A l’occasion de la parution le 20 octobre de ‘Dark Lens’ aux Editions Xavier Barral, Cédric Delsaux viendra dédicacer son ouvrage photographique issu de l’univers Star Wars, préfacé par le maître George Lucas, le vendredi 21 octobre à la Chambre Claire – Librairie contacts à Paris de 16h à 19h.

 


© Cédric Delsaux, Éditions Xavier Barral, 2011

Après l’exposition de ses œuvres – The Dark Lens – qui s’est tenue du 10 novembre 2010 au 2 janvier 2011 à Acte2galerie à Paris, le jeune photographe français de 37 ans, Cédric Delsaux fait paraître un ouvrage dans lequel il réunit les photos du premier volet de son travail personnel sur Star Wars, qui lui a valu d’être lauréat en 2005, de la 27e édition de la Bourse du Talent organisée par Kodak et photographie.com. Il s’agit d’un magnifique livre intitulé Dark Lens, préfacé par George Lucas lui-même, qui a reconnu la qualité esthétique de son travail et a commandé 25 tirages. L’artiste a en effet eu l’idée d’incruster et de confronter le fantastique et la fiction – via des personnages de Star Wars – dans l’univers de la réalité très ordinaire de la banlieue. Cédric Delsaux reconnaît des influences multiples dans son travail émanant de David Lynch, Eric Rohmer ou encore Ken Loach pour l’univers du cinéma, mais aussi des photographes Gregory Crewdson, Philip Lorca di Corcia, William Eggleston ou Stephen Shore entre autres. Avec les fêtes de fin d’année qui approchent, c’est un beau cadeau à offrir autant pour les passionnés de la saga et que pour ceux de la photographie. Le livre paraîtra le 20 octobre et Cédric Delsaux signera le recueil le vendredi 21 octobre de 16h à 19h à la Chambre Claire – Librairie Contacts à Paris (14 rue Saint-Sulpice – Paris 6e – Tél : 01 46 34 04 31 – Métro Odéon).

 

Extrait de la préface de George Lucas : « Au fil des ans, nombreux sont les artistes à avoir revisité Star Wars bien au-delà de tout ce que nous avons pu voir dans les films. Une de ces interprétations les plus extraordinaires et fascinantes est celle de Cédric Delsaux, qui intègre habilement des personnages et des engins de Star Wars à des paysages urbains et industriels désolés tout à fait réels. Aussi originales et perturbatrices que soient ces images, elles n’en sont pas moins vraisemblables. Je suis très honoré que Cédric ait introduit Star Wars dans le monde de la photographie, et je suis ravi que ce travail exceptionnel puisse être présenté dans ce livre. »

 

© Cédric Delsaux, Éditions Xavier Barral, 2011

Après avoir intégré une agence de pub où il a réalisé de nombreuses campagnes (Peugeot, EDF), Cédric Delsaux a décidé en 2002 de se consacrer à sa passion, la photographie, en développant son univers propre. Son travail personnel a été exposé à plusieurs reprises en France, en Allemagne, aux USA, en Angleterre, en Chine et en Pologne. Il a publié en octobre 2008, un ouvrage intitulé Nous resterons sur Terre aux éditions Verlhac, dans lequel il dresse un état des lieux de l’équilibre fragile entre les ressources que nous offre notre planète et l’utilisation frénétique qu’en font les hommes. Ce livre a été également publié aux USA chez Random House sous le titre A Common Destiny.

 

Présentation de l’Editeur : La passerelle du RER est momentanément fermée pour cause de guerre intergalactique opposant les gardes de Vador à un groupe de Jedi retranchés dans le gymnase Jacques Prévert. Il y a, pour Cédric Delsaux, un vrai plaisir à tenir dans un même cadre le fantastique et le réel. Ainsi les paysages urbains de banlieue, avec leurs parkings à répétition, et leurs zones de non-lieux, deviennent, grâce aux personnages de Star Wars, les décors grandioses d’une histoire dont ils occupent enfin le centre. Le monde qui en découle, fourmillant de détails, est totalement vrai et pourtant absolument faux. La fabrication de cette « mythologie de la banalité », donne une proximité et une réalité aux personnages cultes de toute une génération. L’imaginaire a tout envahi. Nous pouvons nous réjouir et nous pouvons trembler ! Les photos réunies dans ce livre ne cessent de flirter avec le réel. Elles créent un nouvel espace temps où toutes les frontières se brouillent : réalité et fiction, folie et raison, passé et futur. Un texte de Kazys Varnelis, directeur du Network Architecture Lab à Columbia University, décrypte les multiples facettes de l’univers « delsien ».

 

 

 

Articles sur le même thème

  1. L’intégrale Star Wars : plus d’un million d’unités vendus à travers le monde
  2. Star Wars : 40 heures de bonus sur l’intégrale de la saga en Blu-ray
  3. Star Wars – La menace fantôme en 3D en février 2012
  4. Lucas installe un Empire à Singapour
  5. Une école s’ouvre pour former des chevaliers Jedi au Chili

 

Commentaires

A la Une

Premier teaser pour Bad Education avec Hugh Jackman

Dans cette production HBO inspirée d’un article de presse, Hugh Jackman incarne Franck Tassone, un influent directeur d’école dont les… Lire la suite >>

Killers of The Flower Moon : la production du film de Martin Scorsese avec DiCaprio et De Niro en difficulté ?

Des bruits de couloir laissent entendre que le budget croissant du western de Martin Scorsese avec Leonardo DiCaprio et Robert… Lire la suite >>

Friends : les retrouvailles des acteurs prévues en mai sur HBO Max

Un épisode spécial de Friends, rassemblant Phoebe, Joey, Chandler, Monica, Rachel et Ross, sera disponible sur HBO Max en mai… Lire la suite >>

Julia Roberts, Armie Hammer et Sean Penn dans une série sur le Watergate

Sam Esmail, showrunner de Mr Robot, et son collaborateur, Robbie Pickering, vont prendre les commandes de Gaslit, une série sur… Lire la suite >>

Donald Trump raille la victoire de Parasite aux Oscars, les distributeurs lui répondent avec humour

En moquant le triomphe de Bong Joon-ho aux Oscars, le président des États-Unis a suscité l’affliction, mais aussi permis aux… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SONIC LE FILM 771 015 1 771 015
2 LE PRINCE OUBLIE 457 031 1 457 031
3 DUCOBU 3 385 170 2 784 369
4 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 348 802 2 764 982
5 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 303 575 2 715 753
6 1917 235 158 5 1 959 090
7 NIGHTMARE ISLAND 206 429 1 206 429
8 BAD BOYS FOR LIFE 205 148 4 1 505 345
9 THE GENTLEMEN 185 527 2 423 567
10 LA FILLE AU BRACELET 144 499 1 144 499

Source: CBO Box office

Nos Podcasts