Magic in the Moonlight de Woody Allen: critique

Publié par François Taing le 22 octobre 2014

Synopsis : Nous sommes en 1920 : un gentleman anglais est appelé dans le midi de la France pour y démasquer une escroquerie. A ces fins, il doit se jeter dans la vie dévergondée des riches et des beaux, faite de villas, parties fines et musique de jazz. Il est tant humainement que professionnellement mis à rude épreuve.

 

♥♥♥♥

 

Magic in the Moonlight - affiche

Magic in the Moonlight – affiche

Woody Allen nous convie une nouvelle fois à son rendez-vous annuel en signant avec Magic in the Moonlight une fable lumineuse sur la vie, l’amour et la magie. Des thèmes de prédilection chers au réalisateur fasciné depuis toujours par l’illusion et l’invisible, à l’instar entre autres de Scoop où il campait Splendini le magicien. Colin Firth interprète ici un gentleman anglais et un prestidigitateur qui ne croit pas au surnaturel, ni au spiritisme et encore moins aux sciences occultes. Il a une très haute opinion de sa propre intelligence, et son caractère cynique fait que seuls son ami d’enfance (Simon McBurney) et sa fiancée (Catherine McCormack) le supportent. Sa rencontre avec une médium (Emma Stone), qu’il va tenter de démasquer, va bouleverser toutes ses convictions et lui redonner goût à la vie. Car dans Magic in the Moonlight, il est bien sûr question d’amour, de ce sentiment indescriptible qui nous traverse lorsque l’on rencontre son âme sœur. L’alchimie entre Colin Firth et Emma Stone fonctionne dès lors à merveille et la magie opère. On croit en leur idylle grâce aux dialogues et aux moments savoureux que Woody Allen a mis en scène comme un fabuleux tour de magie où les apparences sont trompeuses. Emma Stone, qui retrouvera en outre le cinéaste dans son prochain long-métrage avec Joaquin Phoenix, est toujours aussi sublime et nous envoûte dans son monde surnaturel. Sa performance est d’autant plus admirable qu’elle réussit le tour de force de nous plonger dans ses « vibrations mentales » grâce auxquelles elle peut lire dans les pensées, connaître le passé des individus et entrer en contact avec l’au-delà. Les seconds rôles ne déméritent pas et sont tout aussi attachants comme Hamish Linklater dans celui de son fiancé, naïf et aveuglé par sa beauté, qui lui chante des sérénades toute la journée. Ou encore Eileen Atkins en Tante Vanessa qui incarne cette fameuse voix de la sagesse. Leurs répliques nous enchantent et sont l’une des plus grandes qualités de cette comédie romantique, qui se déroule du point de vue du personnage principal, laissant ainsi le champ libre à Woody Allen d’agir comme un parfait illusionniste en détournant notre attention sur le tour de magie qu’il est en train d’effectuer. L’esthétique visuelle soignée et aux teintes pastels parviennent à sublimer la Côte d’Azur lui conférant un charme naturel. Les costumes sont également de toute beauté tandis que l’éternelle et coutumière bonne bande son Jazz nous immerge d’emblée dans l’atmosphère festive des années 20 tout en nous renvoyant à certaines séquences de Minuit à Paris. Si Magic In The Moonlight reste une oeuvre sans doute mineure dans la carrière de Woody Allen, elle étincelle particulièrement grâce à son écriture et à son humour si brillants qui a fait toute la renommée de ce magicien du cinéma…

 

 

François Taing

 

 

  • MAGIC IN THE MOONLIGHT écrit et réalisé par Woody Allen en salles le 22 octobre 2014.
  • Avec : Emma Stone, Colin Firth, Eileen Atkins, Marcia Gay Harden, Hamish Linklater, Simon McBurney, Jacki Weaver, Erica Leerhsen, Catherine McCormack, Jeremy Shamos…
  • Production : Letty Aronson, Stephen Tenenbaum et Edward Walson
  • Photographie : Darius Khondji
  • Montage : Alisa Lepselter
  • Décors : Anne Seibel
  • Costumes : Sonia Grande
  • Musique : Jean-Marie Blondel
  • Distribution : Mars Distribution
  • Durée : 1h38

.

Commentaires

A la Une

Poker Face : Ellen Barkin rejoint la première série de Rian Johnson

Le réalisateur Rian Johnson présentera prochainement une série policière d’anthologie dont le casting continue de s’agrandir avec la présence d’Ellen… Lire la suite >>

El Conde : Pablo Larrain à la réalisation d’une comédie vampirique pour Netflix

Le réalisateur chilien Pablo Larrain s’associe à Netflix pour la production d’une comédie où le dictateur Augusto Pinochet est un… Lire la suite >>

Enzo le croco : Première bande-annonce pour la comédie musicale avec Javier Bardem

L’adaptation du livre pour enfants Lyle, Lyle, Crocodile, réalisé par le duo comique Will Speck et Josh Gordon, dévoile ses… Lire la suite >>

La comédie musicale Retour vers le futur à Broadway en 2023

Broadway va accueillir la comédie musicale adaptée de la trilogie culte de Robert Zemeckis, Retour vers le futur, l’année prochaine…. Lire la suite >>

À l’Est d’Eden : Florence Pugh dans la prochaine série Netflix écrite par Zoe Kazan

Le géant du streaming Netflix a annoncé la mise en chantier d’une série adaptée de l’œuvre de John Steinbeck, À… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 627 968 2 1 927 033
2 TOP GUN : MAVERICK 471 870 4 3 806 879
3 INCROYABLE MAIS VRAI 133 330 1 133 330
4 CHAMPAGNE ! 68 518 2 188 682
5 DOCTOR STRANGE IN THE MULTIVERSE OF MADNESS 64 865 7 3 117 096
6 FRATE 36 400 1 36 400
7 C'EST MAGNIFIQUE ! 25 220 3 149 950
8 COMPETITION OFFICIELLE 24 421 3 116 936
9 MEN 22 829 2 60 250
10 LES BAD GUYS 19 517 11 1 069 641

Source: CBO Box office

Nos Podcasts