Un nouveau trailer coloré et énigmatique pour la série de Nicolas Winding Refn

La nouvelle série du réalisateur de Drive, à destination de Netflix, se dévoile un peu plus à travers une envoûtante… Lire la suite >>

Élémentaire : une première bande-annonce pour le prochain Pixar

La bande-annonce du prochain film d’animation des studios Disney-Pixar dévoile doucement mais sûrement son univers haut en couleurs.    … Lire la suite >>

Indiana Jones 5 : Le film dévoile ses personnages dans de nouvelles images

Après un premier cliché entre ombre et lumière, le prochain film de la saga Indiana Jones continue de se dévoiler,… Lire la suite >>

Bradley Cooper sera Frank Bullitt pour Steven Spielberg

Bradley Cooper succédera à Steve McQueen dans le rôle culte de Frank Bullitt, devant la caméra de Steven Spielberg.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 392 564 3 2 810 290
2 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 201 751 7 2 024 616
3 COULEURS DE L'INCENDIE 129 914 3 620 671
4 LE MENU 124 279 1 124 279
5 RESTE UN PEU 113 050 2 265 745
6 LES MIENS 98 004 1 98 004
7 MASCARADE 77 221 5 798 310
8 LES FEMMES DU SQUARE 66 258 2 172 086
9 ARMAGEDDON TIME 60 612 3 309 249
10 NOVEMBRE 58 451 8 2 298 497

Source: CBO Box office

Nos Podcasts