Synopsis : Loin de la grisaille et de l’agitation de la ville existe un autre territoire. Un territoire où se mêlent fête, escalade et nature sauvage. Un territoire où se réfugier, s’aventurer, vivre ensemble. Un territoire où l’on vit, où l’on respire ce qui en Russie n’a jamais existé : la liberté.

 

♥♥♥♥♥

 

Territoire de la Liberte - affiche

Territoire de la Liberte – affiche

Perchée au sommet d’une colline, une petite fille se dresse sur les pieds en levant les bras vers le ciel. A lui seul, ce beau plan de Territoire de la Liberté, lauréat du Prix Documentaire sur Grand Écran à Amiens, suffirait à symboliser les intentions d’Alexander Kuznetsov. Quatre ans après avoir entamé sa découverte de la Sibérie avec Territoire de l’Amour, d’une durée similaire d’une heure, le cinéaste russe propose une nouvelle aventure au cœur de la Russie. Photographe dans plusieurs magazines et alpiniste confirmé et récompensé, Kuznetsov entreprend de suivre ici une communauté d’hommes, de femmes et d’enfants russes en quête d’un habitat naturel qu’ils ont réussi à apprivoiser. Ces personnes se lancent dès lors à l’assaut des stolbys, d’immenses rochers qui se dressent au milieu d’une somptueuse réserve naturelle en Sibérie. Afin de constituer son discours, le cinéaste fait le choix de montrer des images de manifestations publiques en parallèle de l’escapade sauvage. Un raccord illustre parfaitement l’exploitation métaphorique et symbolique de ce montage au sein de Territoire de la liberté. Après une longue séquence d’interviews, deux personnages regardent par la fenêtre donnant sur la forêt enneigée, avant que Kuznetsov ne montre des hommes défiler en pleine rue. Ce passage propose de voir une réalité socio-politique qu’ils ne parviendront jamais à fuir, même reclus au plus profond de la nature. Leur vécu les ramène inlassablement à une condition précaire. Ce montage confère une dimension tragique au destin de ce groupe à la recherche d’un bonheur rare mais concret.

 

Territoire de la Liberte de Alexander Kuznetsov

Territoire de la Liberté de Alexander Kuznetsov

 

Cette expédition menée par Kuznetsov repose sur une démarche louable et fascinante. Elle permet de faire jaillir l’entière insouciance dont font preuve ces grimpeurs enjoués. La petite fille cristallise la folie douce qui berce cette colonie, avide de sensations fortes et de liberté. Sans aucune crainte, elle franchit héroïquement les obstacles, encouragée par des êtres chaleureux et bienveillants. La proximité permanente de la caméra sur ces individus permet d’accentuer toute l’énergie et l’exaltation qui se dégagent de ces âmes grisées par une atmosphère enivrante. Cependant, ce parti pris ne parvient pas toujours à établir une réelle contemplation qui aurait permis deux choses. D’abord, celle de bâtir un repère spatial exposant ce « Territoire », instauré par un magnifique master-shot des personnages en haut d’un sommet enneigé. Trop bref, le plan n’est hélas suivi que par quelques images d’un paysage fascinant, qui en proposait pourtant une exploration plus intense. Ensuite, celle de construire un lien puissant entre nature et émotion, à la manière malickienne, qui jaillit de leur confrontation permanente.

 

Territoire de la Liberte de Alexander Kuznetsov

Territoire de la Liberté de Alexander Kuznetsov

 

Alexander Kuznetsov semble avoir peur d’exploiter au maximum la puissance visuelle de son paysage par crainte de s’écarter de son propos, en témoigne la brièveté du master-shot. Pourtant, une approche plus contemplative n’aurait aucunement desservi ce propos centré sur une réalité sauvage idyllique, presque utopique, qui reste marquée par le malheur et la dureté du réel (les témoignages, la visite du cimetière). Comme chez Malick, la fatalité de la vie n’échappe à personne, mais reste idéalisée au travers d’une nature sacralisée. Les paroles de la chanson interprétée à la fin du film n’indique-t-elle pas « J’ai eu une vie difficile, mais hier j’ai compris que quoi qu’il en soit, chaque nuage porte une lueur d’espoir » ? Restons cependant sur l’ambition première de Kuznetsov, à savoir de témoigner d’un véritable microcosme isolé du monde moderne. En s’abritant dans des isbas (maisons traditionnelles russes) construites au milieu de collines rocheuses, les alpinistes s’échappent de leur quotidien. Guidé par le rythme entraînant des musiques et des balades, chacun aspire à percevoir la beauté de la vie, perdue dans un univers sauvage qu’il chérit corps et âme. Avec beaucoup de tendresse, Alexander Kuznetsov montre ainsi que ces êtres insouciants dominent le monde sans même s’en rendre compte…

 

 

 

  • TERRITOIRE DE LA LIBERTÉ (Территория свободы) écrit et réalisé par Alexander Kuznetsov en salles le 4 Février 2015.
  • Photographie : Alexander Kuznetsov
  • Producteurs :  Rebecca Houzel et Nicolaï Bem
  • Son : Nicolaï Bem
  • Montage image : Agnès Bruckert
  • Montage son : Alexander Abaturov
  • Mixage : Domnique Ciekala
  • Distribution : Aloest Distribution
  • Durée : 1h07

.

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts